psa

La gestion profilée d’un contrat d’assurance-vie

La gestion profilée, proposée sur certains contrats d’assurance-vie, est une gestion automatisée des investissements entre plusieurs actifs, à mi-chemin entre la gestion libre et la gestion sous mandat.

La gestion profilée

La gestion profilée s’adresse à des investisseurs qui ne veulent pas gérer activement leur contrat mais qui souhaitent quand même dynamiser de manière automatique leur épargne, selon un profil de risque défini (prudent, équilibré, dynamique).

Selon les contrats, cette gestion profilée peut se présenter sous différentes formes, décrites ci-dessous :

Le support profilé

Certains assureurs proposent directement des supports en unités de compte qui sont spécifiques à un profil déterminé. C’est le cas, par exemple, du contrat Fortuneo Vie qui propose trois fonds profilés de Federal Finances : « Federal Opportunité Modéré », « Équilibre » et « Tonique ». Le souscripteur peut ainsi investir à sa guise sur un ou plusieurs de ces fonds et compléter, s’il le souhaite, par du fonds en euros ou d’autres unités de compte.

La répartition profilée

Le plus souvent, cependant, la gestion profilée prend la forme d’une répartition recommandée entre les différents supports proposés. Par exemple, en gestion prudente, la répartition cible préconisée peut être de 80% sur un fonds en euros « A », 10% sur un fonds obligataire « B » et 10% sur un fonds action « C ».

Une fois cette option profilée prise, tous les versements sont automatiquement répartis selon les proportions préétablies. Certains contrats peuvent prévoir également une réallocation automatique (ou sur option) afin de maintenir la répartition cible dans le temps entre les différents fonds.

On retrouvera notamment ce principe de répartition profilée sur le contrat Afer ou BforBank Vie.

La gestion profilée à horizon

Sur d’autres contrats, on trouvera une gestion profilée qui est évolutive dans le temps, à la manière de la « sécurisation progressive du capital » qui est disponible le Plan d’Épargne Retraite Populaire. Cette gestion profilée à horizon, qui est quelquefois présentée comme une gestion pilotée, est accessible notamment sur le contrat MesPlacements Retraite.

Le coût de la gestion profilée

Que ce soit sous forme de fonds spécialisés ou de répartition cible, la gestion profilée n’entraine pas de frais supplémentaires sur le contrat, que ce soit en direct ou en indirect via une augmentation des frais de gestion des unités de compte (contrairement à la gestion pilotée). En revanche, l’option de réallocation automatique peut être payante selon les contrats. Il en est de même pour les arbitrages nécessaires à une réallocation à la demande, dans le but de corriger ou modifier la répartition entre les différents fonds.

Voir des contrats proposant une gestion profilée.

La gestion conseillée

Ni vraiment une gestion pilotée ni une gestion profilée non plus, certains contrats proposent une « gestion conseillée » selon un profil de risque. L’assureur (ou un intervenant tiers comme un analyste de fonds) diffuse alors, de manière régulière (tous les 15 jours ou tous les mois) ou en cas d’opportunité à saisir, une lettre d’information aux titulaires du contrat pour leur suggérer d’effectuer des arbitrages entre les fonds. L’épargnant peut alors effectuer l’opération conseillée ou ne pas la suivre. On retrouve cette « gestion conseillée » dans le contrat Mes-placements Liberté, Linxea Avenir ou Darjeeling.

Voir également sur le site : la gestion libre et la gestion sous mandat d’une assurance-vie, les principaux contrats d'assurance-vie en ligne.

© cbanque.com 2015-2017 / MdB - FV / Page à jour le / Droits réservés