Assurance-vie : la Macif se résout à passer aux unités de compte

Adrien Couret, de la Macif
Adrien Couret, Macif - © Christian Lauté

Depuis le début de l'année, la filiale épargne du groupe Macif, Mutavie, ne commercialise plus ses deux contrats historiques, 100% fonds en euros, Livret Vie et Actiplus. A l'image d'autres assureurs mutualistes, Mutavie inclut désormais les unités de compte, plus risquées, dans son offre. Les explications d'Adrien Couret, directeur général délégué de la Macif et président du directoire de Mutavie.

Pourquoi avoir abandonné l’assurance-vie monosupport en euros ?

« Il est toujours possible de souscrire en investissant à 100% sur le fonds en euros »

Adrien Couret : « Un seul principe nous guide depuis toujours : l’évolution des attentes des épargnants. Livret Vie a basé son succès sur sa grande simplicité pour l’épargnant, avec une commodité d’usage, des fonds rapidement disponibles et une absence de frais d’entrée et de frais sur versement, le tout associé à un rendement plus élevé que l’épargne bancaire. Avec la baisse des rendements des supports euros, nous avons voulu offrir cette même simplicité avec le contrat Multi Vie, qui propose des fonds adaptés selon le profil des assurés, tout en conservant les valeurs d’accessibilité de Livret Vie. L’absence de frais d’entrée et de frais sur versements a été maintenue. Notre choix d’UC comprend des fonds profilés qui facilitent le choix de ses placements en fonction de son horizon de placement : du profil prudent pour des projets de court terme vers le profil dynamique pour du long terme. Nous proposons enfin des options de gestion gratuites permettant de réorienter automatiquement son épargne d’un support d’investissement vers un autre et ainsi sécuriser ou dynamiser ses investissements. Nous n’avons donc pas abandonné Livret Vie, nous l’avons plutôt enrichi avec Multi Vie en laissant leur libre choix aux épargnants : il est ainsi toujours possible de souscrire un contrat Multi Vie en investissant à 100% sur le fonds en euros. Il faut savoir que 66% des nouveaux épargnants Multi Vie n’ont pas encore d’UC sur leur contrat. »

Livret Vie approchait le million de souscripteurs. Où en est Multi Vie ?

A.C. : « Environ à 120 000 souscripteurs pour un contrat lancé il y a tout juste 2 ans. C’est un signe de confiance de la part de nos assurés. »

Vous évoquez la baisse des rendements, mais avec 1,20%, votre principal fonds en euros figure en bas de classement…

« Nous avons toujours privilégié une approche prudente au niveau des rendements »

A.C. : « En tant qu’assureur, nous avons toujours privilégié une approche prudente au niveau des rendements, avec un positionnement de long terme. Mais surtout, il existe d’autres éléments à prendre en compte derrière la simple lecture du taux : à la différence d’autres contrats, le taux de 1,20% sur le support euros de Multi Vie est servi sans conditions et sans différenciation entre les épargnants, quel que soit leur niveau de détention en UC ; nos frais de gestion sont limités à 0,60% et il n’y a pas de frais cachés supplémentaires, comme par exemple sur des versements. Egalement, les options de gestion sont des services entièrement gratuits. Enfin, rappelons que le contrat Actiplus Option proposé par Mutavie propose un taux de rendement net des supports euros de 1,80%. »

Lire aussi : Le palmarès des taux 2017 de l'assurance-vie

Avec Livret Vie, tout retrait était effectué en quelques jours seulement. Est-ce toujours vrai avec Multi Vie ?

« Nous nous engageons à traiter le retrait en moins de 10 jours »

A.C. : « Oui, c’est toujours le cas. Nous avons obtenu il y a plus de 15 ans une certification Afnor ''engagement de service'' dans laquelle l’un de nos engagements concerne précisément le délai de traitement d’un retrait. Nous nous engageons à traiter la demande de retrait en moins de 10 jours, ce qui est assez rare sur le marché. Il faut savoir que l’investissement en unités de compte (UC) s’inscrit sur le long terme : on conseille un horizon de 4 ans minimum. Pour des projets de court terme, nous proposons par ailleurs une offre d’épargne bancaire plus adaptée pour nos sociétaires. »

Matmut distribue Multi Vie. D’autres partenariats sont-ils envisageables ?

A.C. : « Mutavie n’est pas une filiale exclusive du groupe Macif. A l’origine, Mutavie était une entité commune à plusieurs mutuelles, parmi lesquelles Maaf et GMF, qui ne sont plus partenaires aujourd’hui. Mutavie travaille désormais avec d’autres réseaux comme la Matmut en effet mais aussi le Crédit Coopératif. C’est un axe de développement que nous soutenons toujours. »

A quand une remontée des taux des fonds en euros ?

Le projet de fonds euro bonifié : « Y-a-t-il un réel besoin sur ce type de produit ? »

A.C. : « La remontée des rendements obligataires est annoncée depuis plus de 10 ans, et si elle paraît s’approcher, nul ne sait exactement de quoi sera fait l’avenir. Notre rôle de l’assureur est donc d’amortir les évolutions possibles pour le rendement et le capital de l’assuré, notamment par la relation de conseil. Le lancement de Multi Vie et la dotation régulière de nos réserves vont dans ce sens. »

Dans le cadre des débats autour du projet de loi Pacte, que pensez-vous du fonds euro bonifié, avec une garantie en capital partielle ?

A.C. : « Y-a-t-il un réel besoin sur ce type de produit, au regard de l’expérience euro-croissance ? Je ne le sais pas. Quoi qu’il en soit, nous contribuons à cette consultation à travers la Fédération française de l’assurance. »

Partager cet article :

© cbanque.com / Propos recueillis par BL / Février 2018