Assurance-vie : la Caisse d'Epargne lance la gamme Millevie

Agence Caisse d'Epargne à Rennes en 2015
© cBanque - BL

Après la phase test, menée depuis début 2016 dans quelques caisses, l’Ecureuil annonce le déploiement national de sa nouvelle offre d’assurance-vie et de prévoyance. CNP Assurances, l’ex-gestionnaire, s’efface au profit de Natixis Assurances.

Millevie Essentielle et Millevie Premium. Voilà les deux contrats d’assurance-vie phares désormais commercialisés dans les réseaux de la Caisse d’Epargne. Ils prennent la place précédemment occupée par Nuances 3D et Nuances Plus. Le principal changement ? Ce n’est plus le même assureur qui gère l’épargne déposée sur ces contrats. Le partenariat avec CNP Assurances a pris fin sur les nouveaux contrats, désormais gérés par Natixis Assurances, société du groupe BPCE comme le réseau de l’Ecureuil.

Lire aussi : Assurance-vie : comment la Caisse d’Epargne prépare sa révolution

Les clients de la Caisse d’Epargne actuellement titulaires d’un contrat de la gamme Nuances conservent eux CNP en assureur. L’imposant « stock » de contrats gérés par CNP Assurances n’a pas été transféré.

Millevie Essentielle : ticket d’entrée à 100 ou 500 euros

L’assurance-vie grand public de la Caisse d’Epargne se nomme donc désormais Millevie Essentielle. Le ticket d’entrée est de 500 euros de versement initial, mais il peut être abaissé à 100 euros en cas de mise en place de versements programmés (30 euros par mois). Il s’agit d’un contrat multisupports, avec fonds en euros à capital garanti d’une part et supports en unités de compte (UC) de l'autre. « [Le contrat] propose une sélection diversifiée de supports financiers, deux options d’arbitrages automatiques et une garantie plancher en cas de décès », lit-on dans le communiqué de lancement.

Dans les conditions générales diffusées au printemps dernier, les frais de gestion s’affichent à 0,70% sur le fonds en euros, et 0,80% sur les UC. Les frais sur versements grimpent eux à 3,50% « maximum ». Cette gamme de contrats ayant été lancée en 2016, un taux de rémunération du fonds en euros sera communiqué en janvier ou février prochain pour l’année 2016. Il permettra de savoir si Natixis Assurances, ou plus exactement sa filiale BPCE Vie, favorise ou non cette nouvelle gamme de contrats pour son lancement. Pour rappel, le fonds à capital garanti de Nuances 3D a rapporté 1,90% en 2015, un taux en deçà de la moyenne du marché (2,27%).

Des contrats enfant, patrimoniaux, de rente viagère…

Millevie Essentielle s’accompagne d’une version premium, destinée « aux clients qui cherchent à valoriser un capital » et accessible à partir de 15.000 euros. Principal atout : la possibilité d’opter pour une « orientation de gestion », sur la base du profil de risque du client. Encore plus haut de gamme : Millevie Infinie, accessible à partir de 100.000 euros avec de plus nombreuses options d’arbitrage automatiques et une plus large gamme d’UC.

La Caisse d’Epargne distribue par ailleurs un « contrat intergénérationnel », pour « constituer une épargne pour un enfant » : Millevie Initiale, dont les caractéristiques sont identiques à celles de la version Essentielle. La gamme propose aussi un contrat de capitalisation (Millevie Capi), un contrat en rente viagère (Millevie Revenus) et Solution Perp.

Sécur’ : une gamme de prévoyance

L’Ecureuil annonce par ailleurs le lancement de produits de prévoyance, là encore gérés par Natixis Assurances. Parmi eux Secur’ Urgence, un contrat d’assurance permettant le versement de 7.500 euros en cas de décès ; Secur’ Obsèques, pour couvrir tout ou partie des frais funéraires et d’autres services associés ; Secur’ Famille, pour « protéger sa famille en cas de décès, de perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA) ou de maladie grave » ; ou encore l’Assurance Homme Clé pour les entreprises.

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Novembre 2016

Réagir (1 commentaire)

Commentaires

Publié le 22 novembre 2016 à 18h03 - #1Compte anonyme

"Cette gamme de contrats ayant été lancée en 2016, un taux de rémunération du fonds en euros sera communiqué en janvier ou février prochain pour l’année 2016. Il permettra de savoir si Natixis Assurances, ou plus exactement sa filiale BPCE Vie, favorise ou non cette nouvelle gamme de contrats pour son lancement"
Encore un piège à gogos ... avec des frais de 3.50% dignes du 19eme siècle.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?

Ajouter un commentaire