psa

Retraite : les Français quittent désormais la vie active à 63 ans

Seniors
© Peter Maszlen - Fotolia.com

L'âge de départ moyen à la retraite ne cesse d'augmenter selon les chiffres publiés par la Caisse nationale d’assurance-vieillesse. La barre des 63 ans est presque atteinte.

C’est un mouvement de fond. L’âge de départ effectif à la retraite des Français ne cesse de reculer. Après 61 ans en moyenne en 2007, 62 ans en 2011, il a atteint 62,7 ans, selon les chiffres dévoilés lundi par la Caisse nationale d’assurance-vieillesse (Cnav). C’est deux mois de plus qu’en 2017. Dans le détail, l'âge de départ est de 62,4 ans pour les hommes et de 63 ans pour les femmes. Pour liquider leur retraite au meilleur taux possible, les femmes, qui ont des carrières souvent plus hachées que les hommes notamment en raison de la maternité, sont obligées de travailler plus longtemps.

Le report de la fin de la vie active s’explique par les réformes des retraites successives qui ont fait passer à 62 ans l’âge légal de départ à la retraite à taux plein, soit après avoir cumulé 41,5 années de cotisations. Sans surprise, l’âge moyen du retraité du régime général augmente aussi légèrement. Il est passé de 74,1 ans à 74,3 ans l’année dernière. Quatre retraités sur dix ont aujourd'hui 75 ans ou plus.

Pour les 5,35 millions de Français qui ont cotisé toute leur carrière au régime général, le montant moyen de la pension s'éleve à 1 091 euros fin 2018, soit 5 euros de plus que fin 2017. Reflet des écarts de salaires chez les actifs, la pension des femmes (1 008 euros) reste inférieure de 13% à celle des hommes (1 165 euros).

En 2018, le nombre de nouveaux retraités a atteint 666 423, soit 5,3% de plus qu'un an plus tôt. A cela, il faut ajouter 170 660 nouvelles pensions de réversion. Au 31 décembre, la Cnav recensait ainsi 14,35 millions de pensionnés, dont 7,98 millions de femmes et 6,37 millions d'hommes, en comptant les pensions de réversion. Le nombre de bénéficiaires a augmenté de 1,5% en un an, contre 0,8% l'année précédente. Résultat, la Cnav a versé 118 milliards d'euros de prestations, soit 2,9% de plus qu'en 2017.

Partager cet article :

© cbanque.com / MB / Mars 2019