Paypal investit dans la plateforme d'épargne européenne Raisin

Dr. Tamaz Georgadze, Katharina Lueth, Michael Stephan, Didier Goepfert, Dr. Frank Freund
Cofondateurs & équipe France: Dr.Georgadze, K.Lueth, M.Stephan, D.Goepfert, Dr.Freund

Le service de paiement en ligne PayPal entre au capital de Raisin, plateforme d’épargne en ligne européenne. Un investissement présenté comme stratégique pour la société américaine, qui cherche à diversifier ses activités.

Ouvrir depuis la France un compte à terme en Pologne ou en République tchèque, c’est possible depuis 2016 avec Raisin. La plateforme web d’épargne - lancée en Allemagne en 2013 - a déjà levé 60 millions d’euros de fonds, auprès d’investisseurs spécialisés. Elle vient d’annoncer le bouclage d’une nouvelle levée de fonds, pour un montant non dévoilé. L’identité de l’investisseur, toutefois, est une information en soi : il s’agit de PayPal, leader mondial des paiements en ligne.

Un investissement présenté comme « stratégique » pour la plateforme de paiement, en quête de diversification. « Raisin est un pionnier dans le domaine du dépôt bancaire transfrontalier ouvert. Ils apportent clairement une proposition de valeur unique sur le marché européen », explique ainsi Stephen Taylor, son vice-président produits clients EMEA. Raisin, de son côté, compte s’appuyer sur la puissance de PayPal pour accélérer sa croissance. « Nous nous réjouissons de travailler avec PayPal pour rendre les produits à la fois plus pertinents et plus accessibles à des centaines de millions d’européens qui peuvent tirer d’avantage de leurs économies et de leurs investissements », commente ainsi Tamaz Georgadze, le PDG de Raisin.

Raisin revendique 100 000 clients en Europe et travaille avec 40 banques, qui distribuent leurs comptes épargne, « du compte à vue flexible au compte de dépôt à long terme », par son intermédiaire, détaille le communiqué. La plateforme travaille également avec N26, la néobanque allemande, et rappelle qu’elle met les « API de sa plateforme à la disposition des banques, des gestionnaires de patrimoine et des courtiers dans de nombreux pays européens ».

Lire aussi : Raisin importe le compte à terme polonais en France

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Décembre 2017