Epargne : Yomoni investit l'appli de Bankin'

Sébastien d'Ornano, de Yomoni
DR - Sébastien d'Ornano, Yomoni

Yomoni et Bankin' ont annoncé nouer un partenariat ce lundi. Dès cette semaine, les placements Yomoni seront suggérés à une sélection d’utilisateurs de Bankin', via le « coach digital » de l’agrégateur. Explications de Sébastien d’Ornano, président exécutif de Yomoni.

S’agit-il d’un partenariat « classique » d’apporteur d’affaires, ou d’une collaboration plus large ?

Sébastien d’Ornano : « Cela ne se limite pas à un partenariat commercial : il y a une valeur ajoutée dans cette collaboration ! La logique de ce partenariat, c’est d’associer deux expertises : un agrégateur de comptes bancaires, spécialiste du temps court, et un acteur de l’épargne à long terme. Nous sommes dans la logique des fintechs qui unissent leurs efforts pour envisager de concurrencer les banques généralistes, en tentant d’apporter de la plus-value. Nous sommes dans un système sans couture. Dans un premier temps, les utilisateurs de Bankin' sont sollicités, lorsque cela se justifie, par exemple s’ils laissent dormir de l’argent sur leur compte courant. Dans un second temps, le ''coach digital'' de Bankin' va leur livrer des bonnes pratiques d'épargne (Bankin' n'est pas autorisé par l'ACPR a faire du conseil) et ils pourront ensuite, s’ils le souhaitent, entrer directement dans une interface Yomoni intégrée dans l'application Bankin'. Par la suite, s’ils souscrivent un de nos produits, ils pourront le consulter et le gérer par ce même canal, en accédant aux services de Yomoni directement depuis cette même application (1). »

Jusqu’où irez-vous dans l’échange de données ?

S.O. : « La réglementation nous impose une stricte séparation sur ce point. Nous ne partageons pas de données clients avec Bankin' ! Ce sont eux qui pointent les utilisateurs pour lesquels une notification est légitime. Nous prenons la main uniquement quand l’utilisateur passe dans l’interface Yomoni, même s’il y arrive via l’application Bankin'. Chacun va rester sur son domaine de prédilection. »

Quels clients de Bankin' vont être ainsi notifiés ?

S.O. : « Nous allons nous focaliser sur l’épargne courte mal utilisée : de l’argent dormant sur le compte courant, un Livret A surabondé, etc. Nous allons ainsi nous concentrer sur les bases, la première épargne-projet, pour commencer, avant d’amener plus de complexité. »

Yomoni revendique 3 000 clients, Bankin' près de 2 millions : pour vous, est-ce un important relais de croissance ?

S.O. : « Avec ce partenariat, nous cherchons clairement à accélérer notre développement. Nous y parviendrons en travaillant ensemble à apporter une véritable valeur ajoutée aux utilisateurs de l'application. A cet égard, Bankin' constitue un large relais en termes d'éducation financière et de sensibilisation à l'épargne. Nous partageons les valeurs de Bankin' en la matière et il était important d'y participer pour décupler nos propres efforts et aider la communauté des utilisateurs à y voir plus clair. »

Le « coach digital » développé par l’agrégateur de comptes pointera-t-il à l’avenir vers d’autres services que le seul Yomoni ? « L’objectif du coach est d'aider les utilisateurs sur tous les aspects de leur vie financière », répond la communication de Bankin'. « Il est donc effectivement prévu d’intégrer d'autres partenaires prochainement », confirme le service presse, sans livrer de précision sur le nombre de partenaires ni sur le calendrier des intégrations.

Plus d'information sur l'assurance-vie de Yomoni

(1) Techniquement, le site mobile de Yomoni est accessible dans le navigateur intégré à l'appli Bankin'.

Partager cet article :

© cbanque.com / Propos recueillis par BL / Septembre 2017