psa

Épargne : où trouver des comptes à terme encore bien rémunérés ?

Sablier et pièces de monnaie
© number1411 - Fotolia.Com

Face à la menace des taux négatifs, les comptes à terme, avec leur garantie du capital et leur rendement garanti sur plusieurs années, ont de quoi rassurer. A condition de s'adresser à des spécialistes de l'épargne, de savoir repérer les bonnes affaires et d’éviter quelques pièges.

Un capital garanti et un taux contractualisé dès l’ouverture et sur plusieurs années. A l’heure où le taux appliqué par la Banque centrale européenne (BCE) sur les dépôts des banques est passé en territoire négatif (-0,40%) et où certaines enseignes bancaires envisagent de le répercuter sur leurs clients, le compte à terme a un profil séduisant pour l’épargnant.

Encore faut-il trouver le produit adéquat. Les banques traditionnelles, en effet, se font de plus en plus discrètes sur leur offre de comptes à terme. Certaines ont même fait disparaître le produit de leur vitrine web, si ce n’est de leur catalogue. Et pour cause : proposés à 0,10% ou 0,20%, ces produits ne rapportent plus rien, ou presque. Pour autant, faut-il oublier les comptes à terme ? Pas forcément, à condition de savoir où on met les pieds, et de se tourner vers certains spécialistes de l’épargne.

Lire aussi : Epargne sécurisée : comment se prémunir contre les taux négatifs ?

Mon argent est-il bloqué ?

Produit assez simple sur le papier (une durée de placement, un taux), le compte à terme intègre en fait des subtilités de fonctionnement qui peuvent rendre l’offre actuelle difficile à lire et à comparer.

Première question essentielle à se poser : si je place mon argent sur un compte à terme pendant 2 ou 3 ans, est-il totalement bloqué jusqu’à cette échéance ? Les banques, de fait, fixent à leur guise les conditions dans lesquelles leurs clients peuvent récupérer leurs fonds. En général, elles ne font pas obstacle aux sorties anticipées : la plupart des produits du marché les autorisent, parfois avec un délai de préavis, généralement de 32 jours. Dans quelques cas, les banques imposent un blocage total. La rémunération est alors souvent meilleure, mais il faut être bien certain de ne pas avoir besoin de ses liquidités avant le terme prévu du compte.

Quoi qu’il en soit, en cas de sortie anticipée par rapport au terme prévu, il ne faut pas s’attendre à bénéficier de l’intégralité de la rémunération promise. Selon les cas, le client devra faire face à des pénalités, à un taux revu à la baisse ou même à une absence totale de rémunération.

Quel taux comparer ?

Autre écueil pour comprendre les tenants et aboutissants du compte à terme : savoir faire la différence entre le taux nominal et le taux de rendement actuariel annuel brut (TRAAB). Généralement mis en avant par les banques, le taux nominal est imparfait pour apprécier le rendement réel des produits et faire le meilleur choix. Certains comptes à terme, en effet, ont des rendements progressifs au cours de la vie du produit ; d’autres versent les intérêts sur une base trimestrielle, ou annuelle ; certains, enfin, capitalisent les intérêts au fur et à mesure, d’autres non.

Seul le TRAAB permet de comparer efficacement plusieurs produits au fonctionnement différent, en prenant en compte la fréquence de versement d'éventuels intérêts réguliers ou leur capitalisation, le tout sur une base annuelle, quelle que soit la durée de vie du compte à terme. A l’image du taux annuel effectif global (TAEG) pour les crédits immobiliers.

Sur la base de ces conseils, voici une sélection des offres recensées par cBanque.

Distingo de PSA Banque et Pepito de RCI Bank and Services

Contrairement aux banques traditionnelles, PSA Banque et RCI Bank and Services, respectivement les filiales bancaires des constructeurs automobiles Peugeot-Citroën et Renault, trouvent toujours, malgré les taux négatifs, leur intérêt à capter l’épargne des particuliers. Cette ressource leur permet en effet de diminuer leur exposition aux aléas des marchés pour refinancer les crédits qu’elles accordent aux concessionnaires et clients de leurs marques.

Cela se voit dans les rendements affichés par les comptes à terme de ces deux spécialistes de l’épargne. Le CAT Distingo 1 an de PSA affiche ainsi un taux actuariel de 1,75%, et de 1,90% pour la version 2 ans. Le CAT Pepito de RCI Bank and Services, compte à terme à taux progressif, rapporte actuellement jusqu’à 1,60%, au bout de trois ans.

Notre préférence va au compte à terme Distingo sur 2 ans, qui est le mieux rémunéré (offre valable uniquement jusqu'au 15 septembre). Les comptes à terme des deux banques permettent une sortie anticipée à tout moment mais présentent le même inconvénient : pour accéder à ces produits, il faut détenir au préalable un Livret Zesto chez RCI Banque ou un Livret Distingo chez PSA Banque.

Plus d’informations sur les comptes à terme Distingo de PSA Banque et Pepito de RCI Bank.

Raisin et les banques européennes

Raisin n’est pas une banque, mais une plateforme qui permet d’accéder à des comptes à terme de différentes banques européennes. On y trouve actuellement les produits de l’Autrichienne Euram Bank (taux actuariel jusqu'à 1,05% sur 2 ans), de la Tchèque J&T Banka (jusqu’à 1,10% sur 10 ans), de la Polonaise Alior Bank (jusqu’à 1,48% sur 3 ans) et de la Française Younited Credit (1,65% sur 3 ans).

Sur ces offres, notre préférence va aux comptes à terme proposés par Alior Bank, la seule banque parmi les 4 à permettre une sortie anticipée. A noter également que ces comptes bénéficient de la garantie européenne des dépôts jusqu'à 100.000 euros par banque et par titulaire, et qu'une première souscription via Raisin est actuellement récompensée par un bonus de bienvenue de 50 euros.

Partager cet article :

© cbanque.com / Vincent MIGNOT - FV / Août 2016