Paiements : les cagnottes en ligne entrent dans les habitudes des Français

Crowdfunding
© Miriam Dörr - Fotolia.com

A l’occasion de son 4e anniversaire, LePotCommun.fr, site de cagnottes en ligne récemment racheté par le groupe BPCE, dévoile quelques chiffres sur l’usage de ce nouveau type de service. Où l’on découvre notamment que le service revendique 2 millions d'usagers, qui participent à hauteur de 38 euros en moyenne.

Parmi la myriade de nouveaux services rendus possibles par l’émergence de la monnaie électronique, la cagnotte en ligne est un de ceux qui semblent rencontrer le plus rapidement le grand public. A tel point que les jeunes pousses du secteur ont d’ores et déjà attiré l’attention des banques, à l’image de LePotCommun.fr, racheté en octobre par le groupe Banque Populaire-Caisse d’Epargne.

Lire à ce sujet : Paiements : BPCE met des sous dans Le Pot Commun

Lancé en 2011, le site vient de publier quelques chiffres sur son activité. Au bout de 4 ans, il revendique déjà 2 millions d’utilisateurs, qui créditent une nouvelle participation toutes les 8 secondes. Des chiffres d’autant plus spectaculaires qu’ils ont été obtenus grâce au bouche-à-oreille, « sans aucune communication », rappelle le communiqué de la start-up.

L’anniversaire, usage majoritaire

A quelles occasions les Français utilisent-ils ce type de service ? L’usage dominant, de très loin, est l’anniversaire, qui représente 4 collectes sur 10. Suivent les pots de départ (23%), les enterrements de vie de garçons ou de jeunes filles (12%), les week-ends (10%), les crémaillères (6%) et les collectes de don (5%).

En moyenne, chaque cagnotte reste ouvert pendant deux semaines et compte 12 participants, qui versent chacun 38 euros. 30% d’entre eux masquent le montant de leur contribution, une option permise par le site. Au final, le montant moyen des collectes effectuées chez Le Pot Commun est de 456 euros. 10% d’entre elles sont publiques, c’est-à-dire que tout internaute peut y participer. Petite surprise, enfin : 65% des collectes sont initiées par des femmes, qui semblent donc beaucoup plus promptes à utiliser ce type de service.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Décembre 2015

Commentaires

Publié le 8 décembre 2015 à 16h44 - #1paparisien
  • Bobigny
  • 42 ans

pas d'info sur le coût du service, dommage

Trouvez-vous ce commentaire utile ?