RCI Banque : 7 milliards d'épargne collectés par la filiale de Renault

Renault Captur
Renault Captur - D.Meunier

Le montant net d’épargne collectée a atteint les 7 milliards d’euros à la fin juin 2015 selon un communiqué diffusé ce matin par la filiale financière du constructeur automobile Renault. A comparer avec les 6,5 milliards d’euros d’encours à la fin 2014. Le résultat avant impôts du groupe est de 422 millions d’euros, en hausse de 17,5% par rapport au premier semestre 2014.

En début d’année, RCI Banque a réaffirmé son objectif concernant l’épargne à collecter : 30% des encours de crédit à fin 2016. Les 7 milliards d’euros d’encours d’épargne que l'entreprise affirme avoir récemment atteints représentent 25% de l’encours productif moyen du groupe, une proportion similaire à ce qui avait été communiqué en début d’année.

Si RCI Banque développe son activité épargne, c’est pour refinancer les encours de crédits que la filiale du groupe Renault octroie dans le cadre de la vente d’automobiles. L’activité prêt progresse elle aussi fortement au premier semestre 2015 : les nouveaux financements sont en augmentation de 29,2% par rapport aux six premiers mois de l’année 2014, pour 686.872 nouveaux dossiers et 7,7 milliards d’euros. L’encours productif moyen atteint ainsi 27,6 milliards d’euros, en hausse de 11,1%.

« Grâce à l’engagement de toute l’entreprise, le groupe contribue au succès de l’Alliance Renault-Nissan, en réalisant une rentabilité élevée de ses activités », déclare Dominique Thormann, président de RCI Banque, dans le communiqué. Les marques du groupe automobile ont ainsi enregistré une hausse des immatriculations en Europe. « Dans ce contexte, le taux d’intervention global de RCI Banque s’est établi à 36,5%, en progression de 3,1 points par rapport à fin juin 2014 », souligne la filiale bancaire dans le communiqué. « La pénétration a augmenté sur cinq marques de l’Alliance. »

Le Royaume-Uni après la France, l'Allemagne et l'Autriche

Lancée en 2012 en France, l’activité épargne de RCI Banque reste pour l'heure cantonnée à quatre pays européens. Après l'Hexagone, elle s’est étendue à l'Allemagne, l'Autriche et plus récemment au Royaume-Uni où un compte de dépôt à vue est commercialisé depuis début juin. Si le dernier communiqué de RCI Banque ne précise pas le montant des dépôts dans chaque pays, l’Allemagne concentre la majorité de l’encours d’épargne, qui atteignait 4,4 milliards d’euros au 31 décembre dernier.

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Juillet 2015