Assurance-vie : les premiers taux pour 2016

Un taux en feu
© Sergey Nivens - Fotolia.com

Cette année, les assureurs ont attendu la mi-janvier pour communiquer en masse leurs taux de rémunération pour l’année écoulée. Pourquoi cette attente ? Car tous les pronostics s’accordent sur une forte baisse de rendement pour l’année 2016. Des prévisions confirmées par ces premières annonces : souvent un demi-point de baisse, et parfois plus !

A savoir : cet article recense les taux communiqués par les principaux assureurs, pour leurs contrats phare. Il sera mis à jour au fil des annonces. Pour retrouver l’ensemble des taux de rémunération, assureur par assureur, voir également le dossier « taux 2016 de l’assurance-vie » (1).

Encore des taux à 3% ?

Cette année encore, malgré la baisse des taux, « les meilleurs rendements devraient dépasser les 3% » selon Cyrille Chartier-Kastler, du cabinet conseil Facts & Figures. L’an passé, seule une petite dizaine de fonds en euros « classiques », sans restrictions d’accès, parvenaient à dépasser la barre des 3%. De l’emblématique fonds cantonné Afer aux contrats de la MIF. Mais ces acteurs ont finalement communiqué un taux inférieur à 3% (lire ci-dessous). Faut-il encore attendre une bonne surprise ? Suspense.

Au-dessus de la barre symbolique des 2%

Une ligne de démarcation se dessine déjà clairement entre les assureurs qui cherchent encore à « vendre un taux » et ceux qui cherchent à détourner les épargnants des fonds en euros, en les guidant vers les supports en unités de compte (UC) : plus ou moins de 2%. Le taux moyen est en effet attendu dans une fourchette allant de 1,80% à 1,95% pour l’année 2016.

Gaipare (Allianz) - Le fonds euros du contrat Selectissimo, souscrit par l'association Gaipare auprès de l'assureur Allianz, sert un rendement de 2,90% pour 2016, contre 3,15% en 2015.

Asac-Fapès (Allianz) - Le fonds en euros géré par Allianz et distribué par Asac-Fapès rapporte 2,80% en 2016, contre 3,02% en 2015. Le « fonds cantonné Asac » est présent sur les contrats Epargne Retraite versions 1, 2 et 2 Plus.

Le Conservateur - Le fonds en euros de l’assurance-vie haut de gamme Hélios Sélection sert une rémunération de 2,75% en 2016, contre 3,10% en 2015.

Afer (Aviva) - Le fonds en euros du célèbre contrat associatif Afer tombe sous les 3%. Après avoir servi du 3,05% en 2015, il rapporte 2,65% pour l'année 2016.

MIF - Le taux servi sur le fonds euros de la MIF subit une lourde correction : de 3,30%, il passe à 2,60% en 2016.

Monceau assurances - Le support euros de Dynavie, qui rapportait 3,27% en 2015, voit son taux chuter à 2,50% en 2016.

GMF - L'assureur mutualiste sert un rendement de 2,50% pour 2016, contre 2,80% sur l'ensemble de ses contrats en 2015.

Carac – Les principaux contrats monosupport de la mutuelle d’épargne (Entraid'Épargne Carac, Compte Épargne Carac, etc.) et le fonds euros de Profiléo affichent un rendement de 2,45% pour 2016, soit 0,45 point perdu en un an.

MACSF - Le fonds en euros RES rapporte 2,40% pour l'année 2016, contre 2,85% l'année précédente. Un taux légèrement bonifié pour les plus gros contrats.

Maaf - L'assureur a dévoilé un rendement de 2,35% sur le fonds euros de Winalto, contre 2,75% en 2015.

Maif - L'assureur mutualiste sert un rendement de 2,30% sur le fonds en euros de ses principaux contrats, contre 2,75% pour l'année 2015.

Generali - Eurossima, fonds en euros disponible sur de multiples contrats web (Boursorama Vie, ING Direct Vie, Linxea Vie, Altaprofits Vie, etc.), affiche du 2,25% pour 2016, contre 2,75% l'année précédente.

Apicil – L’assureur lyonnais marque une forte baisse de rendement sur Apicil Euro Garanti, rémunéré 2,20% en 2016, contre 2,90% en 2015. Un taux bonifié sur les contrats web Linxea Zen (2,35%) et Bourse Direct Vie (2,30%).

AG2R la Mondiale – L'assureur maintient le fonds euros de sa gamme grand public, Vivépargne, au-dessus de la barre symbolique, à 2,10%, contre 2,40% en 2015. Mais l’érosion est plus prononcée pour les détenteurs de contrats sans aucune UC : 1,86%.

MMA - L'assureur mutualiste sert un taux de base de 2,01% pour 2016 contre 2,35% l'année précédente. Et reste fidèle à sa politique de bonus, la rémunération pouvant grimper à 2,16% ou 2,51% selon les cas.

Spirica - L'assureur du groupe Crédit Agricole maintient le rendement de son actif général, disponible sur de nombreux de courtiers web, juste au-dessus de la barre des 2%, à 2,01%, contre 2,55% en 2015.

Les plus gros contrats attendus entre 1% et 2%

Les banques et les grands réseaux d’assurance servent traditionnellement des rendements proches de la moyenne, attendue donc sous les 2% pour l’année 2016. Les contrats distribués dans les banques, qui pèsent 61% des encours de l’assurance-vie en France (2), se positionnent même généralement en-deçà de cette moyenne. Mais les banques communiquent tardivement leurs taux, à la fin janvier ou au mois de février. Et elles publient rarement les rendements des « vieux contrats », ceux qui ne sont plus commercialisés.

Oradéa Vie - Si la filiale de la Société Générale n'a pas encore communiqué ses rendements, le courtier web Patrimea a annoncé un taux de 1,90% à 2,40% selon la proportion d'UC dans le contrat, sur Patrimea Premium. Soit une baisse de plus d'un demi-point pour le taux de base, de 2,45% en 2015 à 1,90% en 2016.

Société Générale - La banque rouge et noire a annoncé le 11 janvier « un taux de rendement moyen de 1,73% sur son support en euros ». Sa filiale Sogécap a communiqué le lendemain un taux de 1,85% pour le contrat haut de gamme Ebène et une rémunération allant de 1,30% à 1,50% pour Séquoia, selon les cas, contre 2% à 2,10% en 2015. Sans préciser le rendement servi sur l'assurance-vie d'entrée de gamme Erable Essentiel.

Macif et Matmut – Depuis le mois de juillet, la Matmut ne distribue plus son contrat Matmut Vie Epargne dans son réseau, mais Multi Vie, l’assurance-vie multisupports de Mutavie, la filiale épargne de la Macif. Comme Livret Vie, contrat phare de la Macif, le fonds en euros de Multi Vie sert une rémunération de 1,20% pour l’année 2016, soit une correction de 0,60 point par rapport à 2015.

Fonds immobiliers et dynamiques : fortunes diverses

De nombreuses assurances-vie patrimoniales proposent non pas un mais plusieurs fonds en euros. En parallèle du fonds « classique » du contrat, ils référencent des supports disposant d'une garantie en capital mais affichant une perspective de rendement plus élevée. Le plus souvent, ils ne sont toutefois accessibles qu'en contrepartie d'un investissement en UC, ou autre condition restrictive.

0,25% pour Eurocit’. Ce fonds en euros « à coussin » a subi de plein fouet la dégringolade boursière de la fin 2015 et du début 2016, provoquant même une fermeture temporaire des souscriptions. Il confirme un rendement par nature très instable : 4,75% en 2013, 1,05% en 2014, 3% en 2015 et donc 0,25% en 2016.

Sécurité Target Euro de 1,90% à 2,40%. Le fonds dynamique lancé fin 2015 sur le contrat Target+, géré par Oradéa Vie et distribué par Primonial, affiche un premier rendement annuel de 2,40%, pour 2016, grâce à une bonification de 0,50 point qui concerne l'immense majorité des encours.

2,65% pour Netissima. Le fonds en euros à dominante immobilière tombe assez nettement sous la barre des 3%. A 2,65% pour 2016, il accuse une érosion de 0,45 point en un an.

3,04% pour Euro Allocation Long Terme. Avec une rémunération de 3,51%, « Euro ALT » faisait partie des mieux-disants de l’année 2015. Il perd près d'un demi-point de rendement, pour se positionner à 3,04%. En revanche, les fonds à coussin du même assureur, EuroSélection et Néo Euro Garanti, tombent respectivement à 0,49% et 1,82%.

(1) Tous les taux cités dans ce dossier s’entendent net de frais de gestion mais avant prélèvements sociaux.

(2) Source Fédération française de l'assurance (FFA).

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Janvier 2017

Commentaires

Publié le 4 janvier 2017 à 18h30 - #1Pierre-de-Paris
  • Homme
  • Paris

La GMF-VIE , Groupe Covéa (MAAF, MMA) sert un taux de rendement 2,5% net de frais et brut de prélèvements sociaux pour l'année 2106 (contre 2,80 en 2015).
.
Le taux minimum garanti pour 2017 est de 0,38 % contre 1,75 pour 2016.
.
A noter que la PPB (provision pour participation aux bénéfices) de GMF-Vie s'élevait à 5% fin 2015 et que la réserve totale de rendement approchait les 10% il y a un an.
.
Sauf catastrophe, la GMF-Vie a donc de quoi faire face à la période de vaches maigres...

Trouvez-vous ce commentaire utile ?10

Ajouter un commentaire