Accueil > Actualité économique

Les résultats 2012 des principales banques de détail françaises

Par cBanque - Publié le lundi 4 mars 2013 à 11h14

Mots-clés : Banques, Résultats.

Courbe financière
© Kenishirotie - Fotolia.com

En février et mars, c’est traditionnellement la saison de publication des résultats annuels des banques. Synthèse des principaux chiffres des grandes enseignes françaises de banque de détail, mise à jour au fur et à mesure des annonces.

Crédit Coopératif

Le Crédit coopératif, qui appartient au groupe BPCE, a vu ses bénéfices diminué de 46% en 2012, à 27,2 millions d’euros, sous l’effet d’une hausse du coût du risque (crédits impayés). Il a également pâti de l’ajustement de valeur des titres BPCE, à hauteur de 6,9 millions d’euros.

Dans le même temps, le nombre de clients actifs de la banque a progressé de 3,9% pour atteindre 302.000, dont 71.300 personnes morales majoritairement issues de l’économie sociale (coopératives, mutuelles, associations). L’établissement a également vu les dépôts de ses clients progresser de près de 10% et le total de ses crédits augmenter de 14,3%.

Le Crédit coopératif voit son résultat fondre mais compte plus de clients

HSBC France

HSBC France a enregistré en 2012 un résultat courant avant impôt en augmentation de 516%, à 450 millions d’euros. HSBC France a bénéficié du rebond de la banque de financement et d'investissement, premier contributeur au résultat du groupe avec un résultat courant avant impôt de 400 millions d'euros.

Dans le détail, HSBC France affiche en 2012 une progression des crédits immobiliers aux particuliers : tous crédits confondus, les encours ont progressé de 8% sur un an et la production de nouveaux crédits de 39%. Les encours de dépôts bancaires ont également augmenté de 5%, à 12,9 milliards d’euros.

En banque de détail, HSBC France a également poursuivi sa stratégie centrée sur le développement de la clientèle dite Premier, c'est-à-dire disposant d'un patrimoine financier d'au moins 75.000 euros ou d'un crédit immobilier d'au moins 150.000 euros. Fin 2012, le nombre de clients Premier atteignait 371.000, soit environ 45% du total d'un peu plus de 800.000 clients particuliers.

HSBC France : résultat 2012 plus que sextuplé, après une année 2011 difficile

Crédit Mutuel-CIC

Le groupe CM11-CIC, c’est à dire le CIC et 11 des 18 caisses régionales du Crédit Mutuel, a enregistré en 2012 un bénéfice net stable à 1,8 milliard d’euros et un produit net bancaire (PNB) à 11,5 milliards d’euros.

Le chiffre d’affaires de la banque de détail s’est érodé de 6,3% par rapport à 2011, à 8,8 milliards d’euros. Son résultat net a chuté de pratiquement un tiers (-32,9%) pour s’élever à 1,4 milliard d’euros. Selon la Direction du groupe, ce repli s’explique en partie à cause du niveau élevé des taux de l’épargne réglementée que les établissements bancaires ont dû concurrencer avec leurs propres produits.

Du côté de la banque de financement, son PNB baisse de 33,1%. Les lignes de crédits tirées en 2012 ont été moins nombreuses qu’en 2011, à 13 milliards d’euros (-16%).

Crédit Mutuel-CIC : le bénéfice net stable en 2012, à 1,8 milliard d’euros

La Banque Postale

Le produit net bancaire (PNB) du groupe est resté stable en 2012 à 5,24 milliards d’euros alors que son résultat d’exploitation a augmenté de 68% à 621 millions d’euros. Le résultat brut d’exploitation des activités bancaires s’est quant à lui établi à 773 millions d’euros, en hausse de 12,5%.

Le PNB de la banque de détail a progressé de 2,3% sur l’année 2012 grâce à une collecte nette positive de l’assurance-vie (9,4 milliards d’euros de collecte brute et 116,5 milliards d’euros d’encours). Les encours d’épargne de la Banque Postale ont également augmenté de 2,5% à 287,8 milliards d’euros. En revanche, les crédits immobiliers et les crédits à la consommation ont été atones en 2012.

Banque Postale : résultats en hausse en 2012 après ses déboires grecs

Banque Postale : bénéfice net de 574 millions d'euros en 2012, la Grèce est oubliée

Crédit Agricole S.A.

Crédit Agricole S.A. a annoncé une perte nette record de 6,47 milliards d’euros sur son exercice 2012. En 2011, la banque verte affichait déjà une perte nette de 1,47 milliard d’euros. « Nous avons tourné la page et profondément transformé le groupe » a déclaré le directeur général du groupe, Jean-Paul Chifflet. La banque a d’ores et déjà annoncé un nouveau plan d’économies de 650 millions d’euros à l’horizon 2016.

Toutefois, le produit net bancaire (PNB) des Caisses régionales du groupe s’établit à 2,9 milliards d’euros à la fin de l’année 2012, en baisse de 12,2% sur un an. Sur l’année 2012, la collecte globale des Caisses régionales progresse de 4,4% et atteint 574,3 milliards d’euros. Les encours de collecte bilan s’élèvent à 333,7 milliards d’euros, soit une progression de 5,7% sur un an. Cette croissance a été possible grâce aux encours des comptes et dépôts à terme (+18,1%) et des livrets (+10,8%). Les encours de crédit augmentent également de 1,4% et les crédits à l’habitat de 2,2%. Ces résultats traduisent « une activité soutenue dans le contexte de crise économique » affirme le communiqué du groupe.

De son côté, le PNB de LCL s’établit à 3,891 milliards en 2012, en progression de 1,8% sur un an. Au 31 décembre 2012, la collecte bilan et hors bilan de LCL s’élève à 156,7 milliards d’euros, en progression de 3,9% sur un an. Dans le détail, la collecte bilan a augmenté de 5% et la collecte hors bilan de 2,8% sur la même période.

Crédit Agricole SA : perte nette record de 6,47 milliards d'euros en 2012

BPCE

Le groupe bancaire BPCE a enregistré en 2012 un bénéfice net en baisse de 18,5%, à 2,15 milliards d’euros, un repli affecté par des éléments exceptionnels à hauteur de 607 millions. Le PNB de la banque commerciale et assurance a diminué de 2,6% par rapport à 2011, à 14,779 milliards d’euros. Le bénéfice net, lui, s’est replié de 20,8%, à 2,233 milliards d’euros, et ce malgré une bonne tenue de l’activité.

La Caisse d’Epargne a ainsi enregistré l’arrivée de 313.000 nouveaux clients actifs, dont 247.000 en ont fait leur banque principale. La collecte de dépôts a été dynamique : +8,1% sur les livrets fiscalisés, +6,1% pour les dépôts à vue et +4,8% sur les comptes à terme. En matière de crédits immobiliers, l’Ecureuil a connu un repli de la production (–17% par rapport à 2011) inférieur à celui du marché (–26,4%). Sa production de crédit conso est restée stable.

L’année a été plus difficile pour la Banque Populaire, qui a tout de même connu une progression du nombre de ses clients actifs équipés : +3,3% par rapport à 2011. La collecte d’épargne a été relativement dynamique : +17,3% pour l’encours des livrets des particuliers. La production de crédits immobiliers a par contre fortement chuté : - 25% par rapport à 2011.

BPCE : bénéfice net 2012 en baisse de 18,5% à 2,15 milliards d’euros

BNP Paribas

BNP Paribas a enregistré en 2012 un bénéfice net de 6,55 milliards d’euros, en hausse de 8,3% par rapport à 2011 (6,05 milliards d’euros). Des chiffres inférieurs aux attentes des analystes, à cause de dépréciations exceptionnelles passées au quatrième trimestre. Le produit net bancaire (PNB) de BNP Paribas s’établit à 39,07 milliards d’euros, en recul de 7,8% par rapport à 2011.

Du côté de la banque de détail en France, les dépôts ont atteint 119 milliards d’euros en 2012, soit une augmentation de 4,7% par rapport à 2011. Les dépôts sur les comptes d’épargne ont notamment progressé de 9,6%. BNP Paribas note également une explosion du nombre de ses utilisateurs sur mobile qui atteint les 630.000 personnes en 2012, soit 42% de plus qu’en 2011. L’établissement bancaire a profité de la publication de ses résultats pour annoncer la mise en place d’un « plan d’efficacité et de simplification » à partir de 2013. Ce plan lui permettrait d’économiser 2 milliards d’euros par an à compter de 2015.

BNP Paribas : un bénéfice net 2012 en hausse mais inférieur aux attentes

Société Générale

La Société Générale a annoncé avoir dégagé en 2012 un bénéfice net de 774 millions d’euros, divisé par trois (–67,5%) par rapport à l’année précédente. Ce résultat a été plombé à hauteur de 2,6 milliards d’euros par des éléments exceptionnels.Le produit net bancaire (PNB, équivalent du chiffre d’affaires pour les banques) est également en baisse, à 23,110 milliards d’euros, contre 25,636 milliards en 2011.

En France, le groupe (Société Générale + Crédit du Nord + Boursorama) a gagné 162.000 clients en 2012, pour atteindre environ 11 millions. Les dépôts des particuliers ont progressé de 6%, grâce notamment au succès de la collecte d’épargne réglementée (+31,4% pour le Livret A) et de l’offre « CSL + » (+6,8 % pour l’encours du compte sur livret). La collecte d’assurance-vie a également été positive (+ 165 millions d’euros).

Société Générale : un bénéfice net 2012 divisé par trois

RCI Banque 

Spécialiste du crédit, RCI Banque, filiale du constructeur automobile Renault, distribue depuis un an un livret baptisé Zesto. A l’occasion de la publication de ses résultats 2012, la banque a tiré le bilan de cette première année. La collecte a atteint 893 millions d’euros à fin décembre 2012, alors que l’objectif initial était de 500 millions. Zesto a convaincu plus de 22.000 épargnants, qui y ont déposé en moyenne 40.000 euros. Fort de ce succès, RCI Banque va lancer courant 2013 un nouveau produit, baptisé Pépito. Il s’agira d’un compte à terme à taux progressifs de trois ans.

RCI Banque (Renault) vise un encours de 2 milliards d'euros fin 2013

Boursorama Banque

Boursorama, filiale de la Société Générale, a enregistré en 2012 un bénéfice net en baisse de 7% par rapport à l’année précédente, à 40,4 millions d’euros. Son produit net bancaire (équivalent du chiffre d’affaires pour les banques) est également en repli de 8%, à 201,5 millions d’euros.

Les revenus générés par le métier de banque pèsent désormais plus du double de ceux dégagés par le courtage (100 millions d’euros contre 48,4 en France). Sur l’année, le nombre de clients de la banque en ligne a ainsi augmenté de 13% pour atteindre plus de 425.000 en France. Boursorama a ouvert 127.117 nouveaux comptes en France, dont 59.156 comptes courants (–8% pour l’ensemble par rapport à 2011).

Boursorama : résultat net 2012 en baisse de 7% mais redressement au 4e trimestre

Par la rédaction
© cbanque.com / VM-SL (avec AFP) / Février-mars 2013

Articles les plus consultés