Santé : les médicaments 16% moins chers en France

Tirelire et médecin
© Nuthawut - Fotolia.com

Les médicaments vendus en France sont en moyenne 16% moins onéreux que la moyenne mondiale, d’après une étude. Les Etats-Unis détiennent, à l’inverse, la palme des prescriptions les plus coûteuses.

Si la santé n’a pas de prix, elle a en revanche un coût… celui des médicaments notamment. Et il n’est pas le même partout dans le monde. C’est ce qu’il ressort d’une vaste étude réalisée par la plateforme médicale Medbelle, basée à Londres. D’après elle, les Américains paient le plus cher leurs médicaments. En moyenne, la même molécule est commercialisée à un prix 4 fois plus élevé aux Etats-Unis que dans le reste du monde. A l’inverse, c’est en Thaïlande que les médicaments paraissent les plus abordables. Leurs prix étant divisés par 2 par rapport à la moyenne mondiale.

Dans le détail, cette étude compare, dans 50 pays, le prix de vente de 13 médicaments couramment prescrits. Ils traitent notamment les pathologies cardiaques, l’asthme, les troubles anxieux ou encore les dysfonctionnements érectiles. Le coût moyen, par pays et médicament, tient compte du prix des génériques et des originaux, appelés princeps.

Et en France alors ? D’après Medbelle, les médicaments y sont vendus à un prix 16% plus faible que la moyenne. L’Hexagone se classe ainsi à la 32ème place de ce classement. Les gélules commercialisées en France sont ainsi moins onéreuses que celles vendues en Allemagne (2ème place), en Espagne (7e), en Finlande (13e), au Chili (24e) ou encore en Belgique (29e). En revanche, les comprimés sont encore moins chers au Canada (35e), en Suède (37e) et en Inde (46e) par exemple.

Toutefois, en fonction de la pathologie traitée, les prix des médicaments en France peuvent devenir plus coûteux que la moyenne. C’est le cas des prescriptions contre l’hépatite B, 15,6% plus onéreuses dans l’Hexagone. C’est aussi le cas du Viagra : la pilule bleue s’échange en pharmacie 27% plus cher que dans le reste du monde.

Le transport notamment à l’origine des écarts

A noter, cette étude ne permet évidemment pas de dire que les Thaïlandais et les Indiens ont un accès meilleur aux traitements que les Allemands, les Japonais, les Américains et les Français. Medbelle ne prend en effet pas en compte le pouvoir d’achat de chaque pays : 1 livre ne représente pas la même chose en Inde qu’au Royaume-Uni ! Par ailleurs, dans les 50 pays pris en compte, le système de santé est également très disparate. Certains pays ayant mutualisé le système de soins quand dans d’autres les patients règlent en intégralité les frais médicaux.

Pour Medbelle, la grande disparité tarifaire s’explique notamment par la prise en compte du niveau de vie local, par la fiscalité, mais aussi par les frais de transport. Or, la production de médicaments, génériques et princeps, se concentre essentiellement en Asie et surtout en Inde et en Chine. Ces deux pays produisent 60% à 80% des principes actifs en volume mondial, selon un rapport du cabinet Alcimed de 2017.

Partager cet article :

© cbanque.com / MoneyVox / MEF / Novembre 2019

Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !

Ajouter un commentaire

Me prévenir en cas de nouveau commentaire