Compteur Linky : mais au fait, à quoi ça sert ?

Compteur Linky
© fotostar - Fotolia.com

Les nombreuses controverses autour de Linky, dont la généralisation est prévue à l’horizon 2021, ont fait oublier les raisons et les avantages de la mise en place de ce compteur communicant. En voici un florilège.

De Linky, on connaît les polémiques qui accompagnent son déploiement : les craintes pour la confidentialité et le respect de la vie privée, les effets supposés de l’exposition aux champs électromagnétiques, les particuliers qui refusent son installation, les communes qui déposent des recours… Ces inquiétudes, toutefois, ont eu tendance à ramener au second plan les apports potentiels du compteur communicant.

Lancé en 2007 en France, le projet de remplacer l’ensemble du parc des compteurs électriques est réellement rentré en phase active depuis 2015. C’est à cette date, en effet, que Enedis - qui s’appelait encore à l’époque ERDF (Électricité Réseau Distribution France) -, en charge de la distribution de l’électricité en France, a débuté le déploiement de Linky, reconnaissable à son boîtier vert anis. Principale différence avec les anciennes générations de compteurs, le compteur communicant est capable de mesurer, précisément et en temps réel, la consommation électrique, et de transmettre ces données au fournisseur, par l’intermédiaire du gestionnaire du réseau. Premier avantage : vous êtes facturé au fil de l’eau, sur votre consommation réelle et plus sur une estimation basée sur votre consommation passée et faisant l'objet d'une régularisation a posteriori. Plus d'argent à avancer inutilement... ou plus de mauvaise surprise en fin de période.

Un compteur adapté à l’ouverture des marchés

Le déploiement de Linky dans l’ensemble des foyers, qui doit normalement s’achever en 2021, est intimement lié à l’ouverture à la concurrence du marché de l’électricité, effective depuis le 1er janvier 2017 en France et dans l’Union européenne. Depuis cette date, Electricité de France (EDF), le fournisseur historique, n’a plus le monopole de la vente d’électricité et doit affronter la concurrence de nouveaux acteurs : celle de grands noms de l’énergie français (Total, Engie, etc.) mais aussi européens (ENI, Vattenfall), d’acteurs low cost (Leclerc, Cdiscount) ou de spécialistes de l’électricité verte (Enercoop, Mint Energie). A la fin du premier trimestre 2019, 24% des foyers avaient déjà choisi de quitter les tarifs réglementés de l’électricité pour souscrire une « offre de marché ».

Cette migration, de fait, est largement facilitée par Linky. Avec le compteur communicant, changer de fournisseur d’électricité est même plus facile que de changer d’opérateur mobile. Linky permet en effet de s’affranchir de la corvée de relever le compteur et de transmettre cet arrêté au nouveau fournisseur : tout se fait automatiquement. La transition se fait sans délai et sans interruption du service.

Un compteur plus intelligent

Parmi les dizaines d’offres de marché aujourd’hui disponibles, certaines sont réservées aux foyers équipés de Linky. Pourquoi ? Parce qu’elles s’appuient justement sur les capacités de communication du compteur pour proposer des offres individualisées, avec par exemple une adaptation des plages d’heures pleines et creuses aux habitudes du foyer. Vous êtes absent de votre domicile toute la semaine et concentrez votre consommation électrique sur le week-end ? Il existe des offres justement conçues pour ce cas de figure.

Linky permet même d’aller plus loin, à condition de l’équiper d’un émetteur radio (ERL) comme le Zigbee, le plus connu d'entre eux. Proposé par certains fournisseurs, plus difficile à trouver dans le commerce, cet outil permet de suivre en temps réel sa consommation d’électricité. Sa production aussi, le cas échéant : Linky, en effet, est capable de mesurer la production d’électricité des foyers équipés, par exemple, de panneaux photovoltaïques.

Autre nouveauté permise par Linky : l'adaptation de la puissance délivrée aux usages. Le compteur permet à la fois d'avoir une vision plus fine de cette puissance - d'être facturé au kVA près au lieu d'avoir à passer, par exemple, son abonnement de 3 à 6 kVA - mais aussi de la modifier facilement, sans intervention d'un technicien et sous 24 heures. C'est toutefois à double tranchant pour l'usager : d'un côté, si la puissance nécessaire a été sous-évaluée, Linky est capable de s'adapter et d'éviter ainsi de faire sauter les plombs à l'occasion d'un pic d'usage. De l'autre, le client va voir sa facture augmenter, le prix de l'abonnement augmentant en même temps que la puissance fournie. Certaines associations de consommateur - l'UFC Que Choisir notamment - s'en sont ainsi émues, estimant que Linky avait un effet inflationniste sur les factures en contraignant de nombreux abonnés à relever leur puissance, là où les anciens compteurs toléraient, dans certaines limites, les pics de consommation. Une affimation contestée par Enedis.

Qu’advient-il des données ?

Le principe même de Linky est de recueillir en temps réel les informations de consommation des foyers équipés. C’est Enedis qui se charge de récupérer ces données : elles quittent le compteur du foyer pour être acheminées, grâce au courant porteur en ligne (CPL), vers un concentrateur qui les diffuse ensuite au gestionnaire du réseau.

Ces données sont ensuite transmises de manière cryptée au fournisseur d’électricité, avec l’accord explicite de l’usager, qui a le droit de refuser ce transfert et peut également choisir la fréquence de mise à jour, une ou plusieurs fois par jour. Anonymisées, elles peuvent être utilisées à des fins statistiques, sous le contrôle de la Commission nationale pour l'informatique et les libertés (CNIL). L’ensemble du dispositif a été approuvé par l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (Anssi).

Linky permet-il de faire des économies ?

On touche au nerf de la guerre : le compteur Linky permet-il de faire des économies sur sa facture d’électricité ? Potentiellement oui. Equipé d’un émetteur radio, il permet aux usagers de connaître en temps réel leur consommation et de la comparer éventuellement avec la moyenne de consommation dans le même secteur. De quoi les encourager à être plus vigilants sur leur consommation et à l’optimiser. Grâce à cet émetteur, il est aussi possible de piloter certains équipements compatibles (un radiateur par exemple), et d’optimiser leur fonctionnement pour réduire sa facture.

Dans le cadre de l’ouverture de marché, Linky facilite aussi la comparaison entre les offres et permet donc de faire jouer efficacement la concurrence, en trouvant l’offre la plus pertinente financièrement, à défaut de faire de réelles économies. L’ouverture de la concurrence, en effet, n’a pas entraîné de baisse globale du prix de l’électricité. Au contraire, il n’a cessé d’augmenter depuis une dizaine d’années.

L’attractivité tarifaire des offres de marché par rapport aux tarifs réglementés, par ailleurs, n’est pas toujours évidente à démontrer. Les ristournes affichées par les fournisseurs alternatifs sur le prix HT du KwH peuvent parfois être annulées, par exemple, par un coût plus élevé de l’abonnement.

Voir aussi : Comment payer son électricité moins cher (et sans aucun risque)

Les avantages de Linky pour Enedis

Si Linky présente des atouts pour l’usager final, c’est aussi (et surtout ?) le gestionnaire du réseau d’électricité, Enedis, et les fournisseurs d'énergie qui en tirent profit. On l’a vu : la croissance du parc Linky permet d’optimiser et de décentraliser l’acheminement de l’énergie vers les foyers, de mieux maîtriser ses dépenses énergétiques et de minimiser les pertes.

Mais Linky a aussi d'autres avantages. Celui de limiter les interventions des techniciens, grâce aux réglages possibles à distance. Celui également de compliquer la fraude. Le fonctionnement des compteurs mécaniques d’ancienne génération pouvait en effet être perturbé, à dessein, en utilisant notamment des aimants. Impossible dans le cas de Linky.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Juillet 2019

Commentaires

Me prévenir en cas de nouveau commentaire
Publié le 31 juillet 2019 à 17h29 - #1Amincoin

Que des avantages surtout pour Enedis et des factures toujours plus lourdes pour l'usager (heu...le client pardon, il paraît qu'on est en concurrence).
Encore un article rediget directement par Enedis et offert aux médias pour essayer de faire passer la pillule.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?1810
Publié le 31 juillet 2019 à 19h52 - #2Marc L
  • Homme

Tout à fait d'accord avec le précédent commentaire ... Et la santé qui en parle ? Déjà bombardé d'ondes Wi-Fi de tous les cotés : De quelle manière survivre à toutes les attaques de ces personnes qui Œuvrent pour notre bonheur ?

Trouvez-vous ce commentaire utile ?138
Publié le 31 juillet 2019 à 21h39 - #3Petit louis
  • Homme
  • 67 ans

....faire jouer la concurrence ????
Non ! Sur des besoins indispensables de la population, on ne peut laisser les vautours de l'énergie mettre la main dessus ! Je n'en nomme aucun, la délation ne faisant pas partie de ma culture !
Rétablissement plein et entier du monopole d'Etat sur l'eau ,le gaz , l'électricité....!!!

Trouvez-vous ce commentaire utile ?76
Publié le 2 août 2019 à 11h52 - #4Squirrel
  • Homme
  • Cogolin
  • 56 ans

Sans oublier que ce sont les usagers qui vont régler la facture et ne pourront profiter des économies d'échelle réalisées grâce au chômage des centaines d'employés releveur au chômage.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?72
Publié le 2 août 2019 à 13h06 - #5Compte anonyme

Si Linky me permettait de savoir si mon alimentation a déclenché et me permettait d'essayer de réarmer mon disjoncteur à distance, ce serait indéniablement un plus significatif pour l'usager, mais cela ne semble pas intéresser les opérateurs qui ne pensent qu'à leurs besoins.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?80
Publié le 2 août 2019 à 13h55 - #6zyxel22
  • Homme
  • Mul
  • 52 ans

et les taxes locales sur la TVA, au profit des maires, on en parles ?

Trouvez-vous ce commentaire utile ?71
Publié le 2 août 2019 à 15h54 - #7abdel
  • 48 ans

Linky, mon petit ami. Cousin de la borne parlante d'Amazon, frère du GPS guide, membre du club des délateurs connectés (dont votre ami le smartphone, et sa soeur la carte bancaire). Linky, sert a collecter les infos de consommation à distance, donc effectivement plus besoin de collecter les données domicile par domicile (quelques milliers d'emplois qui deviennent inutiles).
La quantité d'émission d'ondes électromagnétiques est ridicule (si, si, j'ai vérifié), pas de quoi magnétiser de la poussière de fer pur, et encore moins de quoi provoquer de l'électrosensibilité (sauf chez les imbéciles, amateur de lecture de l'avenir dans les entrailles de poissons).
Linky c'est un gros paquet d'avantages pour Enedys, okay. Mais c'est aussi un compteur solide, fiable, et surtout un suivi plus étendu en cas de panne. C'est une remise en circuit de votre logement en moins de 2 heures, et pas 2 semaines. Un meilleur suivi de la consommation, et donc un abonnement adapté, une meilleure répartition de l'énergie suivant la demande, avec une réactivité plus grande de la part des fournisseurs (et donc moins d'incidents techniques).
Linky a quand même quelques avantages pour le client (sauf le prix, ouch...). Et on a pas le choix de toutes façons, comme avec le prix du carburant pour voitures, ou le taux des impots. Faut faire avec, sinon, faut se bouger et arrêter de dormir.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?65
Publié le 2 août 2019 à 17h13 - #8Ankou
  • Homme
  • France

@ monsieur Vincent Mignot.
Je ne suis pas certain que vous êtes le rédacteur de cet article. Mais vous avez le bénéfice du doute.
Les faits que vous exposez ne sont pas totalement faux, mais ils ne sont pas exacts et il y a des lacunes fondamentales qui me font penser à une dictée.
Sans en mettre une grosse couche, et dans l'ordre de votre propos
- mesurer précisément et en temps réel sa consommation n'est pas gratuit, mettre en avantage client me semble limite. Le client va payer même si ça ne lui plait pas.
- adapté à l'ouverture des marchés, certes, mais les allemands n'en ont pas pour les particuliers (pas bêtes), ne seraient-ils pas dans le marché?
- plus facile de changer d'opérateurs, oui au bénéfice de qui?
- compteur plus intelligent, certes mais au bénéfice de qui? l'ERL est payant, un peu comme si avec un smartphone il fallait payer pour voir en temps réel combien de data on a consommé! C'est inacceptable, dit et redit par tous les organismes de contrôles.
- mettre l'adaptation de puissance dans les avantages client est vraiment une hérésie intellectuelle, dites-le à ceux obligés de souscrire un abonnement supérieur pour cause de déclenchements permanents. Et vous allez voir avec la généralisation des LED.
- le compteur est fiable? Comment pouvez-vous dire ça avec si peu de recul? Mon compteur a plus de 50 ans, et encore en pleine forme, et me rend les services que je lui demande: pouvoir me connecter au réseau.
- vous ne parlez pas du coût, progressivement tous les ans payé par l'usager au niveau des taxes, comme si le pouvoir d'achat était excellent. On recherche des milliards d'euros, le Linky ce sont des dizaines de milliards d'euros. Et surtout ne pas donner le message que le client ne paiera pas!
- vous ne parlez pas d'un fournisseur qui dégage en touche si on lui demande de s'assurer (certaines assurances refusent de prendre en charge) ni de garantir le bon fonctionnement d'installations internes qui pourraient être perturbées par les fréquences du Linky.
- vous n'avez pas dit que cet appareil date du 20ème siècle, et qu'il aurait été mieux admis si on avait utilisé la fibre optique comme élément de transmission de l'information, mais les lobbies veillent.
- vous n'avez pas parlé des millions de concentrateurs CPL Cahors posés dans les postes de transformation, et qui eux balancent en permanence dans l'atmosphère des ondes GSM bien plus polluantes que les dizaines de kHz du Linky.
Je ne parlerais pas de ce que nous entendons tous les jours au niveau des nocivités des ondes (je ne suis pas médecin), ni de la sécurité des données (la CNIL veille, mais en a-t-elle tous les moyens?)
Si je veux résumer mon propos, le Linky, c'est une opération gagnant/perdant, vous savez pour qui. Ce genre de deal n'a jamais fonctionné.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?102
Publié le 2 août 2019 à 19h59 - #9Claude06650

Votre article est trop NOTOIREMENT pro et l'article semble juste "payé" par Enedis c'est dommage un tel parti pris .... Vraiment dommage.
Par exemple le fait que de façon totalement malhonnête et obscure l'usager va PAYER au fil de l'eau ce nouveau compteur qui va permettre à l'opérateur de gagner plus d'argent et de virer des gens ça vous le dites pas ......

Trouvez-vous ce commentaire utile ?90
Publié le 2 août 2019 à 20h57 - #10victoire B. le 2.08.2019
  • Femme
  • Le Var

Bonjour à tous,
Assez inquiète de ce que j'ai lu bien que j'en étais avertie depuis quelques temps déjà mais ce matin, je reçois la lettre de Enedis pour sa prochaine installation chez moi de leur compteur linky. Nous sommes 6 locataires avec nos compteurs à l'extérieur dans un coffre et je voudrais savoir si c'est notre propriétaire qui doit donner son accord et si, de ce fait, on se trouve obligés d'accepter.
Dans ce cas, est-il possible de refuser.
Je vous remercie de bien vouloir me donner votre avis.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?20
Publié le 2 août 2019 à 23h56 - #11CB
  • Femme
  • Franche-Comté
  • 60 ans

Je viens de découvrir par hasard en lisant la faq du nouveau fournisseur chez qui je viens de souscrire que les heures creuses actuellement en horaires fixes avec les "anciens" compteurs deviendront aléatoires avec le compteur Linky. Pour ceux qui ont une maison entièrement électrique (type la mienne : maison de 2004, ces fameuses années où l'état poussait les constructeurs à vous vendre le label "Vivrelec") ce ne sera forcément pas en leur faveur car Je les imagine mal distribuer des heures creuses aux heures les plus utiles notamment en hiver en période de chauffe. Voilà donc déjà un lapin de levé, alors qu'on arrête de nous raconter qu'on va faire des économies avec ce compteur.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?70
Publié le 3 août 2019 à 00h12 - #12Lige75
  • Femme

Je trouve l'article légèrement de mauvaise foi
Payer selon sa consommation ? Ca existait déjà avant Linky, ça s'appelle l'auto-relève.
Pouvoir changer de fournisseur sans interruption de service ? Ça a toujours été le cas, et bien avant Linky...
Et j'en passe.
Pourquoi faire passer des choses qui existaient déjà pour des nouveautés apportées par Linky ? Là ça ressemble a un discours marketing, pas à un travail de journaliste ! Dommage...

Trouvez-vous ce commentaire utile ?80
Publié le 3 août 2019 à 07h49 - #13bernie87
  • Homme
  • 71 ans

Je partage les commentaires précédents.
J' ajoute qu'en ce qui concerne la possibilité de mesurer sa consommation en temps réel cela existe déjà depuis quelques années puisque l'on peut consulter "à loisir" les kilowatts consommés sur son compteur...

Trouvez-vous ce commentaire utile ?50
Publié le 3 août 2019 à 12h31 - #14Jean 27

Le compteur Linky n'a que des avantages,oui mais pas pour nous, mais pour Enedis !
Gestion facilitée, diminution du nombre de salariés, meilleure planification de la demande en électricité, ect...
Et en plus, ce petit compteur est très malin !
A l'avenir il saura différencier votre consommation courante et votre consommation liée à la recharge de votre véhicule électrique (avec une tarification différente et les taxes qui s'y rapportent).
Ils ont déjà tout prévus !
Merci Linky

Trouvez-vous ce commentaire utile ?60
Publié le 3 août 2019 à 13h56 - #15Tresorier
  • France
  • 64 ans

Le compteur Linky, je suis pour.
Ça marche bien, et ça ne disjoncte pas si on a un abonnement adapté à sa consommation (les vieux compteurs sont sûrement plus permissif à ce sujet pour cause de vétusté du dispositif thermique qui fait la disjonction).
Combien d'opposants qui parlent d'exposition aux ondes, de protection des données, n'ont pas de smartphone, de box, de carte bleue, de boîtier CPL, de compte Facebook, d'abonnement transport pour être en accord avec ce qu'ils denoncent !
On est plus tolérant avec ce que l'on choisit (même si c'est mauvais) qu'avec ce que l'on nous impose.
Sauver des emplois ? Oui, faire le relevé de compteurs, ca ressemble plus a un job d' étudiant qu'a un emploi.
Et si chacun relit son contrat, le compteur n'appartient ni au propriétaire, ni au locataire, mais au fournisseur.
Battez vous contre le ceta, le Mercosur pour lesquels on nous fera bouffer de la m... en boîte, ça sera plus productif.
Quand je vois que tout le monde (beaucoup) vend son Diesel pour acheter de l'electrique, c'est bien faire le mouton au profit d'EDF : bien plus grave que s'opposer au Linky.
Ce qui est probable, quand suffisament de Linky seront installés, ceux qui ne l'auront pas devront payer pour faire leur relevé.
Et je ne suis pas chez Enedis !

Trouvez-vous ce commentaire utile ?36
Publié le 6 août 2019 à 23h48 - #16Mip77
  • Homme

A la lecture des commentaires soit disant critique, je suis affligé par tant d'ignorance et de partie pris contre un système technique dont ils ignorent visiblement le fonctionnement.
Ou alors, il s'agit d'une entreprise de maintien d'un ancien compteur qu'ils ont appris à frauder.
Heureusement ils dont minoritaires et s'effaceront bientôt de notre monde qui va visiblement trop vite pour eux.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?12
Publié le 7 août 2019 à 18h25 - #17Ankou
  • Homme
  • France

@Mip77
ignorance? Désolé, mais c'est mon métier
et de partie pris? Désolé, mais je suis resté factuel
contre un système technique? Désolé, mais je ne suis pas contre le principe, je suis contre le Linky, nuance!
dont ils ignorent visiblement le fonctionnement? Ce message ne m'est donc pas adressé, mais notez quand même que la spec technique du matériel m'a été refusée. Auraient-ils des choses à cacher, oui, certainement.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?30
Publié le 7 août 2019 à 19h02 - #18comprendre
  • Homme

Publié le 2 août 2019 à 20h57 - #10victoire B. le 2.08.2019
En savoir plus sur www.cbanque.com/actu/7523...-sert#1hLAx7hk68Tdj427.99
Votre droit le plus absolu. Vous n'avez aucune obligation sauf d'accepter un compteur électronique qui est conforme aux directives Européennes mais pas obligatoirement "LINKY". Chercher vous trouverez bien confirmation de ma remarque et trouverez qu'ils sont obligés d'installer un Filtre Anti-CPL si vous le demandez. Cdlt.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?

Ajouter un commentaire