Chèque énergie : une aide moyenne de 200 euros distribuée à partir de ce vendredi

Brûleurs
© pioregur - Fotolia.com

5,8 millions de personnes vont recevoir à partir de vendredi, et jusqu'à la fin avril, un chèque pour financer leurs factures d'énergie. L'aide est comprise entre 48 et 277 euros pour un montant moyen de 200 euros, en hausse de 50 euros par rapport à 2018.

Le chèque énergie arrive. A partir de demain, ce dispositif, attribué sous conditions de ressources, sera envoyé progressivement à 5,8 millions de bénéficiaires. Selon votre département de résidence, vous le recevrez entre la fin mars et la fin avril. Les premiers servis seront les départements des Hauts de France, du Grand Est. Les derniers seront les habitants des régions Occitanie et PACA. Le calendrier exact est à retrouver par ici.

Avec l’élargissement des critères d’éligibilité en réponse au mouvement des Gilets jaunes, 2,2 millions de personnes de plus vont pouvoir bénéficier du chèque énergie, soit en tout 5,8 millions. Par ailleurs, le montant moyen a été augmenté de 50 euros pour atteindre 200 euros. Un coup de pouce bienvenu alors que selon les données publiées ce jeudi par l'Observatoire national de la précarité énergétique, et relayées par Les Echos, les impayés pour l'électricité et le gaz ont augmenté respectivement de 4,9% et 0,8% l'année dernière. Résultat, les fournisseurs d'énergie ont réalisé 572 440 interventions chez des particuliers pour impayés, soit une hausse de 4,2% sur un an. D'après l'Observatoire, la précarité énergétique touche ainsi 3,8 millions de ménages.

Dans le détail, le montant du chèque énergie, envoyé une fois par an, peut varier entre 48 et 277 euros au maximum. Il permet de régler des factures d’énergie ou encore de financer des travaux d'économies d'énergie. Les travaux éligibles à ce dispositif sont identiques à ceux du crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) comme par exemple l'installation d'une chaudière à très haute performance énergétique n'utilisant pas le fioul, les travaux de remplacement des fenêtres ou encore les frais de pose pour l'installation d'équipements de chauffage utilisant une source d'énergie renouvelable... Dans ce cas, les professionnels qui réalisent les travaux doivent avoir le label RGE, pour « reconnu garant de l’environnement ».

Validité du chèque énergie

Le chèque est valable jusqu'au 31 mars de l'année civile suivante. Si vous en avez reçu un en 2018, il ne vous reste plus qu'une semaine ! Pendant sa durée de validité, le chèque énergie peut être utilisé comme tout autre moyen de paiement envers les organismes qui l'acceptent. Attention : le chèque énergie n’est pas un chèque bancaire. Il n’est pas encaissable auprès d’une banque.

Partager cet article :

© cbanque.com / MB / Mars 2019