Plan épargne logement : 7 chiffres à connaître sur le PEL

Des figurines autour d'un taux
© jan S - Fotolia.com

Produit star des années 2014, 2015 et 2016, le Plan épargne logement a perdu de sa superbe depuis que son taux a été ramené à 1% et ses intérêts fiscalisés dès le premier euro. Où en est désormais le PEL ? Les chiffres à connaître, tirés du rapport 2017 de l’Observatoire de l’épargne réglementée de la Banque de France.

5% - Fin 2017, le PEL représentait environ 5% du patrimoine financier - hors immobilier donc - des Français. A peu près autant que les livrets d’épargne ordinaires et les comptes à terme, mais moins que l’ensemble Livret A / LDDS (7%) et nettement moins que les dépôts à vue (11%).

270 - En milliards d'euros, l’encours total du PEL à la fin 2017. Il reste en hausse de 4,1% sur un an. Mais ce rythme de progression est inférieur aux années précédentes : 7% par an en moyenne sur les 5 dernières années. Signe de la (relative) désaffection du public après les récentes baisses du taux plancher.

67% - 67% de l’encours du PEL se concentrent sur des plans ouverts entre août 2003 et janvier 2015. Une génération, rémunérée à 2,50%, qui représente également 64% des PEL ouverts : de loin le principal contingent. En comparaison, les trois générations suivantes ne représentent que 13% des encours, à peu près autant que les PEL ouverts avant juillet 2000.

2,72% - Le taux moyen du stock de PEL existants. Soit nettement au-dessus de la rémunération actuelle des nouveaux PEL, 1%. Pour rappel, ce 1% est un taux plancher : si on appliquait strictement la formule de calcul réglementaire, le rendement des nouveaux PEL serait actuellement de 0,60%.

15,4 - En millions, le nombre total de PEL ouverts à la fin 2017. Un chiffre en baisse de 3,5% sur un an, soit environ 550 000 fermetures nettes. La tendance se confirme, et s’accélère même, en 2018 : le nombre de fermetures nettes a atteint 330 000 unités au 1er trimestre.

43 000 - C’est l’encours moyen des PEL ouverts avant 2000. Assez logiquement, les montants placés sur les PEL ont en effet tendance à augmenter avec l’ancienneté : cet encours moyen est ainsi de seulement 6 500 euros pour les PEL de dernière génération à 1%. Et la moyenne de l’ensemble des PEL est de 18 000 euros.

19 100 - En euros, l’encours moyen des PEL en Ile-de-France. C’est la région où les plans sont en moyenne les mieux garnis, devant Auvergne-Rhône-Alpes (18 000 euros) et PACA (17 700 euros). A l’inverse, les Hauts-de-France affichent la plus faible moyenne (15 000 euros), derrière les Pays de la Loire (16 200 euros) et la Nouvelle Aquitaine (16 300 euros).

En savoir plus sur le fonctionnement du PEL

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Juillet 2018