Cohabitation intergénérationnelle : une plateforme pour réunir retraités et étudiants

  • cBanque avec AFP
  • ,
Des étudiants qui révisent
© Rido - Fotolia.com

L'Assurance retraite va lancer dès le mois de janvier une plateforme internet européenne destinée à mettre en relation des retraités disposant d'une chambre libre avec des étudiants étrangers à la recherche d'un logement pour leur année d'Erasmus, afin de favoriser la « cohabitation intergénérationnelle ».

Il s'agit bien de cohabitation et non de colocation puisque ce programme « Toit + Moi » ne prévoit aucun « engagement monétaire ou obligation de présence, uniquement une participation aux charges courantes (électricité, eau, internet, etc.) dans la limite de 150 euros mensuels », souligne la Caisse nationale d'assurance vieillesse (Cnav) dans un communiqué. Etudiants comme seniors s'engagent toutefois « à une bienveillance mutuelle, à des échanges à l'occasion de repas ou de sorties, par exemple », et seront accompagnés dans ce programme par un référent associatif.

La Cnav et ses partenaires entendent ainsi prévenir l'isolement des retraités, qui bénéficieront d'une « présence rassurante et d'une ouverture à une autre culture », et lever un frein à la mobilité des étudiants européens du réseau Erasmus en leur simplifiant l'accès au logement.

Pour le début du déploiement, au premier trimestre 2018, les retraités intéressés devront résider à Bordeaux, Paris ou Lille, précise l'Assurance retraite. « Une première expérimentation réussie » a été lancée à Bordeaux en septembre 2017, avec dix retraités résidant dans cette ville qui hébergent gratuitement dix étudiants espagnols, selon la Cnav.

Partager cet article :

Reproduction interdite.