Paiement mobile : la domination d'Apple Pay et de l'iPhone appelée à durer

Paiement en magasin avec un smartphone
© goodluz - Fotolia.com

Avec 86 millions d’usagers, Apple Pay est le leader du paiement mobile dans le monde, loin devant Samsung (Samsung Pay) et Google (Android Pay). Une avance qui devrait se poursuivre encore au moins 5 ans, selon l’analyste Juniper Research.

En deux ans, entre 2015 et 2017, Apple Pay, lancé en octobre 2014, a presque multiplié sa base d’usagers par 6, passant de 15 à 86 millions. Les croissances de Samsung Pay (passé de 3 à 34 millions) et d’Android Pay (de 2 à 24 millions) dans le même temps sont plus spectaculaires. Mais les deux géants technologiques payent encore leur retard à l’allumage.

En cumulé, le nombre total d’usagers du paiement mobile sans contact dans le monde va dépasser le cap des 100 millions au cours du 1er trimestre 2017 et celui des 150 millions d’ici la fin de l’année. Un secteur sur lequel les trois leaders se taillent la part du lion : leur part de marché combiné a atteint 41% en 2016, et devrait grimper à 56% en 2021, date à laquelle ils compteront, selon Juniper Research, plus de 500 millions d’usagers.

En France, où Apple Pay est disponible depuis juin 2016, le service n’est toujours proposé que par quelques banques (la Caisse d’Epargne, la Banque Populaire et Carrefour Banque) et quelques services de paiement mobile (Orange Cash, Boon). Le groupement français des cartes bancaires a lancé récemment sa propre concurrente, Paylib sans contact, pour l'instant uniquement sur mobiles Android.

Lire aussi : Paylib va-t-il faire décoller le paiement mobile en France ?

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Avril 2017