Hello Bank!

Crédit Agricole : le paiement mobile Paylib sans contact est disponible

Siège de Crédit Agricole S.A. à Montrouge fin avril 2016
CC - Wikimedia commons / CA SAfr

Les clients du Crédit Agricole vont bientôt pouvoir payer sans contact avec leurs smartphones. La banque verte vient en effet d’annoncer le lancement du paiement mobile de proximité, grâce à la solution Paylib sans contact.

Le renfort du Crédit Agricole, premier réseau français de banque de détail, est là pour le confirmer : Paylib sans contact s’affirme de plus en plus comme la solution interbancaire française de paiement mobile. Développée par le Groupement des cartes bancaires (GIE CB), réseau domestique de paiement par carte, la solution a déjà convaincu, ces dernières semaines, la Société Générale, BNP Paribas, le Crédit Mutuel Arkéa (Bretagne, Sud-Ouest, Massif Central) ainsi que la Caisse d’Epargne et la Banque Populaire.

Lire aussi : Paylib va-t-il faire décoller le paiement mobile en France ?

Au Crédit Agricole, Paylib sans contact sera disponible via l’application mobile Ma Carte, qui permet déjà de gérer les plafonds de paiement ou de bénéficier d’alertes. La banque verte a fait le choix d’associer au paiement mobile l’authentification biométrique, afin d’éviter à ses clients de saisir un code. « Un de nos objectifs est de privilégier la sécurité de nos offres tout en facilitant l’expérience client », justifie Bertrand Chevallier, le directeur général de Crédit Agricole Payment Service, cité dans un communiqué.

Au 3e trimestre 2017 pour les porteurs de Visa

Immédiatement utilisable par les clients de la banque équipés de cartes Mastercard, le service, gratuit, ne sera accessible qu'au 3e trimestre 2017 pour ceux qui détiennent une carte Visa.

Comme dans les autres enseignes, Paylib sans contact version Crédit Agricole est également limité aux clients équipés de mobiles Android compatibles NFC. Rien n’indique dans l’immédiat que le service sera proposé aux possesseurs d’iPhones. En effet, si CB a confirmé que Paylib sans contact était compatible techniquement avec Apple Pay, le portefeuille électronique embarqué sur les smartphones à la pomme, le problème se situe plutôt au niveau des exigences d’Apple en matière de partage des revenus et des informations liés aux paiements.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Avril 2017