Classement européen du pouvoir d'achat : la France 9e, derrière l'Allemagne

  • Par
Drapeaux européens
© KFL - Fotolia.com

La France émarge au 9e rang du palmarès européen du pouvoir d'achat publié aujourd'hui par GFK, qui a passé 42 pays au crible. Elle apparaît juste derrière l’Allemagne mais bien loin du Liechtenstein, très riche premier. A l’intérieur de l’Hexagone, l’Ile-de-France et le Rhône-Alpes se détachent.

Pour la deuxième année consécutive, la France est dans le top 10 du palmarès du pouvoir d’achat établi par le groupe d’études de marché GFK. En 2013, les Français disposent en moyenne d'un revenu net disponible (1) annuel de 19.565 euros par habitant. Comme l’an passé, ils se classent 9e au niveau européen, juste derrière les Allemands (20.621 euros en moyenne par habitant). La France et l'Allemagne sont largement devancées par quatre pays moins peuplés mais à la richesse évidente : le Liechtenstein (58.844 euros), la Suisse (35.351 euros), la Norvège (31.707 euros) et le Luxembourg (28.185 euros). Aux 5e, 6e, et 7e places, la Suède, l’Autriche et le Danemark ne dépassent pas les 21.700 euros par habitant.

Dernière de ce classement : la Moldavie. La carte de la densité de richesse au km2 publiée par GFK met ainsi clairement en lumière la fracture entre une Europe riche, symbolisée par la dorsale Londres-Amsterdam-Cologne-Zurich-Milan, et une Europe pauvre, à l'image de la péninsule des Balkans et des grands espaces d’Europe de l’Est. Les Français peuvent s’estimer plutôt bien lotis puisque la moyenne hexagonale est 1,5 fois supérieure au pouvoir d’achat européen moyen (12.890 euros).

Haute-Garonne, Alpes-Maritime et Rhône parmi les riches

Mais en France aussi, les disparités sont fortes. Une seule statistique livrée par GFK illustre ce déséquilibre : 20 régions françaises, sur 22, affichent un pouvoir d’achat par habitant sous la moyenne nationale. C'est la conséquence de la très forte domination de l’Ile-de-France, où se concentrent les plus hauts revenus du pays. Les Franciliens disposent en moyenne de 23.334 euros de revenu net disponible chaque année, contre 19.825 euros pour les habitants du Rhône-Alpes, deuxième région de ce palmarès.

En s'intéressant à l'échelon inférieur, le département (2), GFK met encore en évidence de fortes inégalités. Ainsi la région la plus riche, l’Ile-de-France, compte un département, la Seine-Saint-Denis, où le pouvoir d’achat est largement inférieur à la moyenne nationale. Au total, en France, seuls neuf départements ont un pouvoir d’achat moyen nettement supérieur à la moyenne. La Haute-Savoie, le Rhône (Lyon), les Alpes-Maritime (Nice) et la Haute-Garonne (Toulouse) complètent un club dominé par cinq départements franciliens : Paris, les Hauts-de-Seine, les Yvelines, l’Essonne et le Val-de-Marne.

(1) GFK prend en compte l’ensemble des revenus, y compris les prestations de l’Etat, les déductions de taxes et contributions charitables, moins les frais récurrents de type loyer, factures énergétiques, etc.

(2) La carte des départements est visible sur le site de GFK.

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Décembre 2013