Auto-entrepreneurs : le plafond du chiffre d'affaires doublé en 2018

  • cBanque avec AFP
  • ,
Bruno Le Maire, réunion publique à Strasbourg le 21 novembre 2014
CC - © Claude Truong-Ngoc / Wikimedia Commons

Le plafond du chiffre d'affaires que doivent respecter les auto-entrepreneurs pour bénéficier de ce statut sera doublé en 2018, a annoncé jeudi le ministre de l'Economie Bruno Le Maire dans un entretien aux quotidiens régionaux du groupe Ebra.

« La mesure figurera dans le projet de loi de finances » qui sera présenté fin septembre, indique Bruno Le Maire, interrogé sur cette disposition promise par le président Emmanuel Macron pendant sa campagne. Pour l'heure, l'entrepreneur doit au-delà d'un certain chiffre d'affaires passer du statut d'auto-entrepreneur, qui jouit d'un régime fiscal et social simplifié, à celui d'entrepreneur classique. Ce seuil varie de 33.100 à 82.800 euros en fonction du type d'activités exercées.

Par ailleurs, Bruno Le Maire a annoncé que le crédit impôt recherche serait « sanctuarisé » pour soutenir l'innovation. Créée en 1983 et relancée en 2008, cette importante niche fiscale permet aux entreprises de déduire de l'impôt sur les sociétés 30% de leurs investissements en recherche et développement, dans la limite de 100 millions d'euros d'investissement, et 5% au-delà. Ce mécanisme « fonctionne », assure le ministre, qui se dit « prêt à ouvrir une réflexion sur son amélioration voire son déplafonnement dans le respect de nos contraintes budgétaires ». Il a toutefois exclu qu'une telle évolution puisse se concrétiser dès 2018.

« Rendre notre appareil productif plus solide »

En ce qui concernant la situation générale française, « les indicateurs sont positifs », se félicite le ministre, tout en pointant le fait que « notre économie reste trop fragile pour affronter un éventuel retournement de conjoncture mondiale ». « Tout notre travail est de réaliser la transformation économique de notre pays, pour rendre notre appareil productif plus solide. Les derniers chiffres du chômage montrent le chemin qui reste à parcourir pour redresser réellement la barre », fait-il valoir, alors que le nombre de chômeurs a augmenté en juillet.

Partager cet article :

Reproduction interdite.