Le budget 2016 sera « l'illustration d'un social-réformisme » (députés PS)

  • cBanque avec AFP
  • ,
assemblée nationale
© Danielle Bonardelle - Fotolia.com

L'un des porte-parole du groupe socialiste à l'Assemblée, Hugues Fourage, a assuré mardi, à la veille de la présentation du projet de loi de finances 2016, qu'il serait un « budget de gauche » et « de renaissance », mais aussi « l'illustration d'un social-réformisme ».

« On peut l'affirmer, c'est un budget de gauche, une gauche qui défend un nouveau modèle de croissance, s'attaque à la racine des inégalités plutôt qu'à ses symptômes et assume ses choix contre tous les conservatismes », a déclaré M. Fourage au cours d'un point presse. « C'est un budget de renaissance », a-t-il ajouté. Clin d'œil à Martine Aubry ? L'ancienne première secrétaire du PS avait créé en décembre 2013 une association portant ce nom de « renaissance » avec ses proches, les députés Jean-Marc Germain et Christian Paul.

Le social c'est la baisse des impôts

Le budget sera aussi « l'illustration d'un social-réformisme », qualification donnée dimanche par le Premier ministre Manuel Valls à son action, a encore dit M. Fourage, un de ses proches. « Le social, c'est la baisse des impôts pour huit millions de foyers et le financement de cette mesure par le produit de l'évasion fiscale », ce qui « veut dire que les tricheurs payent pour les gens honnêtes ».

Le réformisme, c'est notamment « le pacte de responsabilité » ou « la réforme de notre système fiscal avec l'introduction du prélèvement à la source et la généralisation de la télédéclaration », a-t-il détaillé, exhortant les patrons « à prendre le relais en sortant de leur frilosité » et les Français à « croire à leur destin ».

Partager cet article :

Reproduction interdite.