La Poste : des données clients fuitent suite à un bug informatique

Agence la Poste à Athis-Mons en 2010
CC - Wikimedia commons / Cyrilb1881

A leur insu, 3 000 internautes ont eu accès à l’espace utilisateur d’autres clients de La Poste. Ce bug est intervenu suite à la mise à jour de son site internet.

Panique à la Poste ! Jeudi 20 juin, plusieurs clients ont pris peur. En renseignant comme d’accoutumée leur adresse e-mail et leur mot de passe, ils se sont retrouvés connectés au compte d’une autre personne, révèle le site NextInpact. C’est ainsi que Théo a pu accéder à l’espace client d’une certaine Aurélie, explique ce dernier sur Twitter, lui laissant donc la possibilité de consulter les commandes de cette dernière ou encore les adresses des destinataires de ses colis.

Rapidement, La Poste, via le compte twitter de son service client, a admis la survenue du bug informatique. « Nous rencontrons actuellement un incident technique au niveau des comptes clients, a ainsi expliqué @lisalaposte aux internautes l’interpellant sur le réseau social. Soyez rassuré, toutes nos équipes techniques sont mobilisées pour résoudre ce dysfonctionnement au plus vite ». Pour ce faire, le site de la Poste a été mis en maintenance.

Contactée par BFMTV et NextInpact, La Poste a expliqué que ce problème n’a duré qu’une vingtaine de minutes. Il est survenu suite à la mise à jour de son site internet. Seuls les clients connectés à ce moment-là, soit 3 000 environ, ont été affectés. Ni les données bancaires, ni le service de coffre-fort numérique « Digiposte », qui permet de conserver des documents sensibles (fiches de paie, factures et autres pièces d’identité), n’ont été divulgués à autrui, assure La Poste.

Pas de quoi apaiser les Twitos qui ont continué les jours suivant à tirer à boulets rouges sur le groupe… Ces derniers s’inquiétant des conséquences de cette fuite de données. En conformité avec la réglementation sur la protection des données sensibles, La Poste a pris contact avec les utilisateurs concernés, explique le service client sur Twitter. Le groupe a également, comme l’impose le RGPD, notifié la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) de cet incident informatique, a rapporté La Poste à BFMTV.

Partager cet article :

© cbanque.com / MEF / Juin 2019