Epargne : les Français pessimistes sur leur capacité à mettre de l'argent de côté en 2019

  • Par
Des figurines prenant de l'argent
© beeboys - Fotolia.com

La confiance des Français est chute libre depuis le début de l’année. Elle atteint « son plus bas niveau depuis février 2015 » selon l’Insee. Et cela se ressent sur les perspectives d’épargne en 2019.

« Pensez-vous réussir à mettre de l’argent de côté aux cours des 12 prochains mois ? » Près de six ménages interrogés sur dix répondent « non ». Le solde (1) d’opinion correspondant est ainsi passé de -8 en octobre à -14 en novembre. Le solde le plus bas pour cette catégorie depuis août 2009 !

Paradoxalement, comme le précise l’Insee dans son baromètre mensuel publié cette semaine, « le solde sur la capacité d'épargne actuelle des ménages est quasi stable et se maintient au-dessus de sa moyenne de longue période ». Le solde mesurant la capacité d’épargne actuelle est lui de +11.

Le pessimisme concernant l’épargne en 2019 répond en revanche aux vues maussades que les Français portent sur leurs finances personnelles. Une large part des sondés (solde de -18) estime que leur situation financière va se dégrader dans les prochains mois. Un pessimisme constant dans cet étude, mais qui s’exprime ici très fortement : il faut remonter à 2014 pour retrouver un solde d’opinion aussi bas concernant les perspectives d’évolution des finances personnelles.

(1) L’Insee communique pour chaque question un solde d’opinion, le rapport entre les réponses positives et négatives. Pour la capacité d’épargne future, ce solde est de -14, ce qui porte à 57% le nombre de réponses négatives. Pour cette enquête, 2 000 ménages sont interrogés chaque mois sur une série de 11 questions, ce qui permet à l’Insee de calculer un indicateur de confiance des ménages.

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Novembre 2018