Un fils de buraliste à la tête du Compte Nickel

Arnaud Giraudon en janvier 2015
Capture d'écran ENSAI / Youtube

Fils de buralistes et co-créateur de Symphonis, l’ancêtre de la banque en ligne Fortuneo, le Breton Arnaud Giraudon est le nouveau directeur général de Compte Nickel, le service de paiement distribué dans les bureaux de tabac.

« (…) Le fit a été complet entre lui et moi ». C’est Hugues Le Bret qui le dit dans Les Echos : au moment de choisir son nouveau directeur général, le président de la Financière des paiements électroniques (FPE) (1) n’a pas hésité longtemps. Arnaud Giraudon a, il faut dire, le profil de l’emploi.

Diplômé de l’Ecole centrale et de HEC, il a été d’abord entrepreneur dans l’édition de logiciels, puis banquier au Crédit Mutuel Arkea, partenaire de Compte Nickel pour le cantonnement des dépôts de ses clients. Au sein de l’établissement basé à Brest, il a successivement pris part à la création de Symphonis, le courtier en ligne devenu depuis Fortuneo, puis a successivement dirigé deux filiales, la Banque privée européenne (BPE) et Suravenir.

Mais le Breton de 48 ans, originaire de Lannion dans les Côtes d’Armor, a un autre atout, moins évident, pour le poste : il a grandi dans le bureau de tabac tenu par ses parents. Ce sont, il faut le rappeler, les buralistes, actionnaires du Compte Nickel via leur syndicat professionnel (2), qui distribuent le produit.

La concurrence s'organise

Arnaud Giraudon va présider, au jour le jour, aux destinées d’un produit qui fonctionne bien. En 30 mois d’existence, Compte Nickel a convaincu près de 370.000 clients et cherche à atteindre l’équilibre financier, situé autour de 500.000 clients, début 2017. La concurrence, toutefois, s'organise. La carte prépayée PCS Mastercard, également distribuée chez les buralistes, fournit désormais des RIB à ses clients. Et sur le web, trois acteurs (Lydia, Morning et N26) arrivent avec des services proches de Compte Nickel.

Lire aussi : Compte Nickel : l'ouverture web, l'épargne et l'international dans les cartons

(1) La FPE est l’établissement de paiement qui commercialise le Compte Nickel. (2) La Confédération des buralistes de France (CBF) est actionnaire de la FPE à hauteur de 6,3 %.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Septembre 2016