Les résultats 2013 des principales banques françaises

  • Par
Banque
© Roman Levin - Fotolia.com

Traditionnellement, en février et mars, les banques françaises dévoilent leurs résultats de l'année précédente. Synthèse des chiffres 2013 dévoilés par les principales banques de détail, de réseaux et en ligne, mise à jour au fur et à mesure des publications.

Banques de réseaux

Banque Postale – Le produit net bancaire de la Banque Postale a progressé de 2,7% sur un an, à 5,54 milliards d’euros, soutenu par l’activité des crédits. En effet, les encours de crédits ont augmenté de 17,3% entre 2012 et 2013. Dans son communiqué, le groupe La Poste précise que le taux d’équipement en forfaits (cartes et services) de clientèle de la Banque Postale a progressé, passant de 50,6% en 2012 à 53,1% en 2013. Par ailleurs, la contribution des activités bancaires au résultat d’exploitation du groupe La Poste est de 708 millions d’euros, en progression de 14% sur un an.

BNP Paribas – Le bénéfice net de BNP Paribas a reculé de 26,4% en 2013 par rapport à 2012, à 4,83 milliards d’euros. Son produit net bancaire (PNB , équivalent du chiffre d’affaires pour les banques ) a baissé de 0,6% sur un an, à 38,8 milliards d’euros. En ce qui concerne la banque de détails en France, son PNB est en recul de 0,5% sur un an, à 6,9 milliards d’euros. En revanche, les dépôts ont augmenté en 2013 de 4,6% par rapport à 2012, à 124,4 milliards d’euros, « soutenus par la forte croissance des dépôts à vue et des comptes d’épargne » souligne le groupe dans un communiqué. Dans le détail, l’encours des dépôts à vue a augmenté de 4,1% en 2013, à 51,9 milliards d’euros, et celui des comptes d’épargne de 6%, à 58,5 milliards d’euros. L’encours de l’assurance-vie affiche également une progression de 3,9% sur an, à 75,2 milliards d’euros.

Dans la présentation de ses résultats annuels, BNP Paribas insiste également sur la progression de ses supports numériques : 821.000 utilisateurs mensuels sur mobile ont été recensés en France à la fin 2013, soit une augmentation de 30% par rapport à l’année précédente.

BPCE – Le bénéfice net du groupe bancaire BPCE, qui regroupe les réseaux Caisse d’Epargne et Banque Populaire, a augmenté de 32,1% en 2013, à 2,79 milliards d’euros. Le produit net bancaire du groupe (PNB) a, quant à lui, progressé de 3,3%, à 23,1 milliards d’euros.

En ce qui concerne la Banque Populaire, son PNB a augmenté de 5,8% en 2013, à 6,3 milliards d’euros ; sa contribution au résultat net du groupe BPCE a été de 944 millions d’euros l’année dernière. Le réseau se félicite de sa « conquête record » de clients en 2013 : 96.000 nouveaux clients particuliers ont rejoint la Banque Populaire l’année dernière et 10.000 clients professionnels. Les encours d’épargne de la banque de détail ont atteint 207,1 milliards d’euros à la fin de l’année 2013 (+4,2% par rapport à l’année précédente) soutenus par l’encours des dépôts à vue (+6,5%), des comptes à terme (+8,9%), des livrets (+6,1%) et de l’assurance-vie (+3,2%).

La BRED, la « banque commerciale la plus importante du groupe BPCE » selon le communiqué de la banque, affiche un bénéfice net de 182,6 millions d’euros en 2013, en hausse de 1,5% par rapport à 2012. Son produit net bancaire a progressé de 5,9%, à 955 millions d’euros grâce à une « dynamique positive de la banque de détail en France ». L’encours des dépôts à vue a progressé de 6,8% en 2013 et de 7,2% pour l’épargne à régime spécial expliqué par la banque par « le relèvement de plafond du LDD et du Livret A ». Pour la BRED, 2013 a été une année record sur le crédit immobilier : la banque a accompagné le projet de près de 7.000 clients pour un montant d’un milliard d’euros de financements.

La Caisse d’Epargne affiche, de son côté, une croissance de ses revenus de 3%, à 6,9 milliards d’euros. Sa contribution au résultat du groupe atteint 1,1 milliard d’euros (+4,5%). Son nombre de clients particuliers bancarisés a augmenté de 3,7% entre 2012 et 2013 ; l’augmentation atteint les 4,8% pour les clients professionnels actifs et 7,7% pour les clients entreprises actifs. La collecte globale de la banque de détail atteint 370,5 milliards d’euros, en hausse de 3,2% sur un an. La Caisse d’Epargne souligne, dans ses résultats, un fort dynamisme des comptes à terme (+22,2%), des plans d’épargne logement (+7,5%) et des dépôts à vue (+15%). En revanche, les encours des livrets sont en baisse de 0,8%.

Le produit net bancaire du Crédit Coopératif a progressé de 1,1% sur un an, pour s’établir à 427,8 millions d’euros au 31 décembre 2013. Le bénéfice net de la banque du groupe BPCE s’est stabilisé à 26,2 millions d’euros (-3,6% par rapport à 2012), grâce à une hausse des crédits. Le nombre de ses clients particuliers a augmenté de 7,8% en 2013. « L’augmentation globale du nombre de clients du Crédit Coopératif et de ses filiales (+ 4 %) concerne tous les segments », précise le communiqué de la banque. Fin 2013, le groupe comptait 314.600 clients actifs, dont 63.800 personnes morales. Par ailleurs, les encours de collecte bilancielle du Crédit Coopératif et de ses filiales ont progressé de 15,9%, à 15,13 milliards d’euros en moyenne annuelle.

Crédit Agricole – L’ensemble du groupe, c’est-à-dire en intégrant la structure cotée Crédit Agricole SA (CASA) et les caisses régionales, a réalisé en 2013 un bénéfice net de 5,13 milliards d’euros. Même bilan positif pour CASA qui a enregistré en 2013 un bénéfice net de 2,50 milliards d’euros. Il s’agit d’un retour dans le vert puisque le Crédit Agricole SA avait accusé une perte record de 1,47 milliard en 2011 et une perte nette de 6,47 milliards en 2012. Le produit net bancaire (PNB) a quant a lui très légèrement augmenté, à 16,01 milliards d’euros.

La banque de détail progresse aussi selon le communiqué du groupe. La collecte globale des caisses régionales atteint 592,6 milliards d’euros, en hausse de 3,2% sur un an. Le Crédit Agricole note un fort dynamisme des livrets (+6,3%) et des dépôts à vue (+7,8%) alors que les encours d’épargne logement affichent une « légère reprise » (+1,9%). L’évolution s’avère plus contrastée pour le crédit, avec des encours en très légère hausse (+0,4%), l’habitat (+2,5%) compensant le recul du crédit à la consommation (-5,5%) et des prêts aux PME et autres professionnels (-4,7%).

Le groupe Crédit Agricole relève par ailleurs « un bon niveau d’activité » de sa filiale LCL au quatrième trimestre 2013, comme sur l’ensemble de l’année. Le résultat net de l’exercice est de 630 millions d’euros en augmentation de 9,7% en 2013, pour un PNB de 3,81 milliards d’euros.

Crédit Mutuel - La confédération nationale du Crédit Mutuel a enregistré un bénéfice net en hausse de 23,3% en 2013, à 2,65 milliards d’euros. Le produit net bancaire a pour sa part gagné 4,8%, pour s'établir à 15,3 milliards d'euros. Au niveau des dépôts, le Crédit Mutuel revendique en 2013 une part de marché de 14,9%, avec 292,2 milliards d’euros (+6,5%).

Les principaux groupes du Crédit Mutuel ont communiqué leurs résultats séparément. Le groupe CM11-CIC, qui regroupe 11 des 18 fédérations du Crédit Mutuel ainsi que le CIC, a été porté par le rebond de son activité de banque de détail et affiche en 2013 un bénéfice net en hausse de 24%, à 2 milliards d'euros. Son produit net bancaire progresse de 4,5%, à 12 milliards d'euros. Le groupe a conquis en 2013 plus de 300.000 nouveaux clients, pour atteindre le chiffre de 24,2 millions, dont 4,8 millions de sociétaires. Son bénéfice net en banque de détail a bondi de 28,1%, à 1,7 milliard d'euros, grâce au redressement de sa marge d'intérêt, lié au repli de la rémunération du Livret A.

Pour le seul CIC, la progression du bénéfice net est de 21%, à 845 millions d'euros (+23,6% en banque de détail).

Quant au Crédit Mutuel Arkéa, qui s’appuie sur les fédérations de Bretagne, du Sud-Ouest et du Massif Central, la progression est tout aussi importante avec un bénéfice net de 213 millions d’euros en 2013, en hausse de 26,6% par rapport à l’année 2012. Cette structure, qui revendique 3,2 millions de clients, affiche une hausse de 10% de l’encours d’épargne, à 73,8 milliards d’euros.

HSBC - La filiale française du groupe HSBC affiche un résultat net part du groupe en hausse de 19,3% sur un an, à 383 millions d’euros en 2013. Son PNB est également en hausse (+6%), à 2,22 milliards d’euros. Au 31 décembre 2013, HSBC France comptabilisait environ 850.000 clients, dont plus de 45% étaient des clients « premier ». Les clients particuliers ont confié 34,4 milliards d’euros d’actifs à la banque, contre 32,8 milliards d’euros auparavant. « Les actifs détenus pour le compte de la clientèle par la compagnie d’assurance-vie progressent encore » souligne également un communiqué de la banque et représentent 18,5 milliards d’euros contre 17,6 milliards un an plus tôt (+5%).

Société Générale – La Société Générale a dévoilé d’excellents chiffres pour l’année 2013. La banque a dégagé un bénéfice net de 2,2 milliards d’euros, en augmentation de 175% par rapport à 2012. Son produit net bancaire (PNB) a reculé de 1,2% en 2013, à 22,8 milliards d’euros.

En France, les chiffres de la banque de détail sont tout aussi positifs : les trois enseignes du groupe (Société Générale, Crédit du Nord et Boursorama) affichent un PNB en progression de 0,9% sur un an, à 8,2 milliards d’euros. Les encours de dépôts bilanciels ont augmenté de 9,5% par rapport à 2012, à 154,8 milliards d’euros (+6,3% sur le marché des particuliers et +14% sur le marché des entreprises), grâce à la forte progression des encours du Livret A (+24,6%) et du Livret de développement durable (+24,9%). L’assurance-vie n’est pas en reste avec une collecte nette positive en 2013 de 1,2 milliard d’euros.

Banques en ligne

Boursorama - Malgré une fin d’année 2013 difficile, Boursorama présente un PNB en hausse de 3% sur un an, à 207,8 millions d’euros. Le bénéfice net de la filiale de la Société Générale a, en revanche, baissé de 26% par rapport à 2012, à 29,7 millions d’euros. Les dépôts des clients ont augmenté de 16% en 2013, à 4 milliards d’euros, essentiellement grâce aux dépôts sur les Livrets A et LDD (+25%). L’assurance-vie a également doublé sa collecte nette, à 226 millions d’euros. La banque en ligne compte désormais plus de 500.000 clients (+19%) et 87.978 comptes-courants ont été ouverts en 2013.

Hello bank – Lors de la présentation des résultats annuels de BNP Paribas, le groupe en a profité pour présenter les premiers chiffres de sa banque en ligne. Lancé en 2013 dans quatre pays européens (Allemagne, Belgique, France et Italie), Hello Bank comptabilise aujourd’hui 177.000 clients. En Allemagne et Belgique, où la banque en ligne a été lancée en mai, Hello Bank comptait respectivement 113.000 et 49.000 clients ; 2.000 en Italie, huit semaines après ses débuts. En France, où le service a été lancé en juin, Hello bank comptabilise 13.000 clients. « [Ce] résultat est conforme à nos attentes », a souligné François Villeroy de Galhau, directeur général délégué de BNP Paribas, même si le groupe avançait l'objectif de 25.000 clients à l'heure du lancement. Par ailleurs, ces 177.000 clients ont regroupé, en 2013, 1,8 milliard d’euros de dépôts.

Partager cet article :
Sabrina LEVACHER

© cbanque.com / SL-BL / Février-mars-avril 2014