Moody's juge les réformes françaises « positives » mais doute des prévisions de croissance et de déficit

  • cBanque avec AFP
logo Moody's
DR

L'agence de notation Moody's a estimé mardi que les mesures annoncées par le gouvernement français pouvaient être « positives » pour la notation de la France, mais juge Paris trop optimiste dans ses prévisions de croissance et de déficit.

« Les mesures de consolidation budgétaire annoncées dans le programme de stabilité seraient positives pour la notation si elles étaient mises en œuvre », ce qui « est loin d'être acquis » et sera dans tous les cas « difficile », prévient l'agence dans un communiqué, sans prendre de nouvelle décision sur cette notation.

Elle souligne que le vote de l'Assemblée nationale mardi sur le programme de stabilité, c'est-à-dire le programme de politique économique de la France jusqu'en 2017, n'a « rien de contraignant » et que d'autres étapes législatives seront nécessaires pour mettre en œuvre les économies de 50 milliards d'euros annoncées.

Note maintenue à Aa1 avec perspective négative

Moody's avait décidé le 24 janvier dernier de maintenir la note Aa1 de la solvabilité à long terme de la France, assortie d'une perspective « négative », signalant que cette note pourrait être abaissée.

L'agence de notation juge que la prévision de croissance de 1,7% du gouvernement français pour 2015 « semble optimiste » et ne prévoit pour sa part que 1,5%. Elle s'attend aussi à ce que le déficit public de la France dérape plus que prévu, atteignant 4,0% du Produit intérieur brut cette année et 3,3% l'an prochain, là où Paris espère 3,8%, puis 3%.

L'agence de notation Standard and Poor's (S&P) avait elle maintenu vendredi dernier la note de la France, « AA », mais également mis en doute les prévisions de déficit du gouvernement.

Partager cet article :

Reproduction interdite.