Piscine privée : ça coûte peut-être plus cher que vous ne le pensez

Une villa dans le sud
© pixarno - Fotolia.com

Les Français sont de plus en plus nombreux à s'offrir une piscine. Mais au-delà du prix d'achat d'un bassin (comptez 19 000 euros en moyenne), il y a de nombreux frais annexes à ne pas négliger.

Avec les épisodes caniculaires des semaines dernières, vous deviez être nombreux à en rêver. Avoir une piscine est un « luxe » que de plus en plus de Français s’offrent. L’an dernier, ils étaient 115 000 particuliers à avoir franchi le pas. Il y a désormais dans l’Hexagone 2,5 millions de bassins privés d’après les chiffres divulgués par la Fédération des professionnels de la piscine et du spa (FFP), cités par Le Monde ce mardi.

Mais cet équipement n’est pas à la portée de toutes les bourses, loin de là. Il y a bien sûr le prix du bassin : à partir de 10 000 euros pour un modèle hors sol et jusqu’à 50 000 euros pour une structure creusée. Pour vous faire une idée plus précise du budget nécessaire, comptez en moyenne 19 000 euros pour une piscine de 8 mètres sur 4. Mais pour les 1,3 million de piscines creusées en France, il faudra aussi un dispositif de protection pour éviter les noyades (barrière de protection, alarme, bâche…). Ou, pour celles et ceux qui en ont les moyens, l'installation d'un abri de piscine qui peut coûter de 7 000 à 25 0000 euros.

Mais d'autres accessoires sont à prévoir : comptez 1 000 euros, selon Le Monde, pour un robot de nettoyage. Pensez aussi au moteur et à la pompe de filtration de l’eau qui doivent être changés de temps en temps (autour de 2 000 euros).

N'oubliez pas les impôts

Mais ce n’est pas tout. Il faut ensuite payer l'eau, le chlore ou le sel, mais aussi l’électricité pour faire fonctionner le bassin et chauffer la piscine. Surprise, la liste des dépenses n’est pas terminée. N’oubliez pas les impôts avec la taxe locale d’équipement comprise entre 7 à 15 euros par mètre carré de piscine, selon les communes, et la taxe foncière (des exonérations sous conditions sont prévues).

Au final, en plus de coût d’achat de la piscine et des équipements, prévoyez un budget mensuel d'entretien d’une petite centaine d’euros pour profiter à fond de votre piscine. Malgré tout, l’investissement ne se ferait pas à fonds perdu. En cas de revente de votre maison, vous pourriez bien en obtenir un prix plus élevé.

Partager cet article :

© cbanque.com / MB / Août 2019

Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !

Ajouter un commentaire

Me prévenir en cas de nouveau commentaire