Assurance : AG2R La Mondiale et Matmut se séparent après 4 mois d'union

  • cBanque avec AFP
  • ,
Logos AG2R et Matmut

Le géant de la protection sociale AG2R La Mondiale et l'assureur Matmut vont se séparer, a annoncé jeudi le dirigeant de l'ensemble, quatre mois après un mariage qui avait créé un mastodonte de l'assurance française.

« Ce qui a été décidé, c'est d'engager un processus de séparation » à l'issue d'un conseil extraordinaire de l'association chapeautant l'ensemble de l'entité, a déclaré à l'AFP André Renaudin, également directeur général du seul AG2R La Mondiale. « La décision a été prise de ne pas poursuivre le chemin ensemble », a-t-il poursuivi.

C'est dans un premier temps La Mondiale, séparément de l'entité formée avec AG2R, qui avait décidé jeudi de suspendre sa participation à l'ensemble avant que celui-ci en tire les conséquences et décide la dissolution.

Annoncé fin 2017, le mariage entre AG2R La Mondiale, spécialiste de la protection sociale - prévoyance, retraite complémentaire -, et Matmut, plutôt centré sur l'assurance de biens comme l'automobile et l'habitation, était effectif depuis le début 2019. Il s'inscrivait plus largement dans un mouvement général de rapprochement entre acteurs de l'assurance mutualiste, un modèle différent des entreprises détenues par des actionnaires et cotées en Bourse. Confrontés à une réglementation plus contraignante et une concurrence accrue, des groupes mutualistes ont ainsi constitué le géant Vyv tandis que les compagnies Macif et Aesio se sont également associées.

Divorce surprise

En ce qui concerne AG2R La Mondiale et Matmut, le divorce est une surprise : voici un mois, les différentes entités étaient encore publiquement réunies pour annoncer leurs premiers résultats communs. Ils étaient contrastés entre un bénéfice en recul et une légère hausse du chiffre d'affaires à un peu moins de 12 milliards d'euros en 2018.

« Dans les équipes managériales, (...) la greffe n'a pas pris » a avancé André Renaudin. « Au fond, ce qui a été sous-estimé, c'est la différence de culture d'entreprise ». Le dirigeant d'AG2R La Mondiale, groupe lui-même constitué en 2008 par l'union de ces deux entités, a assuré que les responsables de Matmut partageaient ce constat, qui ne remet selon lui pas en cause le modèle économique diversifié sur lequel le mariage avait été conçu.

« J'apprends ce jour avec stupéfaction la suspension de la participation de La Mondiale au processus d'unification du groupe ALMM, AG2R La Mondiale Matmut, suspension décidée de manière brutale et unilatérale », s'est pourtant étonné sur Twitter Nicolas Gomart, directeur général de la Matmut.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.