Après l'Allemagne, RCI Banque se lance en Autriche en 2014

  • cBanque avec AFP
Logo RCI Banque (groupe Renault)
DR

RCI Banque, qui a dépassé son objectif de collecte sur ses produits d'épargne en 2013, souhaite, après l'Allemagne, se lancer sur le marché autrichien courant 2014, a annoncé mercredi la filiale financière du constructeur automobile Renault.

Fin 2013, les livrets d'épargne et les comptes à terme proposés par la banque en France et en Allemagne présentaient un encours de 4,3 milliards d'euros. Les trois quarts de cette somme ont été collectés outre-Rhin (3,05 milliards ) où l'activité épargne, lancée il y a 10 mois, a attiré plus de 93.700 clients.

En France, près de 40.900 clients disposaient du livret d'épargne Zesto, lancé il y a 2 ans par la filiale financière du constructeur auto, pour un encours de 1,28 milliard d'euros. L'épargne collectée permet désormais à RCI Banque de financer 17% de son encours de prêt automobile, selon l'établissement.

« Très en avance par rapport à nos objectifs »

« Nous sommes très en avance par rapport à nos objectifs, nous avons donc décidé d'avancer à fin 2015 notre ambition d'une collecte représentant entre 20 et 25% de nos encours de prêts » contre fin 2016 précédemment, a indiqué le directeur commercial de la banque, Philippe Buros. Ce développement de la collecte s'appuiera « sur les produits déjà lancés en France et en Allemagne mais aussi sur le lancement d'une nouvelle activité de collecte d'épargne en Autriche en 2014 », précise RCI Banque dans un communiqué.

Jusqu'à la commercialisation de Zesto, RCI Banque se finançait principalement via les établissements bancaires, l'émission de dette sur les marchés de capitaux et la titrisation, c'est-à-dire le transfert à des investisseurs d'actifs financiers (les crédits automobiles) transformés en titres financiers. La filiale de Renault a démarré cette activité pour diversifier son refinancement et être moins dépendante des marchés financiers. En 2013, plus de 52% de son plan de refinancement a ainsi été réalisé grâce à l'épargne. Les dépôts collectés sont réinvestis dans la distribution de crédits automobiles pour les marques de l'alliance Renault Nissan.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.