Assurance santé : Alan cible désormais le grand public

  • cBanque avec AFP
  • ,
Travail de bureau sur ordinateur
© Monkey Business - Fotolia.com

L'« assurtech » Alan, qui entend bousculer le secteur de l'assurance santé en ciblant jusqu'ici prioritairement les PME et les travailleurs indépendants, souhaite désormais étendre son offre au grand public, ainsi qu'aux hôtels, cafés et restaurants, a-t-il annoncé mardi.

« A partir d'aujourd'hui, Alan santé est désormais disponible pour tous les particuliers » alors que ces services étaient auparavant réservés aux travailleurs indépendants, explique l'entreprise dans un communiqué. Son produit grand public s'adresse « aux millions de Français qui ne sont pas concernés par la complémentaire santé d'entreprise obligatoire », a-t-elle ensuite précisé à l'AFP. Sont ciblés 5,5 millions de fonctionnaires dont la complémentaire santé est non obligatoire; autour de 9 millions de retraités puisqu'« Alan santé couvre jusqu'à 75 ans »; les non-salariés; ceux qui travaillent pour des personnes ou encore les chômeurs.

A l'instar des « fintech », entreprises technologiques du secteur financier, la jeune pousse qui a levé 75 millions d'euros depuis sa création en février 2016, promet simplicité et clarté d'utilisation via une souscription en ligne de complémentaire santé en quelques minutes ou encore des procédures dématérialisées et rapides (remboursements, devis, prise en charge, résiliation, etc).

37 000 personnes couvertes

Alan observe en outre que le secteur de l'hôtellerie-restauration représente environ 1 million d'employés et connaît un important turnover des effectifs. « La gestion de l'assurance santé des salariés y est donc particulièrement délicate et chronophage », relate l'entreprise. « Nous avons fait le choix de créer non pas un mais deux produits distinctifs pour répondre aux besoins les plus clairement identifiés : un produit de base à un très bon rapport qualité-prix, et un produit premium avec des garanties améliorées », expose Jean-Charles Samuelian, directeur général et cofondateur de l'entreprise, dans un communiqué.

Alan, qui compte CNP Assurances parmi ses actionnaires de la première heure, a fortement progressé au cours de l'année 2018, passant de 3,5 millions d'euros à 22 millions d'euros de chiffre d'affaires. A la date d'août 2019, l'entreprise de 126 employés revendique 2 850 entreprises couvertes et 37 000 personnes couvertes, contre respectivement 850 en avril 2018 et 27 000 en février 2019.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.