Assurance santé : l'assureur en ligne Alan lève 40 millions d'euros

  • cBanque avec AFP
  • ,
Tirelire et médecin
© Nuthawut - Fotolia.com

L'assureur en ligne Alan a levé 40 millions d'euros, essentiellement auprès du fonds de capital risque Index Ventures, afin d'accélérer son développement sur le marché français de l'assurance santé, a-t-il annoncé lundi dans un communiqué.

Cette annonce intervient moins d'un an après un tour de table de 23 millions d'euros, ce qui porte à 75 millions le montant total des fonds levés par l'entreprise depuis sa création en février 2016. Cette jeune société technologique de l'assurance (« assurtech »), première compagnie d'assurance enregistrée depuis 1986 en France, a fait le pari de bousculer le secteur de l'assurance santé en ciblant prioritairement les petites et moyennes entreprises et les travailleurs indépendants.

A l'instar des « fintechs », entreprises technologiques du secteur financier, la jeune pousse promet simplicité et clarté d'utilisation via une souscription en ligne de complémentaire santé en quelques minutes ou encore des procédures dématérialisées et rapides (remboursements, devis, prise en charge, résiliation, etc). Index Ventures, fonds de capital risque international, qui a investi dans des valeurs montantes du numérique comme Dropbox, Adyen, TransferWise ou en France Blablacar, et le directeur associé du fonds DST Global, Tom Stafford, ont participé à cette opération.

« Passer de 65 à 175 personnes cette année »

« Le but est de continuer notre accélération tout en investissant sur le produit, les outils pour rendre l'expérience de l'assurance santé encore plus intuitive, et pour cela, nous comptons énormément agrandir l'équipe pour passer de 65 à 175 personnes cette année » a déclaré Jean-Charles Samuelian, co-fondateur et directeur général d'Alan, à l'AFP.

Alan, qui compte CNP Assurances parmi ses actionnaires de la première heure, a fortement progressé au cours de l'année 2018, passant de 3,5 millions d'euros à 22 millions d'euros de chiffre d'affaires. Au cours de l'année écoulée, l'assurtech a également élargi sa couverture, passant de 5 000 à 27 000 personnes couvertes, et compte désormais plus de 2 000 entreprises dans son portefeuille d'assurés contre 850 en avril 2018.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.