psa

Gestion des comptes bancaires : les Français préfèrent le papier aux applis

Relevés de compte
© Sylvie Thenard - Fotolia.com

Près d’un tiers des Français consultent plus souvent leurs comptes bancaires qu’il y a 5 ans, selon un sondage CSA pour Fortuneo publié ce mardi. Le développement des applications pour mobiles et tablettes a démocratisé un suivi hebdomadaire ou quotidien, notamment chez les plus jeunes. Mais une large majorité de la population reste fidèle au suivi papier.

38% des Français consultent leurs comptes bancaires « tous les jours ou presque » selon un sondage réalisé par l’institut CSA pour la banque en ligne Fortuneo (1) ; 42% « au moins une fois par semaine ». En tout, ce sont huit Français sur dix qui gardent un œil très attentif sur leurs finances. Cette régularité dans la consultation des relevés, en ligne ou sur papier, augmente, à en croire les résultats de cette étude. Seulement 4% des Français consultent moins souvent leurs comptes que 5 ans auparavant, contre 30% « davantage ».

A cause de la crise ? A la lecture des résultats, une autre explication apparaît évidente : la démocratisation des applications bancaires sur tablettes et smartphones. Si le sondage n’apporte aucune indication sur l’évolution des usages, il permet de savoir comment les Français suivent leurs dépenses en 2014. 17% des sondés utilisent une « appli », une proportion qui passe à 34% pour les moins de 35 ans. Or ces mêmes « moins de 35 ans » se montrent justement de plus en plus assidus dans leur suivi : 46% d’entre eux consultent davantage leurs comptes qu’il y a 5 ans.

Un Français sur deux garde chaque ticket

Cependant, si le sondage permet de pointer une nette évolution en faveur des applications mobiles, ce constat ne doit pas occulter le fait qu’une très large majorité de Français continue à préfèrer le papier. 48% des sondés déclarent suivre leurs comptes « en gardant chaque ticket de carte bancaire », une proportion qui passe à 57% chez les plus de 65 ans.

Plus d’un tiers des Français sont par ailleurs fidèles au relevé mensuel : 35% des sondés affirment faire « un point à la fin du mois ». Et 19% d’entre eux déclarent noter chaque dépense sur un carnet. L’usage de l’ordinateur ne bouleverse pas cette méthode puisque 18% des sondés disent noter leurs dépenses sur un document qu’elles conservent sur ordinateur.

Les applications bancaires ? Si la pratique se démocratise chez les plus jeunes et les professions intermédiaires, dans l’ensemble de la population, elle ne concerne que 17% des usagers bancaires. Il s’agit cependant du mode de développement privilégié de la banque à distance puisque la consultation des comptes via une interface web ne convainc que 6% des sondés. Reste un dernier usage assez largement répandu : 17% des sondés ne notent pas leurs dépenses et déclarent savoir « globalement combien il [leur] reste ».

Un quart des Français n’épargne pas

Le sondage CSA-Fortuneo s’attarde aussi sur les habitudes en matière d’épargne. Premier enseignement : 25% des Français « n’épargnent pas », ce qui correspond à la proportion de particuliers déclarant ne pas être en mesure de mettre de l’argent de côté dans les récentes études similaires. Les trois quarts restants épargnent en premier lieu pour leurs vacances (53%), pour financer leurs sorties (21%) et pour dépenser leurs économies lors des soldes (18%). Parmi les autres postes de dépenses mobilisant une épargne, les sondés citent les travaux, l’achat d’un bien immobilier ou d’un véhicule ainsi que les études des enfants.

(1) Etude réalisée du 4 au 5 février 2014 auprès d’un échantillon de 1.006 personnes représentatif de la population française.

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Février 2014