Salaire pris en compte? Découvert autorisé ? Frais de commission ?

Revienla

Membre
Bonjour
Mon ami souhaite acheter en VEFA. Il a rencontré sa banque qui lui a proposé un plan de financement et calculé un taux d’endettement de 29%. Ils ont pris en compte le salaire annuel visible sur la fiche de paie de décembre. Or ce salaire n’est pas du tout significatif car en 2018 il a fait des heures supplémentaires tous les week-ends, ce qui a fait qu’il a bien gagné en 2018. Mais cette année il n’est pas sur de pouvoir travailler le week-end car la société aura moins de besoin. Donc comment se fait-il que le conseiller se base sur le salaire annuel N-1 au lieu de regarder le fixe mensuel qui est plus proche de la réalité.

Autre problème, mon ami a ses 3 derniers relevés de compte à découvert (autorisé) donc un mois à -300€. Il a même eu des frais de commission a 80€.

Comment se fait-il qu’avec tout cela, le conseiller lui dit que son projet est possible et lui fait un plan de financement.

J’ai l’impression que les études ne sont pas faites très sérieusement.

Peut-il voir son prêt accepté malgré cela? On m’a dit que l’organisme de caution en général faisait confiance à l’avis de la banque et ne regardait jamais les relevés de compte.

Je n’ai pas envie que mon ami se retrouve pris à la gorge à cause d’un mauvais calcul ou mauvais conseil.

Merci beaucoup pour vos avis.

Prix : 191 000 (frais notaires inclus)

Apport : 18000
PTZ: 60000
Prêt : 124000
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Autre problème, mon ami a ses 3 derniers relevés de compte à découvert (autorisé) donc un mois à -300€. Il a même eu des frais de commission a 80€.
Bonjour,
Il aurait été préférable d'attendre d'avoir 3 relevés "propres" avant de solliciter un prêt.

Comment se fait-il qu’avec tout cela, le conseiller lui dit que son projet est possible et lui fait un plan de financement.
J’ai l’impression que les études ne sont pas faites très sérieusement.
Le conseiller n'est que.... Conseiller.
Ce n'est pas lui qui va décider si le prêt sera accordé, ou pas.
En tout état de cause, on peut dire que c'est assez mal engagé.
 

Aristide

Top contributeur
Bonjour,

On m’a dit que l’organisme de caution en général faisait confiance à l’avis de la banque et ne regardait jamais les relevés de compte.
Les sociétés de caution font leurs propres analyses des dossiers que les banques leur présentent ainsi que des éventuels risques de non remboursement.............ce sont eux qui paient en cas de défaillances.

Je n’ai pas envie que mon ami se retrouve pris à la gorge à cause d’un mauvais calcul ou mauvais conseil.
Comme le dit si bien poam5356...le conseiller n'est que le conseiller; il a plusieurs niveaux hiérarchiques au-dessus de lui.

Par ailleurs votre ami doit faire sa propre analyse budgétaire et il lui appartient de limiter ses charges en fonction de ses revenus réels et de ses capacités d'endettement/taux endettement/reste à vivre réels.

Si d'aventure il ne pouvait assumer les mensualités du crédit c'est lui qui en subirait les conséquences........pas le (prétendu) conseiller.

Cdt
 

Revienla

Membre
Merci pour vos réponses. Effectivement je suis étonnée que sa banque lui est proposé un plan de financement, un bon taux et insisté pour qu’il se lance avec eux.
Le conseiller lui a même proposé un crédit conso pour son éventuelle cuisine ...
Et l’histoire du salaire pris en compte je ne comprends pas. Car comme je vous ai dit son salaire de 2018 est assez exceptionnel. Son fixe mensuel est plus significatif.
 

Aristide

Top contributeur
Oui, vous avez bien précisé que l'étude a été réalisée sur le salaire annuel 2018 mais qu'il n'est pas représentatif de la réalité.

Une étude de financement se fait à partir de revenus estimés au plus juste et pérennes.
Il faut donc la refaire sur de bonnes bases.

Cdt
 

Revienla

Membre
Ah bah ça c’est au banquier de le faire. Car mon ami le veut ce prêt donc c’est sûr qu’il ne leur dira pas d’aller verifier son net mensuel (sans les heures supp).

Moi je me pose juste des questions sur ces études « à la légère ». Mais comme vous dites, peut être que ça ne passera pas aux autres contrôles. Sauf si les autres contrôles font confiance au conseiller.
 

Aristide

Top contributeur
Hum !!!

Par ailleurs votre ami doit faire sa propre analyse budgétaire et il lui appartient de limiter ses charges en fonction de ses revenus réels et de ses capacités d'endettement/taux endettement/reste à vivre réels.

Si d'aventure il ne pouvait assumer les mensualités du crédit c'est lui qui en subirait les conséquences........pas le (prétendu) conseiller.
Cdt
 
Haut