Problèmes avec crédits revolving

#1
Bonjour,

Si je post aujourd'hui c'est avec une énorme boule au ventre.

En effet il y a quelques jours de cela j'ai par pur hasard découvert que mon épouse avait usé voir abusé des crédits revolvings, résultat: une catastrophe !

Je pensais être dans une situation assez confortable (j'ai acheté ma maison en 2000) mais au final je suis à la limite de tout perdre.

C'est mon épouse qui gérait le budget, je lui faisais confiance. Elle a fait des erreurs et pour rattraper ses erreurs elle a utilisé ces C.R. ce petit jeu dure depuis plusieurs années et je n'ai rien vu !

Comment a t-elle pu obtenir ces crédits ?
Elle n'est pas salariée et malgré tout elle a obtenu pas moi de 13 cartes différentes, certaines à mon nom (je n'étais pas au courant). Elle a même obtenue plusieurs cartes dans le même organisme !!! Est-ce légal ?

Ma situation est grave cependant je pense avoir encore 2 mois devant moi pour trouver une solution type rachat de crédit etc.

Puis-je m'adresser à ces organismes pour demander grâce de tout ou partie de ces montants ? des intérêts sachant qu'ils risquent de tout perdre dans le cas contraire ? Si oui comment fait il que je m'y prenne ?

J'ai la volonté de ne pas laisser tomber et de m'en sortir. Je souhaite honorer mes créances mais dans les limites du raisonnable tout en gardant le seul bien que j'ai pu acquérir: ma maison.

Je peux certe refinancer ... voir vendre ma maison ou dans le pire des cas passer par la case BDF mais je ne le souhaite pas.

Auriez-vous des conseils, des astuces pour 1. gagner du temps et 2. pourquoi pas revoir à la baisse certaines dettes ?


En vous remerciant par avance pour vos éclaircissements.
cedrikool.
 
#3
Bonjour,

Alors mes revenus sont de 2720 € net par mois
J'ai 600 € de prêt immo et 400 de prêt auto.

La dessus c'est ajouté (sans que je le sache et j'insiste sur ce point pour faire prendre conscience aux gens qui me lisent que ceci est possible !!!) 47000€ de revolving pour des mensualités avoisinant 1300 € (une pure folie !)

Si on fait le calcul: 1000 + 1300 = 2300 sur 2720 possible !!! on est tout proche de la catastrophe ! car la dedans je n'ai pas déduis mes charges courantes.

Heureusement pour moi j'ai quelques liquidités qui me permettent d'assurer 2 à 3 mois le temps de trouver la solution !


Voilà le triste tableau.
 
#4
Bonjour,

Pour répondre à vos questions :

1/ Il me parait difficile de négocier avec les organismes directement pour demander grâce de tout ou partie du montant de ces prêts car il faudrait mettre en cause également votre épouse qui a dû imiter votre signature dans certains cas.

2/ La solution la plus "facile" serait effectivement un rachat de crédits. L'idéal pour vous serait de ne racheter que les prêts consommation à savoir le prêt auto et tous les révolvings. Dans ce cas les "frais" restent raisonnables car il n'est pas nécessaire de passer par un notaire (donc pas d'hypothèque...)
 
Dernière modification par un modérateur:
#5
Bonjour,

Oui je vous rejoins sur le recours auprès de ces organismes mais vous conviendrez que leurs procédés ne répondent à aucune déontologie ...
quand on y regarde tout est fait pour tenir le client.

Sachez tout de même que certaines cartes ont des montants maxi qui avoisinent les 6000 € à des taux proches de 16% où les mensualités sont entre 45 et 120 € ... faites le calcul !

Ces gens là ne vous aident pas ! ils vous entassent !

En fait je suis très en colère car je m'en veux de ne pas m'être rendu compte de cette situation plus tôt !!

Bon je vais me dire que ce n'est que de l'argent (même si ça en fait pas mal) et que je ne peux rien y changer ... le tout étant désormais de tout faire pour rebondir de la meilleure façon possible.

A ce titre, j'ai suivi vos conseil et ai déposé une demande sur votre site.

Si certains d'entre vous ont des tuyaux, des adresses bref d'autres astuces et conseils je suis preneur.

Un grand merci à vous.
 
#6
Re-Bonjour,

Je suis entièrement d'accord avec vous sur les méthodes qu'emploient ces organismes. Il est clair qu'il faudrait une règlementation plus sévère pour l'octroi de ces crédits "faciles" qui sont la cause de situations vraiment dramatiques. Il est certain que vous auriez des arguments à faire valoir dans le cas d'une procédure mais sans certitude de l'issue et à quel prix ?
 
Dernière modification par un modérateur:

IMEI

Contributeur régulier
#7
Avis perso. Le problème des CR c'est pas forcement qu'on doit rendre l'argent emprunté antérieurement, mais le taux d'intérêt de 15 à 20%, associé à des mensualités petites (pour rassurer le client) ce qui fait que le remboursement est terriblement lent, et à perte.

Ces CR il faudrait (selon moi) les transformer en crédits décents (taux de ~5%), sur une durée plus longue, pour avoir une mensualité digérable, et une perspective saine.

Maintenant je suppose que le taux d'endettement risque de bloquer un rachat classique.

Il faudrait improviser, utiliser les promos des boîtes de CR (il font parfois du 4-5% sur 6 mois, ou 3 mois sans intérêts) pour racheter le CR voisin, et ainsi de suite. L'idée c'est de stabiliser la situation en taux décent.

Cela va donner du temps à saisir d'autres opportunités pour consolider la dette en taux fixe décent, et peut-être de faire passer un dossier de rachat global et final.
 
#8
En fait la situation est stabilisé pour 2 à 3 mois cependant elle ne sera pas tenable indéfiniement.

Il est vrai que contracter auprès de ces mêmes organismes des prêts à taux concurrentiels pour le coup (aux alentours de 4.5%) avec report des mensualités à 3 mois pour racheter ces revolvings permettrait de gagner du temps en plus ... pourquoi pas profiter de leur propre système ! en fait je ne sais pas trop ! mais pourquoi pas.


mais que diront les banques d'ici 2 à 3 mois quand je me presenterai face à elles avec toujours la même dette à peu de chose près mais contractée récemment ?

C'est vrai qu'au niveau du profile, les revolving ayant disparus, le nombre de prêt étant devenus décents à des taux tout à fait correct il se peu que cela joue en ma faveur.

Qu'en pensez vous ?

Attention, j'ai bien conscience que ce n'est qu'une solution temporaire 2 à 3 mois au plus.
 

IMEI

Contributeur régulier
#9
Vous ne gagnez pas QUE du temps, vous gagnez aussi l'amortissement de votre dette !

Car à 18% et petites mensualités (artificiellement petites), vous payez quasiment que des intérêts. Tandis qu'une fois à taux décent, vous savez que vous réduisez votre dette, que votre effort de remboursement n'est pas en vain.

C'est temporaire mais on n'est pas dans la situation idéale, il faut bien improviser.

Perso j'ai pas eu ce gendre de problèmes, mais je m'en sers bien des CR (deux cartes corréspondantes aux magasins de bricolages) pour payer différents trucs. J'emprunte jamais à taux contractuel (15-20% et petites mensualités) mais toujours des opérations promos avec taux décent et amortissement classique. C'est comme un crédit classique mais vachement flexible (pas de prière à genous devant le banquier, pas de comptes à rendre, pas d'idemnités de remboursement anticipé, pas de frais de dossier, pas de prob de taux d'endettement imposé).

Le passage des intérêts de votre dette de 20% à 5% ne peux pas nuire, bien au contraire. Les CR dans des conditions contractuelles sont de la spoliation.
 
#10
Dans cette hypothèse qui me permettrait en effet de gagner du temps ... que diront les banques dans 3 mois quand je les consulterai et qu'elles veront qu'il y a 3 mois j'ai contracté ces crédits ? elle est là ma question !
 
Haut