Portefeuille PEA/CTO STV

paal

Top contributeur
A cette occasion j'ai découvert une chose : la TTF qui ponctionne quelques euros sur la transaction sur ce type de valeur, les ordres au marché, limité etc...
D'ailleurs sur le portefeuille virtuel d'ABCbourse ces choses ne sont pas prises en compte. Comme quoi j'ai beaucoup de choses à apprendre o_O
Oui, les portefeuilles virtuels d'ABC-Bourse, je les ai utilisés jadis pour tester des stratégies de placement (pour moi qui gère en swing ...), et pour les courtages, il n'y a qu'un seul taux (ou forfait) par portefeuille virtuel, incluant ou non la TFF lorsqu'elle s'applique ...

Mais s'il s'agit de répliquer une activité réelle, vous avez la faculté de récupérer les données de ce portefeuille, à charge de modifier éventuellement ensuite sous tableur, aussi bien les cours d'exécution que le montant des courtages réels par opération appliqués par le broker, afin d'obtenir une réplication fidèle des avis d'opéré ...

Ensuite, et pour un exemple de trading en Swing sur Essilor, j'ai fait une feuille permettant de dégager le résultat en continue (jusqu'au cours de la date de la dernière opération) en y ajoutant aussi une ligne permanente pour l'intégration du dernier cours (qui, n'étant pas une opération, mais une valorisation) ne figure pas dans me relevé des opérations exportées ...
 

Stv

Contributeur

paal

Top contributeur
(pour moi qui gère en swing ...),
Le propre d'un support boursier, c'est de présenter des ondulations du cours, tantôt à la hausse et tantôt à la baisse ; et il est possible d'utiliser astucieusement ces ondulations ; et c'est alors que que l'on appelle le Swing (terme anglo-saxon) ...

Cela va-t-il mieux ainsi ?

à charge de modifier éventuellement ensuite sous tableur, aussi bien les cours d'exécution que le montant des courtages réels par opération appliqués par le broker,
Si vous allez sur mon post du 6/09/2018, il y a en photo de pièce jointe, une illustration de la récupération de l'historique sous Excel (colonnes A à F de la zone grisée), et vous avez bien entendu la faculté de modifier chaque cellule (colonne D pour les valeurs unitaires des titres) et (colonne F pour les courtages sur chaque opération)
 

paal

Top contributeur
Pourquoi ne pas l'appeler "ondulation " ou " variation" ou "variabilité " dans ce cas ?
On pourrait opter pour "slalom ou ondulation", mais comme personne (ou presque ...) n'utilise ces termes dans le milieu boursier, il y aurait encore plus de demandes qu'avec le terme "Swing"
 

buffetophile

Modérateur
Staff MoneyVox
avec le terme "Swing"
il s'agit pourtant d'une danse , d'un terme de boxe ( coup porté latéralement ) et d'un terme de golf ( mouvement d'un joueur pour frapper dans la balle ).
donc pas spécifique de la bourse .......
le souci est que si on veut attirer un plus large public vers la bourse il va falloir démocratiser le langage boursier ou du moins le franciser et le simplifier .
 

paal

Top contributeur
il s'agit pourtant d'une danse , d'un terme de boxe ( coup porté latéralement ) et d'un terme de golf ( mouvement d'un joueur pour frapper dans la balle ).
donc pas spécifique de la bourse ......
Oui, bien entendu, ce terme est utilisé dans un certaine nombre de domaines (et notamment dans la danse sous une variante de rock), et je suis d'accord sur le fait qu'il ne soit pas spécifique à la bourse.

Mais il se trouve que dans le monde anglo-saxon, il aura aussi été repris par un certain nombre de traders (ceux qui font des opérations de bourse), et qu'il possède dans cet environnement une signification assez précise (tout comme le stop & reverse qui à ma connaissance n'aura pas été francisé non plus).

Le souci est que si on veut attirer un plus large public (francophone) vers la bourse il va falloir démocratiser le langage boursier ou du moins le franciser et le simplifier.
Si l'on devait le franciser, on devrait alors parler d'une évolution sinusoïdale irrégulière (soit au moins 3 mots pour le rendre à peu près équivalent), alors qu'une une seule syllabe,, cela suffit en anglais ....
 
Dernière modification:

buffetophile

Modérateur
Staff MoneyVox
Si l'on devait le franciser, on devrait alors parler d'une évolution sinusoïdale irrégulière (soit au moins 3 mots pour le rendre à peu près équivalent), alors qu'une une seule syllabe,, cela suffit en anglais ....
voilà pour nous qui aimons les acronymes ...une ESI …..:cool:
 

paal

Top contributeur
Dernière modification:

paal

Top contributeur
il s'agit pourtant d'une danse , d'un terme de boxe ( coup porté latéralement ) et d'un terme de golf ( mouvement d'un joueur pour frapper dans la balle ).
donc pas spécifique de la bourse .......
le souci est que si on veut attirer un plus large public vers la bourse il va falloir démocratiser le langage boursier ou du moins le franciser et le simplifier .
Et un petit tango-valse .... UN !

 
Haut