Retraite et fiscalité

Manu215

Contributeur régulier
#61
C'est marrant ce que vous dites là, car si vous reprenez l'avis d'imposition d'un couple retraité, il figure sous le titre Abattement SPECIAL de 10% (sur les pensions de retraite) et effectivement pour les foyers fiscaux constitués de retraités, ils bénéficient bien d'un abattement de 10% comme les salariés, mais à condition que leurs revenus ne dépassent un certain niveau (par exemple 37.520 Euros pour les revenus de 2016) ...

Et ce n'est qu'au-dessus de ce niveau de revenus qu'ils sont sanctionnés par le plafond de l'abattement, de la même manière que les salariés le sont, mais à un niveau encore plus élevé ; mas ce n'est pas pour autant qu'il faudrait en conclure que les retraités sont complètement improductifs, car ils mènent des actions dans un certain nombre d'activités, qu'ils ne pouvaient pas mener auparavant faute de temps libre suffisant ....
Eh oui. C'est effectivement une histoire d'assiette.
Quand un retraité se porte bien, on pourrait dire à la rigueur que ça pourrait aller. Mais comme nous le savons tous, les maladies neuro-dégénératives sont en explosion, et ce n'est pas près de s'arrêter.
Pour l'instant, aucune cause relative à une forme d'hygiène de vie n'a été reliée à ces pathologies, si bien qu'on doit considérer que ces maladies peuvent survenir chez n'importe qui.
Il n'y a donc aucun facteur de risque identifié, et donc pas de prévention possible à ce jour.

Au bout d'un moment, ces personnes âgées deviennent trop dépendantes et ingérables pour l'entourage. Il est donc nécessaire de les placer pour qu'elles aient une fin de vie la plus digne possible. Encore que certains scandales au sein de certaines EHPAD viennent émailler cette dignité, mais c'est un autre débat...

Le prix des maisons de retraite, a fortiori celles qui ont des unités spécialisées prenant en charge ces maladies est très élevé.
Voir cet article : http://leparticulier.lefigaro.fr/ar...raBf45F194momuMhHw6a3zwed427Nqb2K8dvN4ipWuMig

Et après ça, qu'on ne vienne pas m'expliquer que le système français solidaire fonctionne à merveille puisque, dans ce cas précis, je ne vois aucune différence avec les systèmes anglo-saxons : c'est la fortune personnelle qui fait toute la différence.
 

paal

Top contributeur
#62
Eh oui. C'est effectivement une histoire d'assiette.

Quand un retraité se porte bien, on pourrait dire à la rigueur que ça pourrait aller.
Mais comme nous le savons tous, les maladies neuro-dégénératives sont en explosion, et ce n'est pas près de s'arrêter.
Ah non, il faut arrêter avec ces histoires d'assiette ; j'ai encore en travers de la gorge les dépenses somptuaire de l'achat de ces pièces de porcelaine de Sèvres, pour 1/2 millions d'euros ....;)

Pour le reste, c'est un tout autre débat ....

Pour l'instant, et tant que mon organisme me permet de danser régulièrement, tout va bien ....
 

Manu215

Contributeur régulier
#63
Ah non, il faut arrêter avec ces histoires d'assiette ; j'ai encore en travers de la gorge les dépenses somptuaire de l'achat de ces pièces de porcelaine de Sèvres, pour 1/2 millions d'euros ....;)
:D:D:D

Pour le reste, c'est un tout autre débat ....
Mais non, c'est le coeur du débat, certes recentré sur les retraités et leur fin de vie, mais il y est bien question de pouvoir d'achat.

Pour l'instant, et tant que mon organisme me permet de danser régulièrement, tout va bien ....
Et c'est tout le mal que je vous souhaite...:)... tant que la valse ne vous fait pas trop tourner la tête...;)
 

paal

Top contributeur
#64
:D:D:D
Mais non, c'est le coeur du débat, certes recentré sur les retraités et leur fin de vie, mais il y est bien question de pouvoir d'achat.
Bon et dans mon cas, et sauf dégradation plus ou moins rapide des neurones, les choses sont encore relativement en ordre ...

Et c'est tout le mal que je vous souhaite...:)... tant que la valse ne vous fait pas trop tourner la tête...;)
Là, de ce côté là, j'ai ma petite recette, car comme j'ai attrapé le virus du tango, il y a de cela une grosse dizaine d'années, les argentins ont adopté un mélange de tango et de valse ...

De plus et en matière de valse, il yen a en fait 3, la valse viennoise (hyperconnue), la valse musette et la valse lente (dite anglaise, beaucoup plus technique, mais sympa à danser) ; ensuite les argentins y ont ajouté le tango-valse, et il m'arrive souvent de danser un panaché de valse viennoise et de tango valse, mais il faut que la cavalière accepte cette forme de fantaisie ....
 
Haut