grand débat national

quels sont selon vous les impots qu'il faut baisser en priorité

  • l'IR

    Votes: 14 31,8%
  • la TVA

    Votes: 8 18,2%
  • la CSG

    Votes: 21 47,7%
  • l'IFI

    Votes: 2 4,5%
  • TOUS

    Votes: 7 15,9%
  • oh non , pitié Buffeto pas un sondage par jour

    Votes: 3 6,8%
  • s'en fout car est résident monégasque ...

    Votes: 3 6,8%

  • Total de votants
    44
  • Sondage fermé .

buffetophile

Modérateur
Staff MoneyVox
je viens de visiter ce matin le site du grand débat national qui sera ouvert aux propositions à partir de demain . le kit propose 11 questions .
je ne vais pas proposer 11 sondages ( ou alors un par jour si vous le souhaitez ) .
je vous propose la question qui à mon avis va faire débat

vous avez 2 choix possibles pour vous défouler.
 

Tomas466

Contributeur régulier
Il manque l'option Gilet Jaune : "moi je veux en payer moins, mais je veux que les autres en payent davantage pour que je puisse bénéficier de davantage de redistribution" :money_mouth:
 

paal

Top contributeur
Je viens de visiter ce matin le site du grand débat national qui sera ouvert aux propositions à partir de demain . le kit propose 11 questions .
Je ne vais pas proposer 11 sondages ( ou alors un par jour si vous le souhaitez ) .
Je vous propose la question qui à mon avis va faire débat
J'ai apporté mon obole, mais il est plus probable que cette question sera au rendez-vous ....;)

Vous avez 2 choix possibles pour vous défouler.
Pour ce débat, je me suis préparé un document portant tous l'ensemble des thèmes choisi par nos autorités, et dans mon approche, j'ai créé un certain nombre de colonnes :
- une première pour le constat qui correspond à la question, et j'ai indiqué pour ce constat
"Tout dépend de qui l'on parle, car pour les transporteurs et les particuliers, c'est assurément la taxe sur les Produits pétroliers,
Pour les entreprises, ce sera l'IS, à moins qu'elles s'organisent pour minimiser leur résultat imposable."

Sur le sondage, j'ai répondu TOUS, et de façon préférentielle la CSG devenu le second impôt français, après la TVA et devant l'IR (les deux fusionnés représentant pas mal !!)

- une seconde pour les difficultés qu'il faudrait prévoir de surmonter
- un troisième pour les solutions qu'il faudrait y apporter
- une dernière, pour la priorité à apporter à ces solutions ...

Mais il aurait aussi fallu recadrer selon la première question posée (Comment pourrait-on rendre notre fiscalité plus juste et plus efficace ?), et pour cette question là, j'ai fait le constat suivant :

"Deux constats préalables :
1. la France est le pays champion d'Europe (voire du monde) pour son prélèvement fiscal (47% du PIB en 2005, et cela aura encore grimpé jusqu'en 2017, puis 2018 avec la CSG)
2. Si l'on exclut les pays scandinaves (qui ont une autre philosophie budgétaire), la France est également championne d'Europe des effectifs employés dans la fonction publique (en 2015, 1 travailleur sur 5 est un(e) fonctionnaire).

Voir aussi le rapport de l'Institut Montaigne, et on chapitre sur l'évolution des dépenses publiques en France et leur répartition par secteur d'utilisation, rapport qui mérite le détour ...

Alors sur le plan des ressources, de quoi parlons-nous donc ?
- de la TVA (40%*),
- de l'IR et de sa coturne la CSG à bse (18+26%),
- de l'IS (6,7%),
- de la TICPE (3,5%)
- ou bien encore des droits de succession ?

(*) toutes données en pourcentage du total des recettes fiscales.

Je vous laisse imaginer les points de difficulté détectés et les propositions qui leur correspondent ....
 
Dernière modification:

Triaslau

Contributeur régulier
J'ai voté mais mon vrai problème c'est pas de payer des impôts mais la façon dont l'argent est utilisé... si le gouvernement était capable de nous sortir une compta analytique je pense qu'on comprendrait mieux pourquoi les services publics, qui nous tiennent tant à cœur, fonctionnent aussi mal.
 

paal

Top contributeur
Il manque l'option Gilet Jaune : "moi je veux en payer moins, mais je veux que les autres en payent davantage pour que je puisse bénéficier de davantage de redistribution" :money_mouth:
Parmi les revendications des gilets jaunes, il y en a qui auront été qualifiées de "ubuesques" par certain(e)s, mais il en est d'autres qui sont davantage recevables et mériteraient un thème ; mais seuls le vote blanc (voire obligatoire) et l'initiative citoyenne de proposition d'un référendum (et encore de façon limitée) auront été abordés ; mais rien sur le pouvoir d'achat, l'évolution des bas revenus, etc ....
 

paal

Top contributeur
J'ai voté mais mon vrai problème c'est pas de payer des impôts mais la façon dont l'argent est utilisé... si le gouvernement était capable de nous sortir une compta analytique je pense qu'on comprendrait mieux pourquoi les services publics, qui nous tiennent tant à cœur, fonctionnent aussi mal.
Allez donc consulter le rapport Montaigne, il répond à votre question dans un chapitre sur la structure des dépenses publiques ...Depenses-France.png.jpg
J'ai tenté de trouver le lien internet de ce doc, mais la page semble avoir été supprimée ....
 
Dernière modification:

moietmoi

Top contributeur
Il manque l'option Gilet Jaune : "moi je veux en payer moins, mais je veux que les autres en payent davantage pour que je puisse bénéficier de davantage de redistribution" :money_mouth:
je pense que cette solution est rationnelle; c'est d'ailleurs la vraie réponse aux nombreux problèmes qui se posent dans la société; tant l'aspect psychologique de "y en a qui se gavent en échappant à l'impôt alors que je trime dur et que j'en paye", que la réalité durement vécue par un grand nombre ,que le travail ne suffit pas pour avoir une vie digne dans la 5 eme puissance du monde, seraient réglés avec une telle solution;
 

Manu215

Contributeur régulier
Perso, je ne sais pas quoi répondre.
Car la question de ce débat est mal posée : on diminue les impôts, très bien. Mais qu'est-ce qu'on supprime derrière comme service public?
Il faudrait, pour être juste, mettre en parallèle la dépense publique et le service public rendu.
Ensuite, on se compare aux autres pays occidentaux et on fait le bilan.

Quant à la redistribution, c'est un sujet tellement important qu'il mériterait une (ou plusieurs) autre question qu'il ne faudrait pas mélanger avec celle-ci.

C'est toujours pareil : la fiscalité est un choix de société. Tant qu'on ne saura pas de quelle société on veut, ça ne sert à rien de parler des impôts.
 
Haut