AVIS A TOUS LES PROPRIETAIRES avec bail RH

Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

solemio

Contributeur
C'est à nous de penser "contre" les arguments de ce monsieur, arguments souvent utilisés par des lobbyings pour nous culpabiliser. C'est bien de les entendre pour mieux les combattre.
Je vous conseille de suivre les débats de la commission des finances sur la chaîne Parlementaire... cela donne une idée de ce qu'il faut faire pour trouver les solutions aux effets pervers de la loi Demessine.
Ce n'est pas en opposition avec toutes les actions entreprises ou à entreprendre contre les escrocs.
 

christo93

Nouveau membre
Monsieur "BLOODNASTY"

Voilà les propos digne de société, qui souhaite vouloir rejeter la faute sur les autres et en particuliers sur les propriétaires qui ont investi pour eux.

"Combien sommes-nous? "

Rien que pour les investisseurs du Groupe QIE, nous avons déjà regroupé dans l'association 80 propriétaires sur 15 résidences soit la moitié des résidences du Groupe ! Il y a à ce jour 700 propriétaires (chiffres officiels ) en attente des loyers du 4ème 2008 et dans l'inquiétude du paiement des loyers de 2009.
Il me semble que c'est déjà beaucoup trop?!

Combien d’entre vous ont physiquement été présent à la livraison de leur appartement et réceptionné leur bien ?

Pour ma part, j'ai fait la réception, je ne dois pas être un cas unique, donc ne nous prenez pas pour des personnes sans raisonnement.
Et Vous ne devez pas l'ignorer mais Il ne faut pas oublier le système de vente qui proposait des packaging (notaire, comptable, syndic, voir même le prêt) et qui était vendu justement dans la perspective de l'absence de gestion des propriétaires.

Demander à lire le code du commerce! vous vous moquez!. Allez demander à des petits investisseurs à qui ont à dit pendant des années que c'était des produits fiables et sans gestion de faire des études de marchés ou des études des textes de loi!
Vous savez très bien que la majorité des propriétaires sont des personnes qui n'avait aucuns moyens de faire cela par faute de connaissance et de conseil appropriée à leur situation. Vous savez très bien, le profil d'investisseurs recherché par vos sociétés.

« Nul n’est censé ignorer la loi », même vous, ..

Bien sur que certains propriétaires se sont fait "avoir" mais il ne faudrait pas inverser les rôles et les responsabilités.
C'est bien les promoteurs qui vendait plus cher avec des perspectives de rendements et de paiement des loyers?!
Et le preneur du bail commercial prenait également des engagements?
Et la loi fonctionne dans les deux sens.

Ceux qui ont gagné beaucoup d’argent tels que les promoteurs et les sociétés de commercialisation aujourd’hui s’en lavent bien les mains.

Et c'est bien là ou il y a un problème, pourquoi les propriétaires ne devraient pas réagir maintenant?
Nous voulons bien engager notre part de naiveté, mais il ne faudrait pas tout mettre sur nous et maintenant il ne faudrait pas nous dire de nous taire.
Mais c'est cela qui vous embête, que nous ne soyons plus naif!

Vous avez très certainement tous une clause résolutoire...

Vous connaissez très bien les montages de ces opérations et les contraintes de gestions les obligations fiscales, d'ou l'intérêt avant d'y recourir de se regrouper, d'évaluer les solutions pour assurer la perenité du montage et la gestion du bien éventuellement s'il n'y a aucunes autres solutions trouvé avec les sociétés, dans une nouvelle structure.
Vous ne pouvez pas refuser aux propriétaires d'essayer de trouver des solutions et de prendre maintenant la mesure de leur engagement et de leurs investissements. Missions que n'assure plus les gestionnaires dans de nombreux cas, malgré leurs obligations.

Ce ne sont pas pour autant des malfrats, ...

Des malfrats, sûrement pas, mais à l'heure actuelle ce sont bien les premiers à "quitter le navire" en laissant les propriétaires sans essayer de leur proposer des solutions et les laissant sans réponses à leurs interrogations? et sans le paiement des loyers dus?
NON nous ne ferions pas la même chose, mais vous sûrement, Vous feriez comme cela avec vos actionnaires?

Ce qui me chagrine,..., ce sont plutôt les emplois qui seront sacrifiées.

Mettre les emplois de vos sociétés avant les propriétaires en situation difficile: au chomage, à la retraite, ... qui attendent leurs loyers depuis 5 mois, qui ont eux aussi des échéances, ce n'est pas très digne et en dehors de la réalité.
Les investisseurs ont également des familles, des obligations, des échéances. Il ne faudrait pas l'oublier.
Mais bien sur vous n'avez aucunes idées des situations de puisque vous ne les écoutez pas!
Au contraire de vos pensées, nous ne voulons mettre personne au chomage, mais bien de trouver des solutions à nos situations et dans un premier avec les sociétés.

Et la crise (fameux mot à la vogue) n'est pas le seul responsable: Nous demandons juste que les promoteurs, gestionnaires qu'ils prennent, tous comme nous la mesure de leurs engagements.
Alors bien sur nous venons comme un petit grain de sable qui à l'air de vous déranger, mais ne doutez pas de nos engagements et de notre détermination à nous faire entendre, ne vous en déplaise.

Bien cordialement, Monsieur "Qui ne veut pas dire le nom de sa société"

************
Président de l'Association de Défense des Propriétaires des Résidences Quiétude, désigné par le sigle ADPRQ.
Par Courriel : ******************
Sur son Blog : http://quietude.over-blog.com/
 
Dernière modification par un modérateur:
Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
Haut