Assurance vie / PEL : lequel est le plus rentable ?

D'un côté une assurance vie AGPM Eparmil avec un fond euro dont le rendement en 2018 est de 2,30%. Le contrat à plus de 8 ans et son montant est inférieur à 10 000€.

De l'autre côté
un PEL ouvert en janvier 2015 avec une rémunération à 2,50%.

Compte tenu des différents frais et de la fiscalité, sur lequel de ces supports vaut il mieux placer une rentrée de 5 000€ durant 5 ans ?
 

buffetophile

Modérateur
Staff cBanque
Compte tenu des différents frais et de la fiscalité, sur lequel de ces supports vaut il mieux placer une rentrée de 5 000€ durant 5 ans ?
d'un coté tu as une rémunération garantie et de l'autre coté une rémunération qui ne l'est pas et donc qui peut fluctuer à la hausse (?) mais aussi à la baisse .

difficile de dire qui sera le gagnant dans 5ans .
 

Cresus93

Contributeur régulier
Même chose que Buffeto.

Attention éventuellement au plafond du PEL, suivant ce qu'il y a déjà dessus, surtout si c'est 5000 euros par an pendant 5 ans (?)
 

donk

Contributeur régulier
Attention, pour retirer de l'argent sur un PEL, il faut obligatoirement le clôturer.
 

divpat

Contributeur
Il faut toujours prendre en compte le risque.
Le risque d'une AV est infiniment plus élevé que celui d'un PEL.
A rendement proche, le compte est vite fait!
 

paal

Top contributeur
Il faut toujours prendre en compte le risque.
Le risque d'une AV est infiniment plus élevé que celui d'un PEL.
Vous voulez probablement parler du risque d'insolvabilité ??
Pour moi ce risque est assez proche, et donc pas infiniment plus élevé, entre la garantie de l'État, qui n'a plus beaucoup d'argent disponible, et les Compagnies d'assurance (qu en ont nettement plus), mais qui n'ont pas même renommée, puisque l'État in infaillible par nature (encore qu'il est des exemple, pas plus loin que la Grèce, il y a quelques mois ...)

Ensuite, et une compagnie trouvera toujours preneur de son portefeuille de contrats auprès d'un repreneur, et je connais plein un certain nombre d'exemple où, avec des contrats souscrits auprès d'une compagnie, ces contrats auront été successivement repris en cascade par deux ou trois autres compagnies d'assurances, pour tomber enfin dans les bras de la filiale de défaisance d'un grand groupe hyper-connu ...

A rendement proche, le compte est vite fait !
En apparence, peut-être, mais en rendement net fiscal sur longue période ??

Ensuite, il faut aussi considérer les volumes traités, qui peuvent être tout ce qu'il y a de différents ....
 

paal

Top contributeur
Et niveau imposition/ prélèvement à la clôture ?
C'est là qu'il faudrait réaliser une comparaison sur les mêmes bases de contribution, et le tout assorti d'une comparaison dans le temps ....

Lorsqu'il est question de prélèvement, on va parler bien entendu de prélèvements sociaux, lesquels seront identiques pour une même base ...

C'est donc sur la fiscalité que les choses vont différer, et on va admettre ces deux produits souscrits en même temps, et on va même retenir une année favorable, par exemple une souscription commune avant le 28/02/2011, et de façon pratique on va retenir le 01/01/2011 comme date de souscription ....

Pour l'exemple, on va aussi retenir un contribuable qui aura une TMI au début de la tranche à 30% ....

Ensuite il faudra regarder une alimentation sur 5 ans de primes annuelles équivalentes au plafond global de souscription (soit 61.200 en 5 ans à raison de 12.240 par an, soit 3.060 par trimestre) d'un PEL (rémunéré à 2.50%, et le laisser aller jusqu'à ce qu'il devienne imposable), et en faire de même pour un contrat d'assurance-vie (prenons le contrat avec Suravenir Rendement à 40% et Suravenir Opportunité pour 60%) dont les versements auront eu lieu jusqu'au 31/12/2016, soit avant la réforme de 2017 ....

La première différence, ce sera qu'au 01/01/2019, il sera possible de procéder sur le contrat d'assurance-vie à un rachat qui utilise l'abattement annuel prévu pour les contrats de plus de 8 ans, et la faire ainsi chaque année en exonération d'IR/PFL ....

Bien entendu, il s'agira de rechercher les rendements des année 2011 à 2017, pour les support en AV, et on sait déjà qu'en (20XX), les rendements de Suravenir Rendement (SR) / Suravenir Opportunité (SO) auront été les suivants (frais de gestion déduits) :
PS = 17.20 - 2018 - On va bientôt savoir
PS = 15.50 - 2017 - Nous avons (2.00 pour AR / 2.80 pour SO)
PS = 15.50 - 2016 - Nous avons (2.30 pour AR / 3.10 pour SO)
PS = 15.50 - 2015 - Nous avons (2.90 pour AR / 3.60 pour SO)
PS = 15.50 - 2014 - Nous avons (3.22 pour AR / 3.85 pour SO)
PS = 15.50 - 2013 - Nous avons (3.45 pour AR / 4.05 pour SO)
PS = 13.50 / 15.50 -2012 - Nous avons (3.60 pour AR / Création SO
PS = 13.50 - 2011 - Nous avons (3.75 pour AR / Non disponible

Voici les données de l'exercice comparatif, mais force sera de constater, qu'avec l'AV, on aura pu utiliser des PS à 15.50 pendant une longue période, et obtenir aussi des taux de rendement qui étaient supérieurs au taux de 2.5 accordé avant mars 2011, même avec Suravenir Rendement
 
Dernière modification:

paal

Top contributeur
Complément modifié, mais les 60 minutes n'auront pas été suffisantes ...

C'est là qu'il faudrait réaliser une comparaison sur les mêmes bases de contribution, et le tout assorti d'une comparaison dans le temps ....
........
La première différence, ce sera qu'au 01/01/2019, il sera possible de procéder sur le contrat d'assurance-vie à un rachat qui utilise l'abattement annuel prévu pour les contrats de plus de 8 ans, et la faire ainsi chaque année en exonération d'IR/PFL ....
La première différence, ce sera qu'au 01/01/2019 (8 ans d'âge), il sera possible de procéder sur le contrat d'assurance-vie à un rachat qui utilise l'abattement annuel prévu pour les contrats de plus de 8 ans, et la faire ainsi chaque année en exonération d'IR/PFL (avec un reversement du montant net sur un nouveau contrat pour ne pas mélanger les législations ...)

Bien entendu, il s'agira de rechercher les rendements des années 2011 à 2017, pour les support en AV, et on sait déjà qu'en (20XX), les rendements de Suravenir Rendement (SR) / Suravenir Opportunité (SO) auront été les suivants (frais de gestion déduits) :
PS = 17.20 - 2018 - On va bientôt savoir
PS = 15.50 - 2017 - Nous avons (2.00 pour AR / 2.80 pour SO)
PS = 15.50 - 2016 - Nous avons (2.30 pour AR / 3.10 pour SO)
PS = 15.50 - 2015 - Nous avons (2.90 pour AR / 3.60 pour SO)
PS = 15.50 - 2014 - Nous avons (3.22 pour AR / 3.85 pour SO)
PS = 15.50 - 2013 - Nous avons (3.45 pour AR / 4.05 pour SO)
PS = 13.50 / 15.50 -2012 - Nous avons (3.60 pour AR / Création SO
PS = 13.50 - 2011 - Nous avons (3.75 pour AR / Non disponible

Voici les données de l'exercice comparatif, mais force sera de constater, qu'avec l'AV, on aura pu utiliser des PS à 15.50 pendant une longue période, et obtenir aussi des taux de rendement qui étaient supérieurs au taux de 2.5 accordé avant mars 2011, même avec Suravenir Rendement.
 

herbe10

Contributeur
alors oui je suis d'accord si on compare la période 2011-2018 l'avantage est clairement pour l'AV. mais maintenant avec les taux que nous connaissont aujourd'hui, si il devais resté identique est-ce le cas ?
 
Haut