Tableau de calcul du TEG avec variabilité des taux

mibri

Membre
Bonjour,
Il y a quelques temps vous m'avez aidé et dressé un tableau permettant le calcul du TEG avec variabilité du nominal.
Suivant le nombre de mensualité apparait dans le CRD un montant négatif (voir fichier joint) savez vous de quoi cela peut provenir...
Ici le taux est fixe pour faciliter ma recherche, lorsqu'il y a changement de taux , ils s'intègrent dans le tableau.
En ce qui concerne des changement de mensualités ne faut il pas aussi intégrer les nouvelles mensualités car ne conditionnent elles pas le taux de période ????
merci pour vos conseils
mibri
cordialement

Afficher la pièce jointe calcul TEG-TX Variables (OK Cbque).xlsx
 

Aristide

Top contributeur
Bonjour,

Il y a quelques temps vous m'avez aidé et dressé un tableau permettant le calcul du TEG avec variabilité du nominal.
Suivant le nombre de mensualité apparait dans le CRD un montant négatif (voir fichier joint) savez vous de quoi cela peut provenir...

Votre tableau d'amortissement est faux car vous calculez les échéances à partir d'un capital de 185.400€ (cellule "E9") mais vous l'amortissez à partir d'un autre capital de 173.465€ (cellule L10) ???

Ici le taux est fixe pour faciliter ma recherche, lorsqu'il y a changement de taux , ils s'intègrent dans le tableau.
Mais si vous faites varier le taux votre formule de calcul des échéances ne sera plus bonne; à chaque changement de taux la fonction "VPN" devra prendre en considération le nouveau capital restant dû et la nouvelle durée résiduelle.

En ce qui concerne des changement de mensualités ne faut il pas aussi intégrer les nouvelles mensualités car ne conditionnent elles pas le taux de période ????
Bien sur; mais ce sera automatique.

Cdt
 

mibri

Membre
Bonjour et merci pour votre réponse,
Je me suis effectivement tromper de fichier, je vous joint un nouveau fichier, pouvez vous me dire si celui ci est correct.
"Lorsque j’écris, en ce qui concerne les changements de mensualité ne faut il pas intégrer les nlles mensualités"
J'ai voulu vous dire que lorsque le nominal ne change pas mais seules les échéances changent, faudrait il ne pas utiliser le calcul VPM mais lier en lieu et place les nouvelles mensualités, car sans cela mon amortissement, CRD et TEG seront faux.
merci pour votre avis
cordialement
mibri
 

Pièces jointes

Aristide

Top contributeur
Bonjour,

Je me suis effectivement tromper de fichier, je vous joint un nouveau fichier, pouvez vous me dire si celui ci est correct.
Ce nouveau fichier semble bon.

"Lorsque j’écris, en ce qui concerne les changements de mensualité ne faut il pas intégrer les nlles mensualités"
J'ai voulu vous dire que lorsque le nominal ne change pas mais seules les échéances changent, faudrait il ne pas utiliser le calcul VPM mais lier en lieu et place les nouvelles mensualités, car sans cela mon amortissement, CRD et TEG seront faux.
merci pour votre avis
Je ne comprends pas ce que vous voulez dire.

Qu'entendez vos par "nominal" ?
+ Montant nominal ?
+ Taux nominal ?

De toutes façons, pour une durée donnée, que vous changiez l'un ou l'autre et - à fortiori - les deux, les échéances changeront aussi.

Pour calculer le Taux/TEG ce sont bien les échéances réelles qu'il faut actualiser; peu importe que vous le calculiez avec un fonction comme "VPN" ou que vous les saisissiez directement.

Cdt
 

mibri

Membre
Bonjour et merci pour votre réponse.
Tout d'abord veuillez oublier la faute sur "tromper", merci
Effectivement il s'agit du taux nominal, car il se peut qu'il ne change pas mais que seules les échéances changent. A ce stade j'ai compris qu'il y a lieu de ne pas tenir compte du résultat "VPN" mais lier les nouvelles mensualités imposées par la banque.
merci
cordialement
Mibri
 

Aristide

Top contributeur
Effectivement il s'agit du taux nominal, car il se peut qu'il ne change pas mais que seules les échéances changent.
Comment expliqueriez vous que, pour un capital initial donné et une durée initiale donnée, les échéances soient modifiées sans que le taux nominal qui sert à les calculer ait changé ?

Ou alors vous intégrez d''autres données dans les échéances telles que des frais de dossier/gestion ou/et primes d'assurances ?

Cdt
 

mibri

Membre
Bonjour,
Bien sur cela ne s'explique pas.
Le fichier que je vous ai transmis a propos duquel vous m'avez répondu "ce nouveau fichier me semble bon",
pourquoi l'échéance de la première année est calculée sur le montant du capital (185400), alors qu'à compter du 13ème mois, elle est calculée à partir du CRD, est ce qu'il y a une raison ???
merci
cdt
mibri
 

Aristide

Top contributeur
Bien entendu qu'il y a une raison; c'est précisément le changement du taux du prêt.

Au départ l'on amortit le capital initial de 185.400€ sur 180 mois au taux de 4%

Ce taux passe à 4,30% à partir du 13è mois, il est donc logique d'amortir le capital restant dû après paiement de la 12è échéance (= 92.951,86€) sur la durée résiduelle soit 180 - 12 = 168 mois à ce nouveau taux.

Même raisonnement à chaque changement de taux.

Cdt
 

mibri

Membre
Bonjour
merci pour votre réponse. Veuillez m'excuser de revenir sur le sujet, Je comprends lorsque vous écrivez "c'est précisément le changement de taux qui change le mode de calcul".
Mais lorsque l'ensemble du tableau est calculé avec un taux fixe, le mode de calcul est le même. C'est à dire qu'avec ce taux fixe il calcule l'échéance la première année sur la base du capital emprunté, à partir du treizième mois il calcule l'échéance sur la base du CRD.
Cela ne me semble pas très logique parce qu'avec un taux fixe sur l'ensemble du prêt selon moi il devrait toujours calculer de la même façon puisque le taux est fixe..
merci
Mibri
 

Aristide

Top contributeur
Bonjour,

Pour calculer les échéances avec la fonction VPN, s'il n'y a qu'un seul taux pendant toute la durée du prêt, la méthode la plus simple est d'utiliser :

+ Le capital initial
+ Ce seul taux unique
+ Et la durée initiale

Dans ce cas il n'est pas utile de prévoir une colonne pour la saisie des taux; une cellule suffit.

Mais rien n'empêche de considérer :

+ Le capital restant dû
+ Le taux unique
+ Et la durée résiduelle

=> Les échéances seront strictement les mêmes

Si le taux doit varier la colonne de saisie des différents taux devient indispensable et seulement cette dernière méthode est utilisable.

cdt
 
Haut