Tableau de calcul du TEG avec variabilité des taux

mibri

Membre
Bonjour,
Je vous joint le tableau d'amortissement qui nous a servi d'exemple jusqu'à présent et je constate que la 1ere année qui utilise le capital emprunté, l' échéance est différente des lignes suivantes, alors qu'elles (si j'ai bien compris ) devraient être identiques ???
merci, cdt
mibri
 

Pièces jointes

Aristide

Top contributeur
Ce tableau est inexact car, comme dans le tout premier qu vous aviez proposé, le capital restant dû est calculé à partir du net versé de 98.000€ alors qu'il devrait l'être à partir du capital réel de 100.000€.

Si c'est ce tableau que j'ai considéré comme exact, c'était une erreur (j'ai des problèmes visuels).

Cdt
 

Pièces jointes

mibri

Membre
bonjour,
merci pour cette correction. cette méthode s'entend bien pour le taux fixe ainsi que pour le taux variable ??, vous me confirmez
veuillez m'excuser de vous demander ces précisions mais je ne veux pas faire d'erreur sur une incompréhension
cordialement
mibri
 

Aristide

Top contributeur
Oui mais il s'agit cependant là d'un "bricolage" qui oblige à changer la durée résiduelle à chaque changement de taux.

Si vous voulez un applicatif qui fonctionne automatiquement il faut cette présentation avec une colonne "taux" et utiliser :

+ Le capital restant dû
+ La durée résiduelle


Cdt
 

mibri

Membre
Bonjour,
Si j'ai bien compris, dans la colonne durée je fais varier la durée en diminuant d'un mois chaque ligne en sachant que cette durée sera également fonction du CRD du mois précédent pour calculer l'échéance ??
merci
cordialement
 

Aristide

Top contributeur
Avec une telle façon de faire l'applicatif fonctionnerait mais ce ne serait pas génial comme procédé.

En effet la colonne "durée" que vous évoquez, dans sa forme actuelle, a pour utilité de donner le rang de chaque échéance et le capital restant dû après paiement de ladite échéance.

Si vous procédez comme vous le dite le rang des échéances serait complètement inversé et le capital restant dû annoncé ne lui correspondrait pas du tout.

Ainsi, dans votre exemple, l'échéance rang "1" serait calculée par rapport au capital initial (= rang 0) mais, à l'affichage, on lirait rang "180" et le CRD serait bien celui après paiement de l'échéance de rang "1". Etc...

Il y a deux façons de présenter le tableau d'amortissement:

+ Soit vous laissez la colonne "durée" actuelle et vous en ajoutez une seconde "durée résiduelle" exactement inversée par rapport à l'autre qui servira au calcul de échéances.

+ Soit vous faites comme dans l'exemple ci-dessus et, dans la fonction "VPN", la durée est calculée dans la formule.

Au rang "1" elle sera égale à "durée - 0"
Au rang "2" elle sera égale à "durée - 1"
...

Au rang "180" elle sera égale à "durée -179"

=> Les rangs 0, 1,....179 étant sélectionnés dans la colonne durée.

Cdt
 

mibri

Membre
J'admire votre patience, je ne comprends pas tout et je ne sais plus comment je peux utiliser votre tableau.
Auriez vous la gentillesse quand vous aurez le temps de reprendre le tableau de manière à ce que je puisse l'utiliser tant en taux fixe qu'en taux variable (à ce stade je créerais une liaison avec les changements de taux)
par avance merci
mibri
 

mibri

Membre
Bien sur, je m'initie à la règlementation du TEG, ce n'est pas facile du tout, je suis sans emploi et j'aimerai après avoir compris l'ensemble de ce mécanisme, peut être créer une M.Entreprise et travailler en associatif mais il me reste beaucoup de chemin à parcourir car il me faudra ensuite aborder l'aspect des dossiers de crédit.
je ne sais pas si vous poursuivrez votre aide mais merci pour le soutien que vous m'avez déjà apporté
cordialement
mibri
 

Aristide

Top contributeur
Bonjour,

Ci-joint tableau avec les deux solutions évoquées.

Par rapport à votre projet professionnel futur, il semble que vous privilégiez l'accessoire par rapport au principal.

En l'occurrence ce ne serait pas comprendre et maîtriser Excel et ses fonctionnalités qui soient primordiales; ce serait plutôt apprendre/comprendre les mathématiques financières (qui sont d'ailleurs utilisées par cet outil) car, un professionnel doit savoir traiter tous les cas de figure qui lui sont soumis et pas seulement les cas simples/standards d'échéances à périodicité mensuelle et régulière.

Parallèlement et a égalité d'importance par rapport au point ci-dessus, de bonnes connaissances en droit et de la réglementation (code consommation - Livre III plus particulièrement) s'imposent.

Les Services Publics en charge les demandeurs d'emploi devraient pouvoir vous orienter vers les formations appropriées.

Cdt
 

Pièces jointes

Haut