Prêt Pro et Garanties banque

pixies

Membre
Bonjour,
Je reprend un commerce et crée une SARL.
Je suis en négo avec les banques pour le crédit.
Les taux étant tellement bas, ce n'est pas la dessus que j'y gagnerais grand chose. C'est plutôt les garanties de la banque qui me préoccupent.

- Première banque me demande : nantissement fond de commerce, cautionnement solidaire 30 % encours, garantie BPIFRANCE 50% encours.

- Seconde banque : Garantie BPIFRANCE sur 45000 euros.

Ce qui me dérange avec la première c'est le cautionnement personnel. je n'ai pas du tout envie que la banque se serve sur mes biens personnels.

Avez-vous des conseils ?
Des retours sur des expériences ?

Merci
 

hargneux

Contributeur régulier
Vous ne donnez pas le montant emprunté.
Seconde banque si BPI cautionne l'intégralité du prêt, elle n'a pas besoin d'autres choses, la garantie de l'état suffit (même si elle est difficile à faire jouer !)
Si BPI ne cautionne que 50 % du crédit, la banque va essayer de se couvrir pour la différence. Le nantissement du fond reste un classique mais ne vaut rien ou du moins pas grand chose. Si il y a besoin d'exercer le nantissement c'est que la boite a coulé, et une boite à la ramasse ne vaut économiquement plus grand chose. Reste la caution personnelle, 2 hypothèses, BPI la demande t il pour cautionner les 50 % ? Si oui, en la refusant vous perdez également le bénéficie de leur caution.
Si non, c'est une demande de la banque, à vous de voir. En principe la résidence principale est exclue de l'assiette.
 

pixies

Membre
"Première banque", il n'avait pas l'affaire avant.
"Seconde banque", les comptes sont chez eux.

Le montant pour infos c'est 110 000.

Je pense que pour "première banque", il essaie de se blinder au max niveau garantie ce qui est normal.
Et "seconde banque", on dirait qu'ils n'ont pas envie de perdre l'affaire donc prennent un risque (sans en être un apparemment!) en ne couvrant par le biais de BPI 45 000. C'est règlementé je crois, BPI ne peut couvrir qu’un montant ou pourcentage max du crédit.
 
Haut