credit à 0,95 ? Rentable ou pas ?

Tomas466

Contributeur régulier
Je n'ai pas signé. Je temporise toujours quand on me propose de souscrire quelque chose d'inattendu lors d'un rdv en présentiel ou par téléphone, et je l'ai vu décocher la case qu'elle avait préalablement cochée sur son écran.

J'attends la réponse pour le crédit conso, sachant que pour elle "ça passe sans problème", sous réserve d'accord de son responsable. Si finalement ce n'est pas possible je saurai à quoi m'en tenir avec eux... et il n'est pas impossible que je clôture ce qu'il me reste encore dans leur établissement. Après il ne faut pas se leurrer à LBP : les conseillers pratiquent le niveau 0 des leçons marketing du placement de produit bancaire, à savoir mettre en avant les avantages sans dévoiler les contraintes et faire signer rapidement le pigeon. Rien que du classique, c'est pour ça que la loi impose un délai de rétractation.
 

dragon-666

Contributeur
J'en suis à 5 refus à ce jour : Younited, Sofinco, Cofidis, LBP et Hello Bank.

Franfinance étudie toujours (je doute que ça aille très loin) et j'ai un rendez-vous avec mon vendeur commercial conseiller LBP la semaine prochaine, puisque j'ai apparemment passé la première acceptation en ligne mais pas la seconde et que dans ce cas "il faut faire un point". Admettons, même si je n'en attends pas grand chose.

Plusieurs explications possibles :

- les offres promotionnelles (0,40%, 0,60%, 0,90%, 0,95% sur 12 mois) sont peu distribuées en réalité et sont surtout utilisées pour engranger du pigeon prospect, comme par exemple Cofidis qui semble répondre systématiquement avec une offre de prêt différente et revenant beaucoup plus cher à l'emprunteur

- je suis micro-entrepreneur et les organismes de crédit ne savent pas / ne veulent pas / ne s'encombrent pas avec l'étude de ces dossiers, par méconnaissance ou par manque de justificatifs adéquats (pas de 2035). Je remarque d'ailleurs que pas mal demandent la situation professionnelle en début de formulaire mais exigent des bulletins de salaire en justificatifs de revenus, même quand on précise qu'on est indépendant ; seul Franfinance m'a semblé adapter son approche et c'est pour ça que j'ai aussi tenté auprès d'eux

- je ne prends pas d'assurance donc je ne leur fais pas gagner assez d'argent et ils me zappent. L'un des organismes fait apparaitre deux popups successifs lors de la souscription en ligne quand on sélectionne "pas d'assurance" avec des discours similaires à "attention vous pourriez mourir gravement pendant votre prêt" ou "qui va payer à votre place quand vous serez un légume ?" (j'exagère à peine)

Pas très grave finalement puisque c'est de l'argent dont je n'ai pas besoin, mais relativement éclairant sur les approches retenues.

Mention spéciale à LBP qui explique au téléphone ne pas pouvoir donner de détails sur les raisons du refus "en vertu de la loi sur le terrorisme"...
Je rebondis sur ce message un peu ancien mais je pense également que la plupart des offres promo sont "bidons" et destinées à attirer les prospects sur des offres plus chères et/ou sur des compléments type assurance ou autres. De mon côté j'ai testé plusieurs fois sur des offres avec un minimum de 2 ans (je considère que sur 12 mois ça ne vaut pas l'effort sauf en cas de besoin de trésorerie à court terme) : chez Boursorama - 2 fois, chez Oney et chez Carrefour banque.

Pour Boursorama aucun problème, ils m'ont accordé un premier prêt il y a un moment et je viens d'avoir l'accord pour un second alors que le premier est toujours en cours (les deux prêts sans assurance). La limite semble être de 30 000€ sur l'ensemble des prêts pour des prêts "trésorerie".

Pour Oney et Carrefour banque, refus dans les deux cas alors que "objectivement" il n'y avait aucune raison dans le dossier en lui-même si ce n'est que j'avais décoché les assurances. Chez Carrefour banque j'ai même eu droit un appel me demandant si j'étais "absolument sûr" de ne pas vouloir la carte PASS et que ça pouvait "aider à faire passer le dossier". Bon j'aurais évidemment pu prendre la carte à 12€/an et la résilier au bout d'un an, mais j'ai préféré lâcher l'affaire parce que je n'aime pas être pris pour un ***.

En passant, carton rouge également pour Carrefour Banque et Oney pour leurs dossiers énormes à imprimer/renvoyer par la poste/remplir à la main etc.. alors que chez Boursorama tout se passe en ligne sans aucun souci.

Finalement quand on y réfléchit, c'est sûr que ces produits ne peuvent être rentables sans produits complémentaires, et d'ailleurs le seul qui ait accepté mes prêts est Boursorama qui ont une politique complètement assumée d'acquisition de clients à perte en ce moment. Pour les autres à mon avis ils doivent accepter quelques dossiers en offre promotionnelle pour pouvoir éviter les accusations de publicité mensongère en cas de contrôle, et rejeter le reste/orienter vers des produits plus rentables.
 

Beargent

Contributeur
J'ai cru lire ici qu'on ne peut cependant pas dépasser 2 prêts chez bourso, même si les 30K ne sont pas atteints
 

dragon-666

Contributeur
Au delà de 30K le refus est immédiat dès qu'on sélectionne le prêt (avant même qu'on commence à remplir le dossier). il devait me rester 17,5K sur le premier prêt et j'avais commencé par sélectionner 30K puis j'ai baissé jusqu'à pouvoir passer ce premier "blocage" - à 12K c'est passé et j'ai pu renseigner mon dossier qui a été accepté par la suite.
 
Haut