Conserver un PEP de 2003 ?

Rosy69

Membre
Bonjour, j'ai ouvert en 2003 un PEP auprès de la Banque Postale. Avec un minimum, et pas de versements supplémentaires depuis.
Je me pose la question de sa clôture éventuelle ? Quels seraient les avantages à le conserver et y verser maintenant une somme importante. Je suis retraité de + de 70 ans. Merci de vos avis.
 

paal

Top contributeur
Bonjour, j'ai ouvert en 2003 un PEP auprès de la Banque Postale. Avec un minimum, et pas de versements supplémentaires depuis.
C'est une enveloppe qui reste bonne à conserver, mais que l'on ne peut plus souscrire ; l'avantage du PEP est qu'il propose une exonération d'IR sur les revenus ....

Par contre, il me semble qu'il existe un plafond de versement pour conserver l'avantage fiscal, et en fonction de ce qui y aura déjà été versé, cela peut limiter tout versement ultérieur ....


J'ai retrouvé ce texte qui semble dater d'avant la réforme de 2017 sur les assurances vie .... ;) :sleep:

""Rappel des avantages du PEP Assurance
En phase d'épargne, le PEP Assurance vous permet :
- de bénéficier d'une exonération fiscale sur les intérêts [hors prélèvements sociaux (au taux de 15,5%)]
- d'effectuer à tout moment des versements complémentaires dans la limite de 92 000 euros par personne soit 184 000 pour un couple. - 27 févr. 2019""

Il reste à déterminer quel montant pourrait se trouver alloué, en fonction des deux limitations prévues par les textes (lesquelles ne semblent pas avoir évolué ....)

Je me pose la question de sa clôture éventuelle ?
Quels seraient les avantages à le conserver et y verser maintenant une somme importante.
Je suis retraité de + de 70 ans. Merci de vos avis.
Oui, nous savons que Rosy69 est maintenant fraîchement septuagénaire ...

Si je me trouvais à votre place, je me renseignerais davantage sur ce plafond de versements lié aussi bien à l'exonération fiscale, qu'à la transformation en rente viagère exonérée d'imposition IR aussi, mais à condition qu'il s'agisse d'un PEP assurance ; si le montant à placer reste important, il faut alors veiller à ne pas dépasser le montant maximal prévu ; autrement, les avantages fiscaux prévus tombent à l'eau ; et ce serait ballot, n'est-il pas ??

Mais lors de nos contacts sur ce sujet avec notre correspondante de l'ASA-Fapès, elle nous avait plus que chaudement recommandé de procéder à des rachats partiels ultérieurs, plutôt qu'à la souscription d'une rente viagère (toujours soumise aux PS ...)
 
Dernière modification:

paal

Top contributeur
Eh oui ! il faudrait que j'actualise mon pseudo .... plus sérieusement, il s'agit d'un PEP bancaire.
Pas trop besoin de l'actualiser, et chacun pourra ensuite supposer que vous demeurez dans le département du Rhône !!

Surtout que comme le faisait remarquer l'un des amiraux avec qui je travaillais :
- ce qu'il y a de bien en français (et qui n'existe pas en Belgique ou au Canada), c'est qu'il existe des périodes qui sont plus longues que d'autres, et cela se vérifie pour les soixante et les quatre-vingts (périodes qui durent 20 ans au lieu de 10 ...) :cool:
 

paal

Top contributeur
Eh oui ! il faudrait que j'actualise mon pseudo .... plus sérieusement, il s'agit d'un PEP bancaire.
Alors s'il s'agit d'un PEP bancaire (ce qui est loin de m'étonner avec la Poste ...), vous ne pourrez que procéder ultérieurement qu'à des rachats, mais ne pourrez pas convertir vos capitaux en rente viagère (car c'est alors une cie d'assurance qui s'occupe de cela ...)

Mais procéder régulièrement à des rachats partiels n'est pas en soi une mauvaise solution, du moins tant que les facultés intellectuelles restent stables ....
 

Rosy69

Membre
Ah, ah ! ce forum s'avère plus rigolo que je ne le pensais ! pour le PEP bancaire ok mais si je me réfère à vos infos données plus haut la sortie en rente viagère n'est pas recommandée. Donc si on garde l'option rachats partiels, cela me conviendrait. Mais et c'était là ma première interrogation : si on s'arrête à un comparatif avec versement sur PEP ou AV, l'avantage doit aller à l'AV puisque le rendement espéré serait au mieux autour de 2%/2,5% si on se cantonne au fonds en €, alors que le PEP est en deça de 1%. J'avais posé la question au départ car je pensais que le PEP apportait peut-être des avantages autres ? mais visiblement ce n'est pas le cas.
 

paal

Top contributeur
Ah, ah ! ce forum s'avère plus rigolo que je ne le pensais !
C'est un peu comme la soupe chinoise, tout dépend de ce que vous mettez dedans .....

Pour le PEP bancaire ok mais si je me réfère à vos infos données plus haut la sortie en rente viagère n'est pas recommandée.
Que vous souhaitiez convertir un PEP ou une AV en rente viagère, c'est la réglementation qui rend moins favorable la sortie en rente viagère par rapport aux rachats, et notamment les PS (et la CSG incorporée) qui frappent maintenant tous les revenus ; mais si, quel que soit le produit, vous dimensionnez vos rachats en respectant les abattements annuels prévus, vous disposez de fait (à rentabilité initiale équivalente) de produits à performances comparables ....

Donc si on garde l'option rachats partiels, cela me conviendrait. Mais et c'était là ma première interrogation : si on s'arrête à un comparatif avec versement sur PEP ou AV, l'avantage doit aller à l'AV puisque le rendement espéré serait au mieux autour de 2%/2,5% si on se cantonne au fonds en €, alors que le PEP est en deça de 1%.
Primo, c'est votre PEP, ou les frais qui le frappent, qui rendent la performance médiocre, eet cela n'rien à voir avec l'enveloppe PEP, qui est un dispositif fiscal de la fin du siècle écoulé ...

Bien entendu, mais il faut aussi comparer les performances des assureurs (comme Suravenir ou Spirica et l'absence de frais qui va avec), et les comparer avec ce que vous propose la Poste, que ce soit en terme de PEP ou même d'assurance-vie ...

Et lorsque l'on se trouve en présence d'un produit mal rétribué, et bien il faut faire avec (pour le passé), mais ne pas le renforcer si son rendement n'est pas au rendez-vous ....

J'avais posé la question au départ car je pensais que le PEP apportait peut-être des avantages autres ? mais visiblement ce n'est pas le cas.
Le PEP est un produit du début des années 2000, période à laquelle, les taux d'intérêts distribués étaient différents, et surtout où la grimpette des PS avait commencé à atteindre les produits de placements (depuis 1998) ....

En conséquence, il faut faire évoluer ses placements au rythme de l'évolution de l'ensemble de ces éléments ....

Et si l'on se sera placé dans un environnement de contrat AV, avec seulement des primes versées après 70 ans, c'est bien parce que produit comporte :
- primo une exonération d'IR réglementaire (puisque les revenus de ces primes sont exonérés, quelle que soit la durée de détention)
- qu'en souscrivant ce type de contrat après 2017, vous entrez dans la réglementation de contrats de nouvelle génération, et en le souscrivant en ligne, vous éludez la majorité des frais appliqués pour les banques en dur ....
- alors maintenant, il vous restera à surveiller que les versements effectués sur l'ensemble de vos contrats ne dépasse les 150 KE par contribuable .....
 
Dernière modification:
Haut