Hello Bank!

Frais d'incident : 1 client fragile sur 2 est à la Banque Postale

Agence la Poste Rue du Faubourg Saint-Martin à Paris en 2014
CC - Wikimedia commons / Andy Mabbett

La Banque Postale affirme « accueillir 1,6 million de clients reconnus comme financièrement fragiles », sur les 3,4 millions recensés par la Banque de France. Elle assure aussi avoir mis en place un « plafonnement automatique des frais d’incidents » pour cette clientèle spécifique.

Dans son rapport annuel, publié en juin dernier, l’Observatoire de l’inclusion bancaire (OIB) recense 3,4 millions de clients catégorisés comme « fragiles ». L’ensemble de cette population est censée faire l’objet d’un engagement des banques pour plafonner leurs frais d’incidents à 25 euros par mois maximum. Un engagement pris en décembre 2018 dans le contexte de la crise des Gilets jaunes, mais qui est très insuffisamment mis en œuvre par les banques selon le magazine 60 millions de consommateurs et l’Union nationale des associations familiale (Unaf).

Lire aussi : Les banques accusées de ne pas tenir leurs certains engagements sur les frais d’incidents

Dans ce contexte, la Banque Postale a diffusé jeudi quelques données chiffrées sur ses pratiquesen la matière. Car la filiale bancaire de la Poste accueille une large part de cette clientèle fragile : 1,6 million de clients selon elle, soit près de la moitié de l’ensemble des clients fragiles recensés par l’OIB. L’enseigne explique « identifier les clients ‘‘fragiles’’ conformément à la règlementation et en tenant compte de toutes les dimensions de la fragilité financière : surendettement, interdiction bancaire, service bancaire de base, niveau de ressources, fréquence des incidents ».

Dans certaines banques, le plafonnement n’est pas automatique

Le 23 octobre, la Fédération bancaire française (FBF) a affirmé dans un communiqué que « deux solutions » sont déployées par les banques depuis février 2019 pour mettre en place le plafonnement des frais d’incidents : « soit les frais d'incidents sont automatiquement remboursés, a posteriori, soit ils ne sont pas prélevés, solution en cours de généralisation », détaille la FBF, en reconnaissant ainsi implicitement que le non-prélèvement des frais une fois le plafond dépassé, de façon automatique, était la solution à privilégier pour soutenir cette clientèle fragile.

La Banque Postale figure dans la catégorie d’établissements ayant mis en place ce plafonnement automatique, « sans avance de trésorerie par le client ». Elle affirme ainsi avoir mis en place ce plafonnement automatique des frais liés au découvert dès janvier 2019 pour « tous les clients fragiles » concernés par le plafonnement des frais d’incidents à 25 euros par mois.

En parallèle, la filiale de la Poste rappelle proposer la « formule de compte simplicité », dans le cadre de l’offre spécifique clientèle fragile (OCF), dispositif existant lui depuis 2014. Les clients ayant opté pour cette « formule de compte simplifiée » (à 2,30 euros par mois) bénéficient d’un plafonnement à 20 euros par mois, pour lequel la Banque Postale déclare avoir mis en place un plafond automatique de non-prélèvement en mai 2019.

Plus de 500 000 clients auraient bénéficié de ce plafonnement automatique des frais au premier semestre 2019, 1,1 million de clients « fragiles » n’ayant eux jamais atteint le plafond en question.

Plus d’infos sur les tarifs à la Banque Postale

Partager cet article :

© cbanque.com / MoneyVox / BL / Octobre 2019

Commentaires

Me prévenir en cas de nouveau commentaire
Publié le 25 octobre 2019 à 23h24 - #1T.M
  • Homme
  • Argenteuil
  • 36 ans

En tout cas ont souffraient actuellement

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 26 octobre 2019 à 14h00 - #2Dominique de Paris
  • Homme
  • Paris
  • 54 ans

Bienvenue à tous
Je suis client depuis 2012 à la banque postale avec de faibles revenus
Je suis considérer comme client fragile mais personnellement je refuse cette nouvelle convention de compte
En effet , je préfère payer un peu plus chère pour ma formule de compte avec plus de souplesse
Avoir une carte visa classique et surtout pas de carte electron ( realys à la banque postale)
Un chéquier
Ainsi qu' une autorisation de découvert
Pas de formule de compte bas de gamme !!!
C est une société de précarisation qui se profile
Pouvoir au moins jongler au mieux faute d une dégradation permanente du pouvoir d achat
Une catastrophe depuis l arrivée de l euro !!
Bien cordialement

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 26 octobre 2019 à 16h33 - #3Loulou 75
  • Paris 75017
  • 44 ans

De la part d'un établissement qui se dit une banque, laissez moi rire 😂 j'invite tout le monde a quitter ces incompétents de la banque postale.. Je n'ai jamais eu à faire à un tel bric à brac pour les opérations les plus faciles. Rien n'est fluide chez e, toutes les opérations sont d'une lenteur incroyable, et ils se disent soutenir les plus fragiles.
Fuyez cet établissement le plus vite possible, c'est ce que j'ai fait dernièrement, après 15 ans de catastrophes et d'incidents, de réclamation en réclamations.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 26 octobre 2019 à 17h10 - #4Dominique de Paris
  • Homme
  • Paris
  • 54 ans

La banque postale reste la banque traditionnelle la moins chère en frais
Je suis une personne modeste et cette banque limite les pénalités malgré des dépassements d autorisation de découvert
C est une réalité !!!
Pas de facturations supplémentaires par opérations carte bancaire au dessus de mon autorisation
Pas de facturations également par lettre de rappel
Uniquement cotisation trimestrielle formule de compte et agios
C est une formule de compte normale pas pour clients fragiles ce que je souhaite car plus de souplesse
Donc très satisfait de la banque postale traditionnelle et surtout pas de banque en ligne car du bas de gamme
Bien cordialement

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 26 octobre 2019 à 18h07 - #5Petit louis
  • Homme
  • 67 ans

J'y suis depuis 35 ans.
La qualité et la rigueur ne sont plus ce qu'elles étaient (les conseillers changent régulièrement, l'espace personnel reste un obstacle à la résolution d'incidents ordinaires réglables sur simple coup de fil........)
Elle demeure la banque nationale la moins chère : sans compte ni package,ni incident :
60 euros environ (CB+frais de gestion).
Je serais curieux de connaître la banque la plus qualitative et pas trop chère.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 26 octobre 2019 à 18h54 - #6hamatxi
  • PAU
  • 65 ans

Quand le salaire arrive le 28 du mois qu'il apparaît en opération à venir le 27 au soir, qu'il n'apparaît pas sur le compte le 28, que le 28 on vous envoie des lettres à 6 € l'unité pour vous avertir que des chèque de 10 € n'ont pu être payés et qu'ils vous donnent une semaine pour créditer le compte, que le 29 le salaire apparaît sur le compte avec une date de valeur qui elle est bien notée au 28. Qui est-ce ? La Banque Postale ! Donc la journée du 28 ou passe votre argent ? Vous ne pouvez-pas en retirer et on vous compte des frais. Et rien y fait ils restent blancs comme neige.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?

Ajouter un commentaire