La Banque Postale : ces 5 tarifs qui vont augmenter

Carte bancaire et porte-monnaie
© Gina Sanders - Fotolia.com

La Banque Postale a dévoilé sa nouvelle grille de tarifs pour 2020. Après une année de gel, ils repartent à la hausse, parfois fortement. Le prix de la lettre Murcef, par exemple, va doubler ! Voici 5 des augmentations à venir, parmi les opérations les plus courantes.

Les affaires reprennent pour les banques de détail ! Contraintes en 2018, sous pression de l'exécutif, de geler leurs tarifs, les enseignes commencent à publier leurs brochures 2020. Et sans surprise, elles contiennent toutes des hausses, dont certaines donnent l'impression qu'un rattrapage est en cours.

Parmi les derniers tarifs publiés figurent ceux de La Banque Postale (LBP), à compter du 1er janvier 2020. Ils sont traditionnellement parmi les plus scrutés. Deux raisons à cela. Avec 10,5 millions de clients actifs, la filiale bancaire de La Poste est une des enseignes les plus populaires. Elle fait aussi partie de celles qui, historiquement, ont eu la politique tarifaire la plus modérée.

Lire sur le sujet : Frais bancaires : pourquoi ils risquent d'exploser en 2020

Verdict : en 2020, La Banque Postale devrait pouvoir se maintenir parmi les banques traditionnelles les moins chères. Sa politique tarifaire continue toutefois de se rapprocher de celles de ses concurrentes. Découvrez 5 augmentations parmi les 13 recensées par MoneyVox.

Découvrez les tarifs de La Banque Postale

Frais de tenue de compte : 1,10 euro par mois (+0,10 euro)

Longtemps, les frais de tenue de compte ont été symboliques à La Banque Postale. C'est seulement à partir de 2017 que l'enseigne a fait le grand saut, passant de 1,55 euro par trimestre à 1 euro par mois. En 2019, ils passeront à 1,10 euro par mois, soit une hausse de 10%. A 13,20 euros par an, LBP reste toutefois nettement sous la moyenne du marché : 24 euros actuellement, selon notre relevé des frais de tenue de compte standard.

Offre groupée Alliatys : 6,10 euros par mois (+0,15 euro)

La hausse des frais de tenue de compte se répercute également sur la formule de compte Alliatys, qui intègre aussi la carte bancaire, le chéquier, des assurances et l'accès à l'espace bancaire en ligne. Le prix d'Alliatys avec une carte Visa Classic à débit immédiat passe ainsi de 5,95 euros à 6,10 euros par mois.

Retraits hors réseau LBP : 0,85 euro à partir du 4e par mois (+0,20 euro)

Parmi les grands réseaux bancaires, La Banque Postale a été le dernier à facturer les retraits en cash effectués dans les distributeurs des autres banques. Depuis son instauration en septembre 2012, le coût de cette ligne tarifaire n'a cessé de s'alourdir. A compter du 1er janvier prochain, les clients de LBP paieront 0,85 euros de frais dès le 4e retrait déplacé par mois calendaire, contre 0,65 précédemment.

Carte Visa Classic en débit immédiat : 41 euros par an (+1 euro)

Carte bancaire la plus courante en France, la Visa Classic à débit immédiat va coûter un euro de plus par an l'an prochain à La Banque Postale. A 41 euros, elle se rapproche de la moyenne du marché : 43,10 euros actuellement. Le prix de la même carte avec débit différé, en revanche, baisse de 1,50 euro : 43 euros par an. Une manière de pousser les clients vers ce produit, plus intéressant financièrement pour les banques.

Lettre d'information préalable au rejet d'un chèque : 12 euros (+6 euros)

+100% ! La lettre dite Murcef, facturée en cas de chèque sans provision va coûter, beaucoup, beaucoup plus cher l'an prochain. Là encore, La Banque Postale s'aligne sur les pratiques des autres banques, qui faisaient payer, au 1er mars 2019, cette prestation 13,10 euros en moyenne.

A consulter : le classement des banques les moins chères

Partager cet article :

© cbanque.com / MoneyVox / VM / Octobre 2019

Commentaires

Me prévenir en cas de nouveau commentaire
Publié le 16 octobre 2019 à 19h51 - #1Gloriange1111

Pas satisfaite du tout de LBP je vais en changer !

Trouvez-vous ce commentaire utile ?11

Ajouter un commentaire