Hello Bank!

Taux de change : les destinations de vacances à privilégier cet été

Billets en devises
© NorGal - stock.adobe.com

Pour ces vacances estivales de 2019, partir en Thaïlande, en Egypte ou au Mexique est moins intéressant que l’an passé pour un touriste européen. En revanche, il reste possible de profiter d’un euro fort dans quelques pays que voici.

Londres, Prague, New York ou bien Marrakech ? A l’approche des premiers départs en vacances, vous hésitez encore sur votre destination pour cet été. A en croire le dernier volet du Travellers’Choice, ce classement des meilleures destinations établi par TripAdvisor sur la base des avis déposés par les voyageurs, c’est dans la capitale londonienne que vous devez poser vos valises cette année. Viennent ensuite Paris, Rome et la Crète. Mais si vous rêvez de destinations plus exotiques, le site de voyage vous recommande alors de vous envoler pour Bali en Indonésie ou pour Phuket en Thaïlande. Décors de carte postale assurés !

En revanche, d’un point de vue strictement budgétaire, l’arbitrage à réaliser n’est pas tout à fait le même. Cette année, d’autres lieux de villégiatures sont à privilégier afin de profiter ponctuellement d’un taux de change favorable aux vacanciers venant de la zone euro. Et cette liste de pays s’avère restreinte. Car sur les 12 derniers mois, la monnaie unique s’est globalement affaiblie par rapport aux principales devises étrangères. Face au dollar américain, au franc suisse ou encore au dirham marocain, l’euro s’est ainsi déprécié de 3% sur un an. Concrètement, alors qu’en juin 2018 convertir 1 000 euros vous permettait d’obtenir 1 160 dollars aux Etats-Unis , vous recevez aujourd’hui en échange 1 120 dollars, soit une perte de 40 dollars (ou 36 euros au taux de change en vigueur au 19 juin).

Sur les quelques vingt taux de change passés en revue, le cours actuel de la monnaie européenne va davantage pénaliser les touristes qui s’apprêtent à découvrir le Mexique, l’Egypte et la Thaïlande. Par rapport à l’année dernière, le manque à gagner atteint respectivement 106, 103 et 82 euros en convertissant 1 000 euros en devises locales.

Taux de change de l'euro
Au 19 juin 2019
1 € = ?
Evolution sur 1 anSoit pour 1000 € échangés un gain (+) ou une perte (-)
Turquie (4)6,54 livres19%+158,83 €
Australie1,63 dollar4%+36,74 €
Suède10,68 couronnes4%+35,58 €
Chine (2)7,74 renminbis3%+28,42 €
Nouvelle-Zélande1,72 dollar2%+23,26 €
Royaume-Uni (3)0,89 livre sterling1%+11,27 €
Brésil4,35 réals0%+2,30 €
Indonésie15991,7 roupies-1%-8,89 €
Vietnam26161,17 dongs-1%-10,75 €
Inde78,12 roupies-1%-12,28 €
Suisse1,12 franc suisse-3%-26,87 €
Maroc10,74 dirhams-3%-27,02 €
Russie71,67 roubles-3%-31,67 €
Etats-Unis (1)1,12 dollar-3%-35,67 €
Japon121,54 yens-5%-49,43 €
Thaïlande (5)35,05 baht-8%-81,91 €
Egypte18,76 livres-9%-102,78 €
Mexique (2)21,5 pesos-10%-105,67 €
Chiffre entre parenthèses = classement des destinations, hors zone euro, accueillant le plus de visiteurs d'après le dernier rapport de l'Organisation mondiale du tourisme (septembre 2018)

Turquie, Australie, Suède et Chine pour profiter de l’euro fort

Mais que les voyageurs se rassurent, dans certains pays l’euro vaut encore de l’or. C’est le cas en Australie ou en Suède, où la monnaie européenne s’est appréciée de 4% en un an. C’est également vrai dans une moindre mesure en Chine où 1 euro s’échange 7,7 renminbis, contre 7,5 il y a 12 mois, et en Nouvelle-Zélande où 1 000 euros convertis en dollars permettent de récupérer 23 euros de plus qu’en juin 2018.

Mais, afin de profiter pleinement du taux de change de l’euro, et si le contexte politique ne vous refroidit pas trop, les vacanciers doivent prendre un billet destination la Turquie, histoire par exemple de découvrir le patrimoine d’Istanbul ou d’Ankara. Sur un an, la livre turque s’est en effet dépréciée de 19%, à 6,5 livres pour 1 euro. Ce faisant, les touristes qui s’apprêtent à échanger 1 000 euros en devises turques vont récupérer près de 160 euros de plus que les voyageurs de l’an dernier.

Quid des Français se rendant cet été au Royaume-Uni ? L’incertitude quant au successeur de Theresa May au poste de Premier ministre a récemment fait chuter la livre sterling. Cette dernière valant 1,17 euro en mai dernier s’échange désormais 1,12 euro. Une bonne nouvelle pour les touristes du continent !

La rédaction vous conseille : 5 questions à se poser avant de payer à l'étranger

Le coût de la vie sur place à prendre en compte

Bien évidemment, le taux de change de l’euro à l'étranger ne suffit pas, à lui-seul, à mesurer le pouvoir d’achat des Européens sur leur lieu de détente. Le coût de la vie sur place est évidemment à prendre en compte. Pour le mesurer, l’indice Big Mac, inventé par la revue américaine The Economist, est l’un des indicateurs les plus synthétiques. Comme son nom l’indique, ce dernier mesure en dollars et dans divers pays le prix du célèbre sandwich de McDonald’s. Pourquoi le Big Mac ? Car il s'agit d'un produit standardisé à travers le monde.

Schématiquement, plus l'indice Big Mac est élevé, plus le niveau de vie sur place l’est également. Sans surprise, c'est dans les pays occidentaux que le niveau des dépenses quotidiennes, ainsi mesuré, est le plus important. Alors qu’un Big Mac revient à 4,64 dollars en moyenne en zone euro, il se monnaie 5,58 dollars aux Etats-Unis, 5,84 dollars en Suède et même la petite fortune de 6,62 dollars en Suisse, d’après les dernières estimations de janvier 2019.

De même, les touristes au budget serré et intéressés par l’Amérique latine risquent d’être surpris par les prix brésiliens. L’indice Big Mac atteint 4,55 dollars au Brésil. Bien que les inégalités de revenus y restent prégnantes, l’embellie économique de ces dernières années s’est accompagnée d’une inflation importante du coût de la vie, notamment dans les principales métropoles du pays. D’après la dernière enquête Mercer sur le coût de la vie, Sao Paulo est la 58ème ville la plus chère au monde, devançant ainsi Miami (60), Madrid (64), Berlin et Luxembourg (ex-aequo au 71ème rang).

A l’inverse - et cela confortera dans leur choix les vacanciers qui vont se rendre en Turquie - c'est au Moyen-Orient et dans certains pays d'Asie du Sud que le niveau de vie des touristes européens demeure le plus élevé. En Turquie, en Egypte, en Indonésie ou encore en Inde, leur pouvoir d’achat sera plus de deux fois supérieur par rapport à un séjour aux Etats Unis.... L’indice Big Mac s’y établissant entre 2 et 2,55 dollars.

Partager cet article :

© cbanque.com / MEF / Juin 2019

Commentaires

Me prévenir en cas de nouveau commentaire
Publié le 21 juin 2019 à 07h59 - #1Manu SIFP
  • Homme
  • Alsace
  • 42 ans

La base numbeo permet de comparer de nombreux prix de produits entre villes et pays du monde.
Il suffit de taper ce mot dans le moteur de recherche...
Pour ceux qui frequentent aussi autre chose que le mc do pendant leurs vacances !

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 21 juin 2019 à 12h36 - #2Sonia_Froggy11
  • Femme
  • Paris

Chère Marie-Eve Frénet, voici un article Conso des plus utiles ! Une vraie recherche de fonds afin d’obtenir les prix des monnaies et une vision XXL des destinations offertes par le Globe 🌎 et nos porte-feuilles ! Vous êtes une des journalistes qui monte... qui monte... angles originaux et ‘touche’ CBanque 😜 pas de jaloux VMignot et BLety ont aussi mon attention !

Trouvez-vous ce commentaire utile ?11
Publié le 24 juin 2019 à 18h26 - #3Als67

Les pays de l'Est ( Roumanie, Bulgarie ) sont aussi de belles destinations en bord de mer notamment.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?

Ajouter un commentaire