Hello Bank!

Virement international : Western Union et MoneyGram plus économiques que les fintechs selon la destination

Guichet Western Union
Guichet de Western Union à Tunis - CC Dweekly / Flickr

Dans les pays du Maghreb, au Maroc par exemple, les start-ups comme TransferWise ou Remitly prélèvent plus de frais que les acteurs historiques tels que Western Union et MoneyGram. En revanche, sur leur terrain de chasse - le Royaume-Uni pour la britannique TransferWise - les jeunes pousses se démarquent par leur taux de change optimisé.

6,94% de la somme envoyée : c’est en moyenne ce que coûte un virement international selon les derniers chiffres de la Banque mondiale. En d’autres termes, un transfert de 1 000 euros revient à 69,40 euros. Énorme ! Cette étude se veut large puisque l’instance internationale prend en compte l’ensemble des partie prenantes du secteur, à savoir les banques évidemment, les enseignes spécialisées comme Western Union mais aussi les jeunes pousses. Car, en effet, avec le lancement des plateformes en ligne - à l’image de la start-up américaine Remitly disponible en France depuis avril dernier - le marché du virement transfrontière à distance s’est quelque peu densifié ces dernières années. Et, en conséquence, choisir le bon intermédiaire se complique pour les particuliers… Fintechs comme acteurs déjà établis, tous essaient de se tailler la part du lion en expliquant être les plus efficaces.

Mais dans l’absolu, il est impossible d’affirmer que tel ou tel intermédiaire est le moins onéreux pour plusieurs raisons. La première, c’est que ces enseignes et start-ups spécialisées appliquent des tarifs différents selon le mode d’envoi et de réception de l’argent. Ensuite, les tarifs varient en fonction du pays de destination. Les acteurs historiquement positionnés sur un territoire spécifique cassent véritablement les prix dans ces pays, alors que les frais de transfert grimpent dans les zones où leur présence est plus récente ou les partenariats noués moins avantageux. Enfin, les frais de transfert ne sont pas le seul paramètre tarifaire à prendre en compte. Le taux de change, qui détermine la somme d’argent qui va véritablement parvenir à destination, est un critère majeur. Il devient même plus important que les frais directs lorsque les fonds envoyés augmentent.

Grand écart sur les frais de transfert…

Afin de se faire tout de même une idée du coût réel d’un virement international, nous avons comparé les frais totaux de 1 000 euros réceptionnés sur un compte bancaire détenu au Maroc, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, facturés par les acteurs historiques (Western Union et MoneyGram) et par les jeunes pousses présentes dans l’Hexagone (dont TransferWise, Azimo ou encore WorldRemit). Les résultats, synthétisés dans les tableaux ci-dessous, s’avèrent contrastés.

Première observation : s’agissant des seuls frais d’envoi - sans tenir compte du taux de change -, les fintechs ne sont pas les moins gourmandes. Illustration avec le transfert à destination du Maroc. La jeune pousse britannique TransferWise demande au moins 13,53 euros pour un envoi standard et jusqu’à 16,98 euros en formule rapide. Sa concurrente américaine, la fintech Remitly prélève, quant à elle, 2,99 euros, hors offre promotionnelle. En revanche, le coût du virement descend à 99 centimes chez MoneyGram. Il n’y a même aucuns frais de transfert en passant par la plateforme en ligne de Western Union.

… Comme sur le taux de change

Second constat, le taux de change n'est pas le même selon les établissements. Pour certaines opérations, cette différence peut rendre une plateforme appliquant des frais directs élevés plus compétitives. Mais ce n’est pas systématique. Ainsi, même si convertir des euros en dirhams marocains est plus avantageux en passant par TransferWise, les frais font que pour un virement de 1 000 euros, la plateforme londonienne est moins intéressante que MoneyGram et surtout Western Union. Avec ce dernier, le destinataire du virement reçoit 10 744 dirhams, contre 10 668 dirhams en utilisant TransferWise et seulement 10 603 dirhams avec Azimo.

En revanche, si le virement atterri sur un compte anglo-saxon, le palmarès s’inverse et les start-ups deviennent globalement plus économiques. En cause : des frais d’envoi plus abordables pour un taux de change qui reste mieux disant. Dans le détail, pour un virement vers le Royaume-Uni, TransferWise applique un minimum de 3,90 euros et de 4,23 euros pour une opération à destination des Etats-Unis (contre plus de 13 euros vers le Maroc). Résultat, pour un virement de 1 000 euros convertis en livres sterling, le destinataire reçoit 7% de plus si l’émetteur passe par TransferWise plutôt que par Western Union. « Au Royaume-Uni, nous sommes devenus la première société non bancaire à avoir un accès direct à l'infrastructure de paiement, ce qui nous permet de baisser considérablement le prix des virements. Pour les autres transferts en devises, nous comptons sur des partenaires, ce qui a une incidence sur le prix que nous pouvons offrir », nous explique TransferWise.

A l’inverse de cette jeune société, les autres acteurs ont plutôt tendance à avoir durci leur politique tarifaire pour les transferts en livres sterling et en dollars américains.

Virement international de 1 000 €¹
FraisTaux de change
(pour 1 €)
Délai d'envoiMontant reçu net de frais²
Au Maroc
Western Union0 €10,744 dirhams2 jours10 743,97 dirhams
MoneyGram0,99 €10,751 dirhams2 à 4 jours10 740,03 dirhams
TransferWise13,53 €10,820 dirhams4 jours10 674,09 dirhams
Remitly2,99 €10,70 dirhamsimmédiat10 668,01 dirhams
WorldRemit0,99 €10,673 dirhamsimmédiat10 662,49 dirhams
Azimo1,99 €10,624 dirhams1 à 2 jours10 603,24 dirhams
Au Royaume-Uni
TransferWise
(faible coût)
3,90 €0,855 £1 jour852,11 £
TransferWise (rapide)7,38 €0,855 £immédiat849,14 £
Azimo2,99 €0,848 £1 à 3 jours845,59 £
MoneyGram0,99 €0,845 £2 à 4 jours844,45 £
WorldRemit3,99 €0,843 £immédiat839,27 £
Western Union2,90 €0,795 £1 jour793,02 £
RemitlyPays non disponible---
Aux Etats-Unis
TransferWise
(faible coût)
4,23 €1,120 $1 jour1 114,91 $
Azimo2,99 €1,116 $1 à 3 jours1 113,00 $
TransferWise (rapide)7,70 €1,120 $immédiat1 111,03 $
WorldRemit3,99 €1,105 $immédiat1 100,95 $
Western Union2,90 €1,104 $2 jours1 100,50 $
MoneyGramRetrait d'espèces uniquement---
RemitlyPays non disponible---
¹ Transfert sur compte bancaire. Hors offre promotionnelle. Simulations effectuées le 6 mai 2019 entre 16h30 et 18h15
² Montant reçu en devises - frais de transfert convertis en devises

Des délais et des modes de réception différents

Le tarif total est souvent le premier critère de choix, sauf si l’opération est urgente. En effet, pour dépanner au plus vite un proche à l’étranger, le délai de déblocage des fonds devient alors prépondérant. Et, sur ce point, les fintechs font globalement mieux. S’agissant des virements vers un compte bancaire, TransferWise mais aussi sa compatriote WorldRemit proposent de transférer sans délai les fonds. Pour TransferWise, il s'agit d'une option qui entraîne une tarification plus élevée.

A noter : nous tenons compte ici des transferts vers un compte en banque afin de pouvoir comparer les Western Union et autres, aux fintechs. Mais, les acteurs historiques disposent, dans certains cas, d’un atout supplémentaire : leur présence physique à l’international. Western Union dispose ainsi de 550 000 agences dans le monde, 350 000 pour MoneyGram. Agences dans lesquelles il est possible de retirer en liquide et immédiatement l’argent envoyé. Mais attention, les frais de transfert grimpent lorsque les fonds sont récupérés en agence. Pour preuve, retiré en espèces, le virement de 1 000 euros à destination du Maroc est facturé 24,90 euros par Western Union et 6,99 euros par MoneyGram.

A lire également : Les transferts d'argent internationaux 14% plus chers en France

Partager cet article :

© cbanque.com / MEF / Mai 2019

Commentaires

Me prévenir en cas de nouveau commentaire
Publié le 8 mai 2019 à 14h38 - #1Argentin
  • Homme
  • Argentine
  • 50 ans

Je suis un habitué de Transferwise et je ne sais pas comment fonctionnent ses concurrents mais il y a un autre critère à prendre en compte : la facturation de frais à la réception d'un virement international par la banque détentrice du compte dans certains pays (Inde ou Argentine par exemple). Ces frais peuvent être très élevés et Transferwise y échappe en effectuant un virement local. Est ce le cas des autres ?

Trouvez-vous ce commentaire utile ?20
Publié le 10 mai 2019 à 19h07 - #2dualife

Dommage que ne soit pas pris en compte de passer par les cryptomonnaies et leurs plateformes d’échanges...

Trouvez-vous ce commentaire utile ?01

Ajouter un commentaire