Hello Bank!

Orange Bank fait marche arrière sur la hausse de certains frais bancaires

Orange bank
DR

Orange Bank a décidé d’annuler les hausses de tarifs qui devaient s’appliquer aux anciens clients de Groupama Banque. Un rétropédalage faisant suite aux révélations de cBanque, mardi, sur le sujet.

A la demande du gouvernement et en réponse à la crise des Gilets jaunes, les banques membres de la Fédération bancaire française (FBF) se sont toutes engagées à geler leurs tarifs en 2019. Et pourtant, Orange Bank a publié une grille tarifaire applicable à partir de mai 2019 incluant une hausse de tarifs, comme cBanque l’a découvert en début de semaine. Une augmentation planifiées pour les anciens clients de Groupama Banque, pas pour les nouveaux souscripteurs de l’offre Orange Bank.

Lire à ce propos : Orange Bank augmente certains de ses tarifs malgré les engagements de la profession

Deux jours plus tard, Orange Bank fait marche arrière : l’enseigne a affirmé à Capital que « les hausses prévues pour 2019 ne seront pas mises en œuvre ». Elle précise à cette occasion que la hausse initialement prévue n’aurait pénalisé que 47 000 clients : les clients de l’ex-Groupama Banque ne possédant pas de carte bancaire, mais uniquement un compte lié à un crédit immobilier ou à la consommation. Selon l’enseigne, les 141 000 autres anciens clients de Groupama Banque ne devaient eux pas être touchés par ces hausses, tout comme les 248 000 souscripteurs de l’offre digitale Orange Bank.

Orange Bank explique par ailleurs que les hausses initialement prévues devaient uniquement permettre à l’enseigne de « s’aligner sur les frais de tenue de compte pratiqués par les établissements concurrents », et ainsi « d’inciter les clients de l’ancienne offre Groupama à basculer sur l’offre digitale d’Orange Bank ». Contactée par cBanque suite à la publication de Capital, la communication d’Orange Bank n’a pas encore donné suite.

Plus d’informations sur Orange Bank

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Mars 2019

Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !

Ajouter un commentaire

Me prévenir en cas de nouveau commentaire