Retraite : qui verra sa pension diminuer en 2020 ?

Travailleur senior fatigué
© thodonal - Fotolia.com

Le gouvernement a annoncé une revalorisation des pensions de base des retraités pour l'an prochain. Mais certains vont quand même y perdre des plumes.

Comme il s'y était engagé, l'exécutif a confirmé, ce lundi à l'occasion de la publication du projet de loi de financement de la sécurité sociale, la revalorisation des pensions des retraités en 2020. Mais ils ne seront pas tous logés à la même enseigne. Sur les 16,2 millions de retraités, selon le dernier pointage du ministère de la Santé, les trois quarts bénéficieront d’une revalorisation de leurs pensions de base à hauteur de l’inflation. Il s'agit des personnes dont les retraites brutes globales ne dépassent pas 2 000 euros par mois.

La revalorisation interviendra dès janvier 2020 en fonction de la hausse des prix. En août, elle a atteint 1% sur un an d'après l'Insee. En revanche, les retraités percevant plus de 2 000 euros bruts par mois verront leur pension augmenter de seulement 0,3%, le même niveau que celui fixé pour l'ensemble des retraités en 2019. Résultat, avec l'effet de l'inflation, le pouvoir d'achat de ces 4 millions de retraite va donc diminuer en 2020.

Une régularisation tardive pour certains

« Une régularisation interviendra en mai avec effet rétroactif au 1er janvier pour ceux dont le montant de pension brute n’aurait pas pu avoir été évalué avec certitude au-dessous de ce seuil et n’aurait donc pas bénéficié de la revalorisation sur l’inflation et qui, au vu des données définitives consolidées dans les systèmes d’information en janvier, auraient dû en bénéficier », précise Bercy dans un communiqué.

Quant à la retraite complémentaire des anciens salariés du privé, ex Agirc-Arrco, elle pourrait être revalorisée de 1% le mois prochain, d'après les informations de Capital. C'est un peu mieux que le 0,6% de novembre 2018.

Partager cet article :

© cbanque.com / MoneyVox / MB / Octobre 2019